Devant le tribunal
Devant le tribunal : bénéfice du doute au pauvre étudiant ...  8 mai 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.JB Wango et A Tapsoba tous deux vigiles en service à la société de gardiennage Pengwendé ont comparu, devant le tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre des faits de cambriolage de bureaux et de soustraction de numéraire d’une valeur de 400 000 F CFA.

A la barre, les deux vigiles ne reconnaissent pas les faits. Selon JB Wango, le jour des faits il aurait fait sa relève habituelle sans rien constaté de suspect. Aux environs de minuit, il affirme que son coéquipier serait revenu sur les lieux pour prendre son sac qu’il aurait oublié. A ce niveau, il insiste sur le fait que ce dernier avait mis une trentaine de minutes dans les locaux avant de ressortir avec le sac en question. A Tapsoba quant à lui affirme qu’il est innocent et indique que JB Wango quitterai souvent son poste le laissant vacant et que quelqu’un d’autre aurait pu s’introduire dans les bureaux pour cambrioler.
Le propriétaire de la société de gardiennage confie aux juges que le mode opératoire ainsi que sa « petite enquête » dans le voisinage lui font dire que le voleur pourrait être A Tapsoba. Le voleur connaissait bien le coffre dans lequel se trouvait l’argent et n’a forcé aucun tiroir. Subitement A Tapsoba s’achetait des jus de marque Dafani à tout bout de champs alors que la veille il était débiteur dans le maquis. Il avait épongé toutes ses dettes, détenait une importante somme d’argent aux lendemains du cambriolage et avait confié au vendeur qu’il a envoyé 150 000 FCFA à Bobo. Il affirme également que A Tapsoba avait été surpris pour tentative de vol et que Peter Cochet avait demandé de le changer. C’est donc pendant qu’il cherchait à le remplacer que les faits sont survenus.

« Mauvais endroit au mauvais moment

Le substitut du procureur dans ses réquisitions affirme que c’est le 10 Avril 2017 vers 11heures que Peter Cochet constate que la porte de ses bureaux a été forcée et une somme d’argent emportée. C’est ainsi qu’il fait appel à la gendarmerie qui diligente une enquête. Selon lui, la longue audition a permis de savoir que les faits se sont déroulés dans la journée, et que les traces de chaussures correspondaient visiblement à ceux de A Tapsoba. Le procureur pense également que JB Wango étant nouveau dans la société ne pouvait pas exactement trouver le tiroir à sous sans tâtonner. Mieux, le procureur fait savoir qu’après les faits, il fréquentait les débits de boissons et distribuait de l’argent. Au regard de tous ces constats, le procureur requiert que A Tapsoba soit reconnu coupable et condamné à une peine d’emprisonnement ferme de 36mois. Quant à JB Wango, le procureur requiert qu’il soit relaxé au bénéfice du doute.
Me Mamadou Keita, Avocat de A Tapsoba annonce qu’en matière pénale le parquet à l’obligation de fournir des preuves. Pourtant, de l’avis de l’avocat, jusque là, ce sont de simples allégations qui ont été faites sur aucune base solide. Pour Me Keita, personne ne peut savoir à quelle heure le vol à eu lieu d’autant plus que la passation de service s’est faite sans la présence de JB Wango. Maitre Keita dit être sur que son client était seulement là au mauvais endroit au mauvais moment et demande qu’il soit relaxé pour infraction non constituée. S’il est condamné à 36 mois de prison ferme comme l’a demandé le parquet, Me Keita pense qu’on aurait fait du tord à un pauvre étudiant qui fait du gardiennage pour arrondir ses fins de mois.

Le tribunal quant à lui a relaxé les deux vigiles au bénéfice du doute.

Sidi Ag Mohamed

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : Kader vole le fétiche de son village...
ZOODOACTU.Voilà un monsieur, B. Kader, qui se fourre dans des ennuis... Il est poursuivi de vol (...)
Abbé Marius KINDA : " j’ai porté une buche sur la tête, or il y avait une vipère..."
ZOODOINFOS.A l’occasion de mon jubilé d’or sacerdotal, je suis invité à donner un témoignage dans le (...)
CDP : Eddie Komboïgo n’a pas lu ’’la lettre de démission’’ de Léonce Koné
ZOODOACTU.Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir) Eddie (...)
Pascal Bouda : " un homme politique use de son poids pour régler des comptes avec ma personne.."
ZOODOINFOS.La présente déclaration fait suite à ma sortie médiatique du 19 octobre 2017 où je (...)
Devant le tribunal : pour une affaire de corruption de magistrats...
ZOODOACTU.Ce 18 avril 2018 s’est tenu en audience un procès intenté contre Y. Philippe, qui est (...)
Somgandé / 7 personnes mortes suite à une bousculade :"Moi-même j’ai pensé que c’était fini pour moi"
ZOODOACTU.Dans la nuit du 20 au 21 avril dernier s’est produit uu drame au Plateau Omnisports du (...)
Communiqué FAIB/commission lune.
ZOODOACTU. La commission technique nationale lune et évènements islamiques de la fédération des (...)
Devant le tribunal : faux et usage de faux, escroquerie et abus de confiance, contre l’ex gérant de Gobnangou Consulting..
ZOODOACTU.N. Télesphore répond de trois chefs d’accusation. Il s’agit de faux et d’usage de faux, (...)
Devant le tribunal : Judith, pour porter le chapeau...
ZOODOACTU.Une affaire qui a été reportée par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, il y a (...)
Compte rendu intégral du conseil des ministres du 18 avril 2017.
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 18 avril 2018, en (...)