Devant le tribunal
Devant le tribunal : violences entre ex mariées au menu...  10 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.S. Issa, 46 ans, était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de faits de détériorations de biens, ainsi que de coups et blessures volontaires. Il devait donc en répondre des faits, ce mardi 10 juillet 2018, devant le Tribunal.

La victime est son ex-épouse, O. Brigitte. Les deux ont des démêlés, depuis un certain temps. Pour cela, ils avaient demandé un divorce au sein de la justice et qui est encore en cours de traitement. Par ailleurs, les deux personnes ne vivaient pas sous le même toit depuis l’an 2016.

Car étant donné que la vie de couple était devenue délétère, dame Brigitte O. a préféré se retirer.

Elle explique qu’en faits, elle a demandé le divorce, parce que son ex lui fait voir de toutes les couleurs. Elle a d’abord quitté la maison familiale, et a emménagé chez elle, dans un autre endroit, avec les deux enfants qu’elle a eu avec son ex.

Lors donc de la demande de divorce, elle a obtenu une convention qui autorisait son ex à venir voir les deux enfants et les garder pendant le week-end chez lui. Il devait par ailleurs assurer les frais mensuels de prise en charge des deux filles.

Le problème dans toute cette histoire est que sieur S. Issa est venu en ce 16 mai 2018 pour prendre ses deux filles et les envoyer chez lui.

Brigitte, qui était dans la maison, sort et lui dit que la dernière fille est toujours à l’école, mais que la première, qui est en train de se préparer pour aller faire du sport, est présente, et donc, il pouvait aller avec celle-ci.

Issa, qui a constaté par instinct que Brigitte lui cachait des choses, décide ensuite d’y voir clair et veut savoir qui est dans la maison de Brigitte. Des échanges verbaux injurieuses se passent ensuite. Les deux se traînent dans le salon de Brigitte. Ils se violentent, et, dans la lutte, Brigitte reçoit des coups de couteaux dans le dos et dans les jambes. Un couteau qui était posé sur la table, au salon.

C’est donc après ce forfait que sieur Issa est ressorti. Il va prendre le soin, cependant, de briser le pare-brise arrière de son rival qui est sieur Valéa, et dont le véhicule était hors de la cour, et qui s’était éclipsé sur le conseil de Brigitte, avant de partir.

Brigitte explique qu’elle est en instance de divorce avec Issa et que la décision n’a pas encore eu lieu. Mais il demeure qu’il y a eu une convention qui lui autorise la garde des enfants, et, que son ex peut les voir et les garder chez lui les week-ends.

Elle s’offusque du fait qu’avec cette cette convention, Issa vienne s’en prendre à elle.

Le procureur ne voit pas cela de la même manière. Car aucune décision de justice n’a été prononcée, sur le divorce. Outre cela, le concubin, sieur Valéa, ne devait pas venir loger chez celle-ci, parce qu’il est passible de poursuites pour adultère.

Il requiert cependant la peine de de prison ferme de 36 mois ferme contre Issa. La partie civile réclame la somme de plus de 1,5 millions FCFA tout confondu en préjudices.

Issa a été condamné à une peine de prison ferme de 6 mois, ainsi qu’au dédommagement de la victime à hauteur de 1, 055 376 FCFA.


Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Issaka Lingani, entendu pour la publication d’une vidéo (actualisée)
ZOODOONFOS.Issaka Lingani, journaliste et analyste politique a été entendu, ce mardi 18 (...)
Drame : violent accident, deux morts
ZOODACTU.Un accident mortel s’est produit ce vendredi 21 septembre 2018, sur l’Avenue Joseph (...)
Burkina/Putsch manqué : le capitaine Abdoulaye Dao aurait joué un rôle crucial dans la prise du pouvoir
ZOODOINFOS.Absent de Ouagadougou, dès les premières heures du putsch manqué du 16 septembre 2015, (...)
Devant le tribunal : « c’est le jour de mon anniversaire que j’ai appris à fumer le cannabis »
ZOODOACTU.O. M. était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 18 septembre (...)
Procès putsch 2015 : - je ne peux pas porter un bébé que je n’ai pas conçu
ZOODOACTU. Au deuxième jour de son interrogatoire, le capitaine Abdoulaye, commandant du (...)
Affectation au niveau de l’administration policière : l’UNAPOL demande aux policiers et policières de redoubler de vigilance...
ZOODOACTU. Ceci est un communiqué de l’UNAPOL, au sujet des mouvements dans l’administration . La (...)
Conseil des ministres du 19 septembre 2018 : de vastes nominations
ZOODOINFOS.Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 19 septembre 2018, en (...)
Synthése du conseil des ministres du 19 septembre 2018 :cadrages de la circulation des véhicules poids lourds au centre ville
ZOODOACTU. Le conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 19 septembre 2018, sous la (...)
Devant le tribunal : 5 ans dont 3 ans ferme pour Soumaïla, qui répondait seul à la barre, après évasion de son acolyte
ZOODOACTU.O. Soumaïla est poursuivi pour actes de grand banditisme. Il en répondait des faits ce (...)
Cancer du sein masculin : les signes qui doivent alerter
ZOODOACTU. Le cancer du sein, qui touche chaque année 54 000 femmes en France, peut aussi (...)