Devant le tribunal
Devant le tribunal : la victime demande l’annulation de la poursuite...  13 mars
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.D J Nikièma, né en 1984 à Kamboinsé et conducteur de tricycle a comparu devant l tribunal de grande instance de Ouagadougou ce lundi 13 mars 2017 pour répondre des faits de vol . A ses cotés, A Djiguemdé a également comparu pour répondre des faits de recel des ânes volés.
A la barre, D J Nikièma reconnait les faits. Selon ses explications, c’est à son retour d’une course qu’il a rencontré des ânes en divagation, il s’est arrêté et a attaché leurs pattes à son tricycle et les a amené à l’abattoir. Il dit demander pardon car il ne savait pas que l’âne appartenait à une personne qu’il connaissait très bien. A Djiguemdé explique à son tour que son ami DJ Nikièma était venu le voir et lui avait expliqué qu’il voulait vendre deux de ses ânes et qu’il avait donc conclu le marché à 100 000 FCFA.
La victime, A K Boucoum né vers 1942 appelé à la barre pour donner plus de précision sur le délit fait un cours d’histoire rappelant au tribunal et au parquet que culturellement, un peulh ne peut pas et ne doit pas assigné un forgeron en justice. De plus, il leur apprend que le père du prévenu DJ Nikièma est son ami et que celui-ci lui avait offert gratuitement un terrain d’environ 10 hectares pour faire paître son troupeau. « SI je savais que le voleur était le fils de mon bienfaiteur, je n’aurai pas porté plainte » regrette t-il. Il supplie le tribunal de libérer le prévenu car dit-il, « je ne suis pas ingrat ».
Le substitut du procureur avant de commencer ses réquisitions à l’endroit de la victime a indiqué que le ministère public est également soucieux de la perpétuation de la culture mais qu’en tant que citoyen il se doit de comprendre qu’il y’a des comportements répréhensibles. Il en veut pour preuve les dispositions de l’article 441 du code pénal qui le stipule. Pour le procureur, les faits sont amplement caractérisés surtout que les prévenus reconnaissent sans ambages les faits. Ainsi, il requiert que les prévenus soient déclaré coupables et condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois avec sursis.
Les avocats des prévenus, cabinet Seydou Nyamba affirme que c’est une des rares fois qu’une victime « crie à gorge déployée » qu’elle ne réclame rien et mieux, demande l’annulation de la poursuite. Il ajoute que cela a été émouvant et pense que le parquet a aussi été ému, vu ses réquisitions. Il demande donc au tribunal la clémence, qu’il emboite le pas du parquet dans la peine de ses clients.
Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet en condamnant les deux prévenus à une peine d’emprisonnement de 12 mois et 300 000 FCFA d’amende le tout assorti du sursis.

A T

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 15 mars 2017, par Mechtilde Guirma

Zodomail,

Pourquoi dans l’article vous n’avez pas joint comme à l’accueil la photo-là ? Je veux dire les deux frères…Eu ! les deux camarades, pardon les deux voisins des Shamo ? Il sont pourtant d’une belle race.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : viol d’un jeune de 20 ans sur une adulte de 45 ans
ZOODOACTU . Une série de jugements a eu lieu ce mardi 18 avril 2017 au palais de justice de (...)
Affaire Inoussa KANAZOE : la version de Noufou KANAZOE
ZOODOACTU.Comme on le sait, l’opérateur économique de renom, Inoussa Kanazoé a été arrêté avec (...)
Pèlerinages catholiques : les inscriptions sont ouvertes
La Commission Épiscopale des Pèlerinages et Congrès Eucharistiques (CEPCE) de l’Eglise catholique (...)
Le Café : il ya aussi des services non payés...
ZOODOINFOS.A la CRS, on ne parle pas de mutinerie, mais c’est comme si. Quand des éléments de la (...)
UNAPOL/Simon COMPAORE : " Nous sortons de l’audience quelque peu satisfait..."
ZOODOACTU.Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, a reçu en audience le jeudi (...)
Le Café : l’affaire des " jeunes gens " est suffisamment sérieuse
ZOODOINFOS.Quelque chose manquait aux banques, hôtels,...ce mardi. Les policiers ne faisaient (...)
Chefs et cadres dirigeants des entreprises privées et/ou publiques
La DPNTIC (Direction de la Promotion des Nouvelles Technologies de l’Information et de la (...)
Meeting du 29 avril 2017 : " les dirigeants du MPP multiplient des actions pour discréditer.", CFOP
ZOODOACTU.Les partis politiques membres du Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition (...)
Burkina Faso : Clément Sawadogo répond aux critiques du parti de Blaise Compaoré
ZOODOACTU.Pour le ministre burkinabè du Travail, Clément Sawadogo, le procès de l’ancien chef de (...)
Un bébé de trois mois suspecté d’être un terroriste
ZOODOINTER.Tous ceux qui sont déjà allés aux États-Unis en tant que touristes le savent : il faut (...)