ACTUALITE
Congo-Brazzaville : le général Mokoko condamné à 20 ans de prison  12 mai
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER.Le général Jean-Marie Michel Mokoko, opposant au président congolais Denis Sassou-Nguesso, a été condamné, vendredi, à vingt ans de "détention criminelle" pour "atteinte à la sécurité intérieure de l’État".

"Un règlement de comptes politiques." C’est ainsi que le général Jean-Marie Michel Mokoko a qualifié son procès, vendredi 11 mai, à l’issue duquel il a été condamné à vingt ans de "détention criminelle" pour "atteinte à la sécurité intérieure de l’État" par la Cour criminelle du Congo-Brazzaville. Cet opposant du président Denis Sassou-Nguesso et ex-candidat à l’élection présidentielle a trois jours pour se pourvoir en cassation.

La cour affirme avoir condamné par contumace à la même peine sept co-accusés, dont six Français et un Congolais, pour complicité "de l’infraction d’atteinte à la sécurité intérieure de l’État".

Conseiller puis opposant de Denis Sassou-Nguesso

Le général Mokoko, ex-chef d’état-major, 71 ans, était conseiller de Denis Sassou-Nguesso, avant de décider de le défier à l’élection présidentielle de 2016. Il a été arrêté en juin 2016, après avoir refusé avec d’autres candidats de reconnaître la réélection de son rival, qui cumule près de trente-cinq ans de pouvoir.

"La décision de la cour criminelle ne nous surprend par parce que tout a débuté dans l’illégalité, en violation de l’immunité juridictionnelle de notre client", a déclaré l’avocat du général Mokoko, Me Eric Yvon Ibouanga.

Sa défense affirme qu’il tient son immunité de son titre de "dignitaire de la République", un argument réfuté par l’accusation.

"C’est un jugement qui nous satisfait compte tenu de la gravité de l’infraction et des éléments qu’il y avait dans le dossier", a déclaré un des avocats de l’État congolais, Me Gérard Deviller.

JA

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Attaques déjouées à Ouagadougou : des présumés terroristes abattus.Des images.
ZOODOINFOS.Le communiqué de la gendarmerie et des images prises sur place
Burkina Faso : l’UPC lance des représailles...
ZOODOINFOS.Le mouvement Brassard noir, dans une déclaration en date du lundi 14 Mai 2018, (...)
Devant le tribunal : de l’acide versé sur le visage de son prochain...
ZOODOACTU.B. Assane répondait de faits de coups et blessures, cela volontairement, sur la (...)
Devant le tribunal : la machette de dame Claire...
ZOODOACTU.Dame O. M. Claire a été entendue par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou (...)
Devant le tribunal : bisbilles entre militants du MPP, de l’arrondissement 06 de Ouagadougou...
ZOODOACTU.Des militants d’un même parti politique, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), (...)
Point de presse sur l’opération de sécurisation à Ragnongo : les terroristes détenaient des tenues militaires burkinabè et françaises
ZOODOACTU.Depuis les attentats du 2 mars, les services de renseignement travaillent au (...)
Traitement des agents de la fonction publique d’Etat : des syndicats, s’adressent au président du Faso.
ZOODOACTU.Excellence Monsieur le Président du Faso, Président du Conseil des Ministres, Nous (...)
SYNTHA : une grève de 48 heures allant du mercredi 23 mai 2018 à 7h au vendredi 25 mai 2018 à 6heures 59....
ZOODOACTU.Suite au dépôt le lundi 07 mai 2018, d’un préavis de grève de 48H par notre syndicat, nous (...)
Conseil des ministres du 24 mai 2018 : des cadres relevés de leurs fonctions...
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 24 mai 2018, en séance (...)
Le poème lourd de sens de Booba après la non-sélection de Benzema
ZOODOACTU.Le rappeur, fervent défenseur de l’attaquant, a manifesté sa déception sur Instagram et (...)