ZoodoInfo
Mise en œuvre du second compact du MCC : le Burkina Faso se prépare  12 mars
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Le coordonnateur national de l’Unité de coordination du second compact du Burkina (UCF-Burkina), Samuel Tambi Kaboré a procédé à l’ouverture officielle de l’atelier technique d’élaboration des documents de proposition des projets du second compact du Millenium chalenge corporation (MCC). C’était ce lundi 12 mars 2018 à Ouagadougou.

Le Burkina Faso continue d’afficher de solides performances sur la carte de pointage du Millenium chalenge corporation (MCC). Grâce à cette performance, il a été sélectionné une seconde fois par le conseil d’administration du MCC pour bénéficier du second compact. L’équipe technique chargée de la mise en œuvre de ce second compact a initié un atelier de cinq jours soit du 12 au 16 mars 2018 au profit de ses membres. L’objectif de cet atelier selon le coordonnateur national de l’Unité de coordination du second compact du Burkina (UCF-Burkina), Samuel Tambi Kaboré est de disposer des versions préliminaires des documents de projets qui sont au nombre de quatre selon le concept validé par le gouvernement. Il s’agit d’améliorer l’efficacité du domaine et des services de l’électricité ; accroitre l’offre d’électricité moins couteuse ; renforcer le réseau de transport et de distribution de l’électricité ; et accroitre l’accès et la valorisation de l’électricité par les populations et les entreprises des zones rurales et ou péri-urbaines a-t-il confié. Il rappelle que chaque document de projet devra être élaboré suivant le canevas du MCC.
Il faut rappeler que l’atelier en question fait partie de la phase 3 de la mise en œuvre du compact. Selon le coordonnateur national de l’UCF-Burkina, cette phase qui a commencé depuis janvier 2018, doit aboutir à la définition et aux choix des types de projets du compact. Il est revenu sur les deux premières phases. La première qui s’est étendue d’avril à août 201è a permis de mener l’analyse des contraintes à l’investissement privé et à la croissance économique où deux contraintes majeures ont été identifiées. Il s’agit du déficit en capital humain notamment la faible qualification de la main d’œuvre et l’insuffisance de l’électricité, sa mauvaise qualité et son coût élevé. La seconde phase qui a duré de septembre à décembre 2017 a permis d’analyser les causes profondes des deux contraintes précitées afin d’élaborer des notes conceptuelles qui proposent un cadre d’actions pour y faire face a soutenu le coordonnateur national.

Edoé MENSAH

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Situation nationale : des anciens révolutionnaires sortent...
ZOODOACTU.La vie se déroule selon un processus marqué par de grandes étapes et les humains ont (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Crise au MINEFID : un front-anti grévistes accuse les syndicats en grève d’être des opportunistes
ZOODOACTU.Ce lundi 18 juin 2018, à la Direction générale de la coopération (DGCOOP), des agents du (...)
Devant le tribunal : mystère autour de cette perte à GECOM-SIDCO Burkina
ZOODOACTU.Affaire complexe pour sieur K. Elie, qui est poursuivi pour des faits d’abus de (...)
Conseil des ministres du 20 juin 2018 : 492 procédures administratives ont été identifiées et seront simplifiées d’ici à 2020
ZOODOACTU. L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 20 juin 2018 sous la (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : voici le mouvement des prêtres 2018-2019.
ZOODOACTU.Voici la nouvelle configuration des équipes pastorales pour 2018-2019.
Crise au MINEFID : l’Institut Martin Luther King d’Etudes Politiques demande aux parties d’aller au dialogue
ZOODOACTU.L’IEP-ML King fait le triste constat que depuis le début de la crise au sein du MINEFID (...)