ZoodoInfo
Fraude au BEPC session 2018 : 04 et 06 mois de prison ferme pour deux élèves ...  10 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Voici deux élèves qui n’ont rien trouvé de mieux à faire que de vouloir frauder aux examens du BEPC, session 2018. Et au finish, ils écopent de la peine de 04 mois ferme pour l’un et de 06 mois ferme pour l’autre, ainsi que d’une amende de 500 000 FCFA. Ainsi en a décidé le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, en sa matière pénale, ce vendredi 06 juin 2018.

Tout a commencé avant les examens. I. Fatao, qui est en classe de 3è des lycées et collèges, approche G. Moustapha, en classe de 1ère, et lui demande de l’aider à traiter les sujets de Mathématiques et Français qui leur seront donnés le jour J, soit ce 18 juin dernier. Moustapha lui demande comment il compte lui envoyer lesdits sujets, et il lui explique que ce sera par Whatshap, car il va capturer en photos les sujets et les lui envoyer.

Au premier jour donc de l’examen, ce 18 juin, Fatao envoie les sujets à Moustapha. Celui-ci, à son tour, les transfère à son petit frère, Mazou, qui traite une partie des épreuves parce qu’illisible en tout. Ce même jour, Fatao se fait prendre par un des surveillants. Son téléphone et retiré, mais l’on lui permet néanmoins de composer. Sauf qu’il ne sera pas admis, et doit donc rebeloter pour le second tour, ce 28 juin.

Faisant fi de la première chance que lui ont accordée les surveillants lors de sa première tentative de fraude, il refait la même chose. C’est là qu’il sera appréhendé et va dénoncer celui qui traite les sujets pour lui. Sauf qu’il ne s’agit pas de Moustapha, mais du petit frère de celui-ci, Mazou. Et Mazou n’était pas à la barre, puisque son nom n’est ressorti que le jour du jugement. Fatao explique qu’il a reçu les corrigés avec le numéro de celui-ci, mais pensait que c’est Moustapha qui les avait traités.

Dans toute cette histoire, Moustapha semble ne pas monter de regret. Il explique d’abord que c’est un certain Kaboré Alassane qui a traité les sujets, pour reconnaître ensuite que c’est son petit frère Mazou, qui fait par ailleurs la classe de 1ère comme lui. Le Tribunal estime que même si Fatao est venu lui proposer de frauder aux examens, il devait l’en dissuader parce que plus âgé que celui-ci.
Une leçon de morale sur l’honnêteté a été servie aux deux indélicats. Pour dire que ce n’est pas de cette manière qu’il faut chercher ses diplômes, mais en travaillant.

Si le Procureur a requis contre eux la peine de prison ferme de 02 mois, le tribunal, pour sa part, les a condamnés à des peines plus lourdes, soit 04 mois ferme pour Fatao et 06 mois ferme pour Moustafa, ainsi que le paiement d’une amende de 500 000 FCFA.

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 9 juillet 2018, par BADO

Décidément ce patronime Fatao ne port pas chance ! On dirait qu’ils aiment les problèmes ! Dans l’histoire du viol de la lycéenne dont la vidéo a fuité sur les réseaux socio, l’auteur de cette histoire s’appelait Fatao. Au BEPC encore un Fatao. C’est quoi qui poussent les Fatao à agir de la sorte ?


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : « Tu es femme, besoin d’être secouée, appeler au numéro XXX. »
ZOODOACTU.O. Boureima est élève-professeur en Mathématiques et Physique-chimie à l’Institut des (...)
Devant le tribunal : ...d’un coup d’épaule il ouvre la porte de la chambre de Léocadie.
ZOODOACTU.Malick D., gestionnaire d’entreprise, est poursuivi pour des faits de menaces sous (...)
Sécurité routière : un mort sur la route du SIAO
ZOODOACTU.Il était 11h, ce dimanche 15 juillet 2018, quand un véhicule Toyota V6 à vive allure ( (...)
France – Croatie : ce que va gagner l’arbitre de la finale du Mondial
ZOODOACTU.Plus modestement bien sûr que les joueurs, Néstor Pitana est une autre star de la (...)
Burkina Faso : le procès des demi-dieux
ZOODOINFOS.Le feuilleton judiciaire du putsch de septembre 2015 se poursuit ce lundi, 16 (...)
Procès putsch manqué : l’armée, la cause du malheur du soldat de 2e classe Seydou Soulama
ZOODOACTU.Ce mardi 17 juillet 2018, le sergent-chef Ali Sanou et le soldat de 2e classe Seydou (...)
Devant le tribunal : N. Lazare a vendu la parcelle non-lotie de son bienfaiteur…
ZOODOACTU.Abus de confiance est escroquerie, tels sont les faits reprochés à N. Lazare. Il a (...)
Sucres cachés, les aliments à éviter
ZOODOACTU.Véritable menace, le sucre est partout dans notre alimentation. Même là où on ne le (...)
Situation nationale : Lookmann Sawadogo et les siens estiment qu’il faut un peu d’humilité en soi pour la bonne marche des choses...
ZOODOACTU.Un Forum des acteurs de la société civile a eu lieu ce samedi 14 juillet 2014, au (...)
L’utilisation et la promotion des contraceptifs sont un péché grave
ZOODOACTU.« On reconnaît l’arbre à son fruit. Tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que (...)