ACTUALITE
Antiterrorisme, Mali, remerciements… Ce que Ouattara et Hollande se sont dit à Paris   15 mars
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER.Le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara s’est entretenu mercredi avec son homologue français François Hollande lors d’une rencontre au palais de l’Élysée, à Paris.

Deux mois avant la fin de mandat de François Hollande, le président ivoirien lui a rendu un hommage appuyé sur le perron de l’Élysée, en le remerciant « pour tout ce qu’il a fait pour la Côte d’Ivoire, pour l’Afrique de l’Ouest, pour le continent africain ».

Soutien dans la lutte anti-terroriste

Alassane Ouattara a également souligné le rôle joué par la France dans la lutte contre le terrorisme. Sans l’intervention française au Mali en 2012, « beaucoup de pays d’Afrique de l’Ouest auraient été aujourd’hui en grande difficulté », a-t-il estimé.

D’après un communiqué de l’Élysée, François Hollande a confirmé que « la France poursuivrait, près d’un an après les attentats de Grand-Bassam, ses actions de formation au profit des forces ivoiriennes compétentes en matière de lutte anti-terroriste ».

Au cours de leur rencontre, les deux chefs d’État ont également échangé à propos du Mali, « saluant les avancées que constituent la mise en œuvre des premières patrouilles mixtes » entre soldats maliens, groupes armés pro-gouvernementaux et ex-rebelles.

Scandale de l’agrobusiness et conflits sociaux

À sa sortie de l’Élysée, le président Ouattara a également été interrogé sur deux sujets qui font actuellement polémique en Côte d’Ivoire. À propos du scandale des souscripteurs lésés de l’agrobusiness, il a affirmé que « les remboursements ont commencé aujourd’hui ». « Il faut protéger les Ivoiriens contre de telles pratiques et c’est ce que nous avons engagé », a-t-il ajouté.

Concernant les conflits sociaux qui agitent le pays depuis le début de l’année, Alassane Ouattara a souligné « les augmentations de 20 à 50% des salaires des fonctionnaires au cours des quatre dernières années », avant de déclarer : « Nous le savons tous : l’appétit vient en mangeant. Ils en demandent plus et nous négocions ».

Jeune afrique

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
La bande à Malam neutralisée ?
ZOODOACTU.Les forces de défense et de sécurité ont neutralisé hier mercredi la bande du nommé (...)
Ouagadougou : un homme enturbanné interpellé
ZOODOINFOS.Un homme enturbanné est descendu ce vendredi 24 mars 2017, dans la matinée, d’un car (...)
A suivre : un agent des impôts disparait avec plus de 75 millions...
ZOODOACTU. Lors de la conférence de presse du le Syndicat national des agents des impôts et des (...)
Du pognon, 50 000 f Cfa pour sauver sa peau !
ZOODOACTU.S’il y’a un phénomène qui prend de l’ampleur dans la ville de Ouagadougou, c’est bien (...)
Pas de Katiba au Burkina Faso
ZOODOACTU.Selon, le Chef d’état Major Général Adjoint des Armées Colonel Serges Alain Ouédraogo, (...)
Attaques terroristes de Ouagadougou : deux ex refugiés du site de Mentao (Djibo) fortement impliqués
ZOODOACTU.L’attaque contre le café restaurant Cappucino et l’hôtel Splendid qui a fait une (...)
Le Café : les « clandos » de la Fonction publique
ZOODOINFOS.Le Syndicat national des gestionnaires des ressources humaines revient à la charge. (...)
Les boutons derrière la nuque : pourquoi et comment s’en débarrasser ?
ZOODOACTU.Ces tumeurs de la peau qui apparaissent fréquemment chez les hommes sont appelées des (...)
Djibrill Bassolé victime d’une tentative d’assassinat, selon la NAFA
ZOODOACTU.Le président de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) porte à la connaissance de (...)
Le Café : un commando face aux juges
ZOODOINFOS.Le commando de Yimdi. Ainsi pourrait-on appeler le groupe de soldats de l’ex-RSP qui (...)