ACTUALITE
Le programme de la Déléguée CSBE de la juridiction d’Ethiopie  11 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le 17 Juin 2018 ont eu lieu les élections pour le choix du Délégué du Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Etranger –juridiction– d’Addis Ababa, délégué qui représentera tous les Burkinabè d’Ethiopie et environs. Ces élections se sont déroulées dans de très bonnes conditions de fraternité, de cordialité et de solidarité.

Cher(è) s compatriotes, tout d’abord depuis 2015 vous m’avez fait confiance en me confiant la gestion de la trésorerie du Bureau de la Communauté. Aujourd’hui encore vous faites honneur à ma modeste personne en me votant pour représenter les Burkinabè d’Ethiopie, d’Erythrée, de Somalie et de Djibouti, défendre vos intérêts auprès des autorités burkinabè et ceux du Burkina Faso dans la Juridiction d’Ethiopie.

Compatriotes de la Circonscription d’Ethiopie, mon mandat se place sous le signe de la solidarité, de la cohésion et de l’unité de tous les fils et filles du Burkina Faso notre Mère patrie. Pour cela, et au vu de mon programme ci-dessous, je compte sur votre engagement, celui du Bureau de la communauté et celui de notre Ambassade ainsi, pour qu’ensemble nous puissions travailler étroitement pour mener à bien les actions suivantes en faveur de notre communauté :

A. Renforcer la cohésion sociale des Burkinabè au sein de la juridiction d’Ethiopie :

➢ Faciliter l’actualisation du fichier de recensement des Burkinabè vivant en Ethiopie (en tenant compte des autres pays et/ou régions de la circonscription)
à travers l’acquisition de la carte consulaire à tous nos compatriotes qui n’ont pas encore ce document officiel d’identification ;

➢ Cultiver la solidarité et l’entraide au sein de la communauté Burkinabé en Ethiopie en
Instaurant une Journée Annuelle de la Diaspora. Cette journée sera un tremplin de rencontres et d’échanges de tous les burkinabè de la juridiction d’Ethiopie, de promotion de la culture burkinabé et du patriotisme ;

➢ Favoriser l’émergence et la visibilité de la communauté burkinabé de la juridiction d’Ethiopie, et partant, faire rayonner l’image de notre pays, le Burkina Faso.

➢ Encourager les investissements au pays à travers :

• Une campagne sur l’investissement immobilier au profit des Burkinabè d’Ethiopie soucieux d’investir sainement dans l’immobilier au pays. Cela se fera en collaboration avec les institutions immobilières comme la Banque de l’habitat, la SONATUR, la SOCOGIB, AZIMMO, Abdoul Services, etc.
• L’affiliation à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale aux burkinabè qui souhaiteraient cotiser parallèlement pour mieux préparer leur retraite : campagne continue d’affiliation à la CNSS ;

➢ Mettre en place un système de collecte de fonds d’urgence dans l’objectif de venir en aide aux Burkinabè en difficultés (cas de sinistre) ou encore ceux qui, par leurs activités ou profession portent haut le flambeau de notre chère patrie ;

➢ Défendre les intérêts financiers et matériels de nos compatriotes dans la juridiction d’Addis Abeba.

B. Contribué au développement durable du Burkina Faso avec le concours effectif de tous :

➢ Pour ce faire nous comptons travailler pour une représentativité de la diaspora au sein des Institutions étatiques : relancer les autorités sur l’absolue nécessité de représentants de la diaspora à l’Assemblée Nationale afin que soient prises en compte les préoccupations de nos compatriotes ;

➢ Contribuer à la création de pôles de compétences en vue de mettre à la disposition des Institutions et Structures du Burkina Faso, des personnes ressources, selon leurs expertises et leurs compétences. Par exemple, la constitution si possible d’un corps d’enseignants d’universités, de personnes expérimentées qui seront à mesure d’effectuer des missions ponctuelles pour des enseignements, des conférences dans les universités et structures d’enseignement professionnel du Burkina Faso.
Cher(è) s compatriotes,
Notre diaspora en Ethiopie regorge d’énormes potentialités et j’ai la ferme conviction que par une participation active et synergique de toutes et de tous, une mobilisation de nos forces vives dans une dynamique constructive, nous relèverons sans nul doute les défis qui s’imposent à nous.
En conjuguant ensemble nos efforts, nous pourrons œuvrer pour le rayonnement de notre diaspora dans une zone où les potentialités du Burkina Faso sont méconnues.
Je demeure convaincue que nous diaspora de la juridiction d’Addis Abeba, nous saurons surmonter les difficultés, afin de nous donner la main pour apporter notre pierre à l’édification de notre cher pays, le Burkina Faso.
Tout en vous renouvelant une fois de plus mes sincères remerciements de m’avoir choisie pour vous représenter, je voudrais vous rassurer quant à ma constante disponibilité à recevoir toute initiative et suggestion à même de contribuer à la réalisation de ce dit programme.
Nanga Agathe
Tel : +251933683015
Email : yargouma@gmail.com

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : « Tu es femme, besoin d’être secouée, appeler au numéro XXX. »
ZOODOACTU.O. Boureima est élève-professeur en Mathématiques et Physique-chimie à l’Institut des (...)
Devant le tribunal : ...d’un coup d’épaule il ouvre la porte de la chambre de Léocadie.
ZOODOACTU.Malick D., gestionnaire d’entreprise, est poursuivi pour des faits de menaces sous (...)
Sécurité routière : un mort sur la route du SIAO
ZOODOACTU.Il était 11h, ce dimanche 15 juillet 2018, quand un véhicule Toyota V6 à vive allure ( (...)
France – Croatie : ce que va gagner l’arbitre de la finale du Mondial
ZOODOACTU.Plus modestement bien sûr que les joueurs, Néstor Pitana est une autre star de la (...)
Burkina Faso : le procès des demi-dieux
ZOODOINFOS.Le feuilleton judiciaire du putsch de septembre 2015 se poursuit ce lundi, 16 (...)
Procès putsch manqué : l’armée, la cause du malheur du soldat de 2e classe Seydou Soulama
ZOODOACTU.Ce mardi 17 juillet 2018, le sergent-chef Ali Sanou et le soldat de 2e classe Seydou (...)
Devant le tribunal : N. Lazare a vendu la parcelle non-lotie de son bienfaiteur…
ZOODOACTU.Abus de confiance est escroquerie, tels sont les faits reprochés à N. Lazare. Il a (...)
Sucres cachés, les aliments à éviter
ZOODOACTU.Véritable menace, le sucre est partout dans notre alimentation. Même là où on ne le (...)
Situation nationale : Lookmann Sawadogo et les siens estiment qu’il faut un peu d’humilité en soi pour la bonne marche des choses...
ZOODOACTU.Un Forum des acteurs de la société civile a eu lieu ce samedi 14 juillet 2014, au (...)
L’utilisation et la promotion des contraceptifs sont un péché grave
ZOODOACTU.« On reconnaît l’arbre à son fruit. Tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que (...)