ACTUALITE

Manoeuvres militaires ivoiro-libériennes pour sécuriser la zone frontalière  24 décembre 2012


ZOODOINTER. Des manoeuvres militaires ivoiro-libériennes ont démarré lundi pour sécuriser la zone frontalière, théâtre d`une série d`attaques de groupes armés durant l`année écoulée, a-t-on appris de source militaire ivoirienne.
Ces manoeuvres vont associer jusqu`au 3 janvier "1.600" militaires ivoiriens et "414" soldats libériens, a indiqué à l`AFP une source ivoirienne proche de l`opération.

Les militaires doivent effectuer des patrouilles terrestres entre les villes ivoiriennes de Taï et Toulépleu, distantes d`environ 130 km le long de la frontière avec le Liberia, ainsi que des patrouilles sur le fleuve Cavally, frontière naturelle entre les deux pays, a-t-elle précisé.
Les patrouilles doivent permettre de "sécuriser la frontière commune, fouiller et assainir la zone pour mettre fin aux bandes armées, pour qu`elles n`aient plus un libre accès à la zone", a expliqué la même source.
Le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue libérienne Ellen Johnson Sirleaf avaient annoncé ces "manoeuvres militaires et sécuritaires communes" à l`issue d`une rencontre à Abidjan mi-octobre.
Depuis la fin de la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011 ayant fait environ 3.000 morts, l`ouest de la Côte d`Ivoire a été le théâtre d`attaques sanglantes menées souvent par des groupes armés venus de l`est du Liberia.

Le régime Ouattara a accusé des partisans de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, mais le camp Gbagbo a nié toute implication.
Une accalmie a été observée depuis quelques mois sur le front ouest, mais le pouvoir ivoirien fait face depuis août à une vague d`attaques contre ses forces de sécurité et des sites sensibles, principalement à Abidjan et dans sa région. Deux nouvelles attaques, dont une dans la capitale économique, ont fait le 21 décembre au moins un mort et quatre blessés.

Répondre à cet article

 

ZOODO TOP TEN
Salif Diallo : son vrai visage
ZOODOACTU.« Je connais Salif, on a travaillé ensemble à la présidence même s’il est arrivé un peu (...)
Conseil supérieur de la communication : des conseillers se désolidarisent de Nathalie Somé, la présidente
ZOODOACTU.Le Conseil supérieur de la communication (CSC), après sa décision de suspendre, dès le 6 (...)
Situation nationale : ‘’Les OSC anti « code Chérif »’’ menacent de descendre au CNT
ZOODOACTU.Les Organisations de la Société Civile (OSC) anti exclusion, après avoir exprimé leur (...)
Exhumations : les supposés restes du corps de Thomas Sankara ont été exhumés ce mardi 26 mai 2015
ZOODOINFOS.L’exhumation des restes des corps du président Thomas Sankara et 12 autres, enterrés (...)
Affaire Salifou Nébié : un an après, des magistrats veulent des informations concrètes de la part des autorités
ZOODOINFO.Le syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB) a tenu une conférence de presse (...)
Mairie centrale : Simon Compaoré, ex maire de la commune de Ouagadougou, fait don de vivres à « ses femmes »
ZOODOACTU.La Maison des associations (ex- MJCO) de Ouagadougou a été le lieu d’une remise (...)
Focus : affaire « Salifou Nébié » : si « la peur s’est dissipée », qu’attend-t-on ?
ZOODOACTU.24 mai 2015, voilà un an que la disparition du juge constitutionnel Salifou Nebié (...)
Communication : déclaration de l’ABCE par rapport au comportement de l’ARCEP
ZOODOACTU.L’Association Burkinabé des Consommateurs de la communication Services de (...)