ACTUALITE
Luxleaks : les lanceurs d’alerte jugés en appel au Luxembourg   12 décembre 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. Le procès en appel des trois lanceurs d’alerte de l’affaire des LuxLeaks débute ce lundi 12 décembre à Luxembourg. Ces derniers avaient été condamnés l’été dernier pour détournement de documents d’entreprise, alors que leur action avait été saluée par la Commission européenne et par le Parlement européen. Ils avaient révélé les arrangements offerts par le Luxembourg pour permettre à des centaines de multinationales d’échapper à une grande partie de leurs impôts en Europe. Cette affaire avait d’ailleurs amené les pays de l’UE à faire preuve de bien plus de vigilance à l’égard de ces pratiques légales, mais douteuses.

Alors que les manifestations de soutien aux lanceurs d’alerte se sont multipliées ces derniers jours, deux de leurs plus emblématiques représentants, Antoine Deltour et Raphaël Halet, visent l’acquittement dans le procès en appel des Luxleaks, du nom de la fuite de documents confidentiels qui, le 5 novembre 2014, avait mis à nu l’optimisation fiscale douteuse des multinationales.

En première instance, le tribunal luxembourgeois les avait condamnés à des peines de prison avec sursis, ainsi qu’à des amendes, pour « vol, violation du secret professionnel », mais aussi « fraude informatique, blanchiment et divulgation du secret des affaires ». Si le tribunal avait reconnu aux deux Français le statut de « lanceur d’alerte », il a néanmoins constaté que celui-ci ne les protégeait pas, ni en droit national ni en droit européen.

Après ce jugement, le Parquet avait décidé d’interjeter appel général. Un nouvel affrontement entre l’ordre légal et le devoir moral est donc attendu, comme l’indique notre correspondant au Luxembourg, Quentin Dickinson. Cependant, il serait surprenant que l’aboutissement diffère considérablement du jugement initial. Le journaliste français Edouard Perrin, qui avait récupéré les documents fiscaux avant de les utiliser dans deux émissions de « Cash investigation » diffusées sur France 2, comparaitra à nouveau, alors qu’il avait été relaxé en première instance.
Dans ce procès, trois audiences sont prévues en décembre, et il est probable qu’il se poursuive en début d’année prochaine.

RFI

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Tribunal militaire : " je ne demande la clémence de qui que ce soit, sauf ma mère,...", déclare l’inculpé Tamboura
ZOODOACTU.Onze jours après du début du procès Ouedraogo Madi et autres l’heure est aux réquisitions (...)
Devant le tribunal : M.Yao dans les toilettes dames
ZOODOACTU.M. Yao de nationalité étrangère a comparu devant le tribunal de grande instance de (...)
Ne montrez plus vos doigts sur vos photos…les raisons
ZOODOACTU.L’information a été donnée par un célèbre chercheur japonais qui demande aux internautes (...)
Le Cafe : un fait rarissime en Côte d’ivoire
ZOODOINFOS.Avez-vous vu les scènes déroulées dans quelques établissements scolaires de Côte (...)
Gambie : le Nigeria déploie un navire de guerre
ZOODOACTU.Le Nigéria a déployé son navire de guerre le plus récent dénommé "Unité NNS" en prélude à (...)
Coupables, non coupables, ... : voici la liste des ex RSP qui ont tenté d’attaquer la MACA
ZOODOACTU.Après trois jours de plaidoiries dans le cadre du procès de militaires de l’ex-RSP (...)
Burkina Faso vs Cameroun : la CAF s’est excusée
ZOODOACTU.La Confédération africaine (CAF) a fait son mea culpa pour ne pas avoir pu diffuser les (...)
Mutinerie en Cote d’Ivoire : apparition de l’Accord Politique de Ouagadougou
ZOODOACTU.Un corps d’élite ? C’est ce que l’on dit. Non, c’est ce que l’on disait. Enfin, les (...)
La Côte d’Ivoire secouée par un nouveau mouvement de protestation militaire
ZOODOACTU.Un nouveau soulèvement militaire parti de Yamoussoukro secoue la Côte d’Ivoire depuis (...)
Jammeh a demandé l’amnistie, la Cedeao a dit niet
ZOODOINFOS.Yahya Jammeh a bel et bien négocié les conditions de son imminent départ du pouvoir. Il (...)