ACTUALITE
Élections au Kenya : quatre hommes abattus par la police à Nairobi et dans le comté de Tana River   10 août
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER. Alors que les premiers résultats provisoires donnent le président sortant, Uhuru Kenyatta, en tête, et que l’opposition a accusé le pouvoir d’avoir truqué les élections générales de mardi, des échauffourées ont éclaté mercredi dans le bidonville de Mathare à Nairobi. La police kényane a abattu mercredi deux manifestants, selon l’AFP.

Les premières échauffourées ont débuté mercredi 9 août dans la matinée dans plusieurs des fiefs du candidat de l’opposition à la présidentielle Raila Odinga − qui accuse le pouvoir d’avoir truqué les élections −, notamment à Kisumu dans l’Ouest. Mais c’est à Nairobi, plus précisément dans le bidonville de Mathare, que les incidents les plus sérieux ont été signalés. Selon des sources policières citées par l’AFP, la police a abattu deux manifestants.

« Ils faisaient partie d’un groupe qui manifestait dans ce secteur et les policiers ont été envoyés sur place pour rétablir l’ordre. On nous rapporte que plusieurs d’entre eux étaient aussi des voleurs qui profitaient de la situation (…) Deux d’entre eux ont été tués », a déclaré un responsable qui a requis l’anonymat.

Un autre responsable policier, également sous couvert de l’anonymat, a confirmé cette information. « Nous avons une autre victime à Mathare, après qu’une personne eut été abattue un peu plus tôt. Il y a maintenant deux (personnes) qui ont été tuées durant cette confrontation cet après-midi. »

Un photographe de l’AFP dit avoir vu le cadavre de l’une des deux victimes, touchée par balle à la tête. Plusieurs témoins interrogés sur place par l’agence de presse ont confirmé que le jeune homme avait été abattu par la police. Un véhicule de la police serait venu sur place pour récupérer le cadavre, provoquant des réactions de colère de la foule. La police aurait alors fait usage de gaz lacrymogènes et un commandant de police aurait tiré en l’air avec son pistolet, selon le photographe de l’AFP. Une femme, que des badauds ont identifié comme la mère de la victime, a vainement tenté d’empêcher les policiers d’emporter la dépouille.

Jeune Afrique avec AFP

Répondre à cet article

 

 

L’AFFICHE DU JOUR

Incendie ce dimanche 10 décembre midi, à la cour d’appel de Ouagadougou.

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le film d’une évasion spectaculaire à la MACO ...
ZOODOACTU.Ils sont trois Gardes de sécurité pénitentiaires (GSP) à comparaître devant le Tribunal de (...)
Conseil des ministres du 7 décembre 2017 : 57 973 462 203 FCFA pour la société KANIS LOGISTIC SA
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 07 décembre 2017, en (...)
Madame Mariam Diallo née Zoromé, décédée
ZOODOINFOS. Le Ministre d’Etat, ministre de la Sécurité a le profond regret d’annoncer le décès de (...)
Situation nationale : le Kôrô Yamyélé parle au PM Paul Kaba TIEBA
ZOODOACTU.- Monsieur le PM PKT, j’ai lu votre déclaration très osée, voire injurieuse envers des (...)
11 choses que les femmes veulent mais qu’elles se gênent de dire aux hommes
ZOODOINTIMITE.1- Votre femme veut que vous soyez galant à tout moment. 2- Elle veut sentir (...)
À suivre : des experts de l’ONU exhortent Ouagadougou à libérer Djibril Bassolé
ZOODOACTU.Les experts du Groupe de travail sur la détention arbitraire de l’ONU ont appelé jeudi (...)
Devant le tribunal : il simule un évanouissement, à la vue des gendarmes...
ZOODOACTU.I. Adama est commerçant, et tient une alimentation. Il a cependant été arrêté et déféré (...)
Appel à contribution pour l’organisation d’une veillée et de l’inhumation de Oxy Dj
ZOODOACTU. De façon spontanée, les amis et collègues de l’artiste OXY dj se sont réunis le lundi 4 (...)
Simon Compaoré aux forces de sécurité de Pabré, Dapelgo, Kongoussi et Rouko : « Sachez que vous n’êtes pas oubliés »
ZOODOINFOS.Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré était en tournée le dimanche (...)
Haute Cour de Justice : nominations de magistrats
ZOODOACTU.La nouvelle loi organique modificative de la Haute Cour de Justice a créé en plus des (...)