ACTUALITE
Antiterrorisme, Mali, remerciements… Ce que Ouattara et Hollande se sont dit à Paris   15 mars
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER.Le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara s’est entretenu mercredi avec son homologue français François Hollande lors d’une rencontre au palais de l’Élysée, à Paris.

Deux mois avant la fin de mandat de François Hollande, le président ivoirien lui a rendu un hommage appuyé sur le perron de l’Élysée, en le remerciant « pour tout ce qu’il a fait pour la Côte d’Ivoire, pour l’Afrique de l’Ouest, pour le continent africain ».

Soutien dans la lutte anti-terroriste

Alassane Ouattara a également souligné le rôle joué par la France dans la lutte contre le terrorisme. Sans l’intervention française au Mali en 2012, « beaucoup de pays d’Afrique de l’Ouest auraient été aujourd’hui en grande difficulté », a-t-il estimé.

D’après un communiqué de l’Élysée, François Hollande a confirmé que « la France poursuivrait, près d’un an après les attentats de Grand-Bassam, ses actions de formation au profit des forces ivoiriennes compétentes en matière de lutte anti-terroriste ».

Au cours de leur rencontre, les deux chefs d’État ont également échangé à propos du Mali, « saluant les avancées que constituent la mise en œuvre des premières patrouilles mixtes » entre soldats maliens, groupes armés pro-gouvernementaux et ex-rebelles.

Scandale de l’agrobusiness et conflits sociaux

À sa sortie de l’Élysée, le président Ouattara a également été interrogé sur deux sujets qui font actuellement polémique en Côte d’Ivoire. À propos du scandale des souscripteurs lésés de l’agrobusiness, il a affirmé que « les remboursements ont commencé aujourd’hui ». « Il faut protéger les Ivoiriens contre de telles pratiques et c’est ce que nous avons engagé », a-t-il ajouté.

Concernant les conflits sociaux qui agitent le pays depuis le début de l’année, Alassane Ouattara a souligné « les augmentations de 20 à 50% des salaires des fonctionnaires au cours des quatre dernières années », avant de déclarer : « Nous le savons tous : l’appétit vient en mangeant. Ils en demandent plus et nous négocions ».

Jeune afrique

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : viol d’un jeune de 20 ans sur une adulte de 45 ans
ZOODOACTU . Une série de jugements a eu lieu ce mardi 18 avril 2017 au palais de justice de (...)
Affaire Inoussa KANAZOE : la version de Noufou KANAZOE
ZOODOACTU.Comme on le sait, l’opérateur économique de renom, Inoussa Kanazoé a été arrêté avec (...)
Pèlerinages catholiques : les inscriptions sont ouvertes
La Commission Épiscopale des Pèlerinages et Congrès Eucharistiques (CEPCE) de l’Eglise catholique (...)
Le Café : il ya aussi des services non payés...
ZOODOINFOS.A la CRS, on ne parle pas de mutinerie, mais c’est comme si. Quand des éléments de la (...)
UNAPOL/Simon COMPAORE : " Nous sortons de l’audience quelque peu satisfait..."
ZOODOACTU.Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, a reçu en audience le jeudi (...)
Le Café : l’affaire des " jeunes gens " est suffisamment sérieuse
ZOODOINFOS.Quelque chose manquait aux banques, hôtels,...ce mardi. Les policiers ne faisaient (...)
Chefs et cadres dirigeants des entreprises privées et/ou publiques
La DPNTIC (Direction de la Promotion des Nouvelles Technologies de l’Information et de la (...)
Meeting du 29 avril 2017 : " les dirigeants du MPP multiplient des actions pour discréditer.", CFOP
ZOODOACTU.Les partis politiques membres du Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition (...)
Burkina Faso : Clément Sawadogo répond aux critiques du parti de Blaise Compaoré
ZOODOACTU.Pour le ministre burkinabè du Travail, Clément Sawadogo, le procès de l’ancien chef de (...)
Un bébé de trois mois suspecté d’être un terroriste
ZOODOINTER.Tous ceux qui sont déjà allés aux États-Unis en tant que touristes le savent : il faut (...)