Devant le tribunal
Devant le tribunal : vol sur le site de construction de l’échangeur du Nord.  6 mars
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.S Kaboré, A Zongo et A Diallo ont comparu devant le tribunal de grande instance de Ouagadougou ce vendredi 3 mars 2017 pour avoir frauduleusement soustrait du carburant des engins appartenant à la société SOGEA SATOM sur le site de construction de l’échangeur du Nord. A leurs côtés, A Oubda a comparu pour répondre des faits de recel.

A la barre, les trois premiers prévenus ont reconnu les faits. Ils affirment que S Kaboré est le cerveau de la bande et pendant que les autres faisaient le guet, lui à l’aide de gros bidons vidaient les engins de leur carburant. A Oubda lui, ne reconnait pas les faits. Selon ses explications, il avait un local près des lieux, et qu’il l’avait prêté aux prévenus pour y stocker leurs matériels de travail. Il indique avoir aperçu à plusieurs reprises des futs de carburants dans le local mais ignorait l’origine frauduleuse.

Le substitut du procureur dans ses réquisitions fait savoir que les prévenus ont été appréhendés à la suite d’une longue enquête opérée par l’unité de police judiciaire de Signoghin. Selon lui, de l’enquête et les débats menés, il ressort clairement qu’il s’agit d’une bande qui opérait sans pitié et stockait chez le receleur qui était consentant. Pour cela et conformément aux articles 439 et 450 du code pénal, il requiert que les prévenus de vol soient tous déclarés coupables et condamnés à 36mois de prison ferme chacun.

Quant à A Oubda, le procureur selon l’article 493 du code pénal, il requiert qu’il soit condamné à 24mois de prison ferme et 600 000 FCFA d’amende. Le procureur justifie la sévérité de sa condamnation en ces termes « si l’échangeur du nord est mal construit, cela est préjudiciable à toute la nation burkinabè ».

Me Sampébré, avocat de A Oubda affirme qu’aucun élément matériel dans la conduite de son client n’est suffisant pour le déclarer coupable. Mieux, il annonce que son client n’a d’ailleurs pas bénéficié du fruit de la vente du carburant volé et dit ne pas comprendre pourquoi le parquet s’étonne que son client soit généreux en cédant son local à des amis.

Au regard de ces éléments, l’avocat demande que son client soit relaxé pour infraction non constituée ou que la peine à lui infligée soit assortie du sursis.
Le tribunal a finalement déclaré tous les prévenus coupables des faits qui leur sont reprochés. En répression, il a condamné les prévenus de vol à une peine d’emprisonnement de 12 mois ferme, et, A Oubda à une peine d’emprisonnement de 12
mois avec sursis et une amende de 600 000 FCFA .

Sidi Ag Mohamed

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : abus d’autorité des koglwéogos ?
ZOODOACTU.D. Omer est apprenti chauffeur de 28 ans. Il est accusé d’avoir braqué, en compagnie de (...)
Devant le tribunal : " j’ai mis un doigt dans le v...."
ZOODOACTU. S. Noaga, âgé d’environ 40 ans, a comparu ce vendredi 15 septembre devant le Tribunal (...)
La radio AL HOUDA auditionnée
ZOODOACTU.La Commission en charge de la liberté de presse de l’éthique et de la déontologie du (...)
Conseil des ministres du 13 septembre 2017 : commémoration du putsch raté du 16 septembre 2015 au menu
ZOODOACTU.Le Conseil hebdomadaire des ministres s’est tenu ce mercredi 13 septembre au palais (...)
Conseil des ministres du 13 septembre 2017 : des vastes nominations
​ ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 13 septembre 2017, (...)
Une fraude à petite échelle découverte au Burkina Faso dans la subvention Tuberculose au Fonds Mondial
ZOODOACTU.Une enquête du Bureau de l’Inspecteur général a trouvé des preuves de fraude à petite (...)
Devant le tribunal : " c’est juste une claque sur sa joue droite "
ZOODOACTU. S. Salomon, maçon, âgé de 25 ans, était devant le Tribunal de grande instance de (...)
Côte d’Ivoire : quand les Forces nouvelles se rebellent
ZODOINTER.Progressivement mis à l’écart, les anciens proches de Guillaume Soro contre-attaquent en (...)
Déclaration des partis de l’APMP pour l’an 2 du putsch manqué du 16 septembre 2015
ZOODOACTU.Vaillant Peuple du Burkina Faso, Camarades militantes et militants de l’APMP, (...)
Suite à son interview du 8 juin 2015 dans Jeune Afrique : Entre remords et regrets, Dr Ablassé OUEDRAOGO s’excuse et se présente.
ZOODOINFOS.Chers Concitoyens et Chers Amis, Le 8 Juin 2015, en pleine préparation de la (...)