ZoodoCulture
Littérature : "La pression de l’oppression", de Farida Nabourema, une détermination pour la liberté  16 décembre 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. La jeune activiste d’origine togolaise a présenté son essai intitulé "La pression de l’oppression", ce vendredi 16 décembre 2016 à Ouagadougou. Cette œuvre, de 185 pages, regroupe treize chapitres discutant des causes, des manifestations et conséquences de l’oppression. A consommer sans modération.

Invitée dans le cadre de la célébration du Ciné droit libre, Farida Bemba Nabourema, jeune étudiante togolaise vivant aux états Unis, a profité de l’occasion pour dédicacer son œuvre à Ouagadougou. "J’ai été invitée pour le Ciné droit libre et comme Thomas Sankara est mon idole et que ce sont ses principes qui ont inspiré le livre, je profite réaliser ce rêve en présentant mon œuvre au Burkina", explique-t-elle. Ce livre édité aux Etats Unis par les éditions "Ravios", en décembre 2013, décortique certaines méthodes employées par les oppresseurs pour assujettir et maintenir leurs victimes sous leur joug.

Des recommandations pour une Afrique plus libre !

L’auteur de "La pression de l’oppression" dit dans son œuvre aller à l’encontre du pessimisme, du fatalisme et de l’attentisme dans lesquels sont plongées les personnes opprimées, et qui empêchent ces dernières de se soulever contre les oppresseurs. Elle incite clairement à la révolte contre l’oppression, chose qui n’est possible, selon elle, que par la révolte de l’opprimé contre sa condition.

A ce niveau, elle tient à saluer le peuple burkinabè qui lui donné espoir en prenant en main son destin lors de l’insurrection populaire lors des 30 et 31 octobre 2014. Pour elle, en disant non à l’ancien régime de Blaise Compaoré, le peuple burkinabè a montré à la face du monde que les "noirs eux aussi" pouvaient se révolter. Pour cela, cette jeune bloggeuse profite de l’occasion pour encourager les jeunes africains à "forcer le changement, à ne pas vouloir rattraper le retard accumulé mais, envisager le dépassement des autres peuples". Elle invite également la jeunesse à s’instruire pour pouvoir comprendre, comparer et travailler pour le rayonnement de l’Afrique.

Farida Bemba Nabourema est diplômée en relations internationales, avec une spécialisation sur le Moyen orient de l’université "School of International Studies" d’American University de Washington DC.

Armelle Tapsoba

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : Kader vole le fétiche de son village...
ZOODOACTU.Voilà un monsieur, B. Kader, qui se fourre dans des ennuis... Il est poursuivi de vol (...)
Abbé Marius KINDA : " j’ai porté une buche sur la tête, or il y avait une vipère..."
ZOODOINFOS.A l’occasion de mon jubilé d’or sacerdotal, je suis invité à donner un témoignage dans le (...)
CDP : Eddie Komboïgo n’a pas lu ’’la lettre de démission’’ de Léonce Koné
ZOODOACTU.Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir) Eddie (...)
Pascal Bouda : " un homme politique use de son poids pour régler des comptes avec ma personne.."
ZOODOINFOS.La présente déclaration fait suite à ma sortie médiatique du 19 octobre 2017 où je (...)
Devant le tribunal : pour une affaire de corruption de magistrats...
ZOODOACTU.Ce 18 avril 2018 s’est tenu en audience un procès intenté contre Y. Philippe, qui est (...)
Somgandé / 7 personnes mortes suite à une bousculade :"Moi-même j’ai pensé que c’était fini pour moi"
ZOODOACTU.Dans la nuit du 20 au 21 avril dernier s’est produit uu drame au Plateau Omnisports du (...)
Communiqué FAIB/commission lune.
ZOODOACTU. La commission technique nationale lune et évènements islamiques de la fédération des (...)
Devant le tribunal : faux et usage de faux, escroquerie et abus de confiance, contre l’ex gérant de Gobnangou Consulting..
ZOODOACTU.N. Télesphore répond de trois chefs d’accusation. Il s’agit de faux et d’usage de faux, (...)
Devant le tribunal : Judith, pour porter le chapeau...
ZOODOACTU.Une affaire qui a été reportée par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, il y a (...)
Compte rendu intégral du conseil des ministres du 18 avril 2017.
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 18 avril 2018, en (...)