ACTUALITE
Grossesse : la pollution a un impact sur le foetus  16 mai
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Les chercheurs de l’Inserm estiment qu’un enfant sur 100 a un poids de naissance trop faible en raison de la pollution.

Les études sur les conséquences de la pollution sur les femmes enceintes ne manquent pas. Les scientifiques ont déjà montré que l’exposition aux particules fines peut nuire au développement du cerveau du foetus. Et dans une nouvelle étude, les chercheurs de l’Inserm dévoilent que cette exposition à la pollution peut entraîner des retards de croissance intra-utérin. "En France, en 2012, 2,3% des enfants sont nés hypotropes (c’est-à-dire nés à terme mais avec un poids inférieur à 2,5kg), dont la moitié en raison de l’exposition de la mère aux particules atmosphériques" soulignent les chercheurs dans leur étude publiée dans la revue Archives de pédiatrie.

L’étude souligne également qu’un de ces enfants sur quatre aura des retards moteurs ou intellectuels de développement. Les chercheurs estiment que la prise en charge de ces enfants sur l’ensemble de leur vie coûtera 1,2 milliard d’euros. Un coût en partie pris en charge par les pouvoirs publics qui financent les structures de soin mais qui repose aussi sur les familles (garde des enfants à domicile, éducation spécialisée...).

Principale auteure de cette étude, Isabella Anneso-Maesano, drectrice de recherche, propose de mettre en place des mesures de santé publique, en recommandant notamment aux femmes enceintes de ne pas sortir lors des pics de pollution.

Topsanté

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN