Devant le tribunal
Devant le Tribunal : le Greffier en chef et la parcelle de la veuve...  1er décembre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Madame S., une veuve résidant à Ouagadougou, a assigné un greffier, Monsieur Z, pour abus de confiance, ce lundi 27 novembre 2017, devant le tribunal de Ouagadougou.
Les faits, a relaté la plaignante, Madame S, ont débuté lorsqu’elle a vendu sa cours familiale à 20 millions, afin de pouvoir acheter une maison moins cher. Le reste de la somme, a-t-elle expliqué, dédié à s’occuper de ses enfants, les orphelins. Pour se faire, elle a approché Monsieur Z, un greffier en Chef, pour se porter acquéreur de cette parcelle.
Madame S. affirme avoir remis la somme de 14 millions au greffier.
Ce dernier, Monsieur Z, à la barre, nie les faits et déclare avoir reçu de la dame deux(02) fois la somme de 5 millions.
La dame pense que la parcelle ne coutait que 10 millions, vu une décharge qui lui a été remis. Donc elle réclame le reliquat de 4 millions. Et d’ailleurs sur cette décharge, il n’apparait pas le nom du vendeur mais seulement celui du greffier.
Chose assez suspecte, selon le procureur qui estime qu’il y a bel et bien, un abus de confiance, puisque la procédure du greffier, surtout de son statut, a manqué d’étique. Il n’était pas dans son rôle de s’ingérer dans des affaires de vente parcelle.

Le parquet a requis 18 mois assortis de sursis contre le greffier. Le verdict sera prononcé, le 18 décembre prochain.

Salim

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN