ACTUALITE

Manoeuvres militaires ivoiro-libériennes pour sécuriser la zone frontalière  24 décembre 2012


ZOODOINTER. Des manoeuvres militaires ivoiro-libériennes ont démarré lundi pour sécuriser la zone frontalière, théâtre d`une série d`attaques de groupes armés durant l`année écoulée, a-t-on appris de source militaire ivoirienne.
Ces manoeuvres vont associer jusqu`au 3 janvier "1.600" militaires ivoiriens et "414" soldats libériens, a indiqué à l`AFP une source ivoirienne proche de l`opération.

Les militaires doivent effectuer des patrouilles terrestres entre les villes ivoiriennes de Taï et Toulépleu, distantes d`environ 130 km le long de la frontière avec le Liberia, ainsi que des patrouilles sur le fleuve Cavally, frontière naturelle entre les deux pays, a-t-elle précisé.
Les patrouilles doivent permettre de "sécuriser la frontière commune, fouiller et assainir la zone pour mettre fin aux bandes armées, pour qu`elles n`aient plus un libre accès à la zone", a expliqué la même source.
Le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue libérienne Ellen Johnson Sirleaf avaient annoncé ces "manoeuvres militaires et sécuritaires communes" à l`issue d`une rencontre à Abidjan mi-octobre.
Depuis la fin de la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011 ayant fait environ 3.000 morts, l`ouest de la Côte d`Ivoire a été le théâtre d`attaques sanglantes menées souvent par des groupes armés venus de l`est du Liberia.

Le régime Ouattara a accusé des partisans de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, mais le camp Gbagbo a nié toute implication.
Une accalmie a été observée depuis quelques mois sur le front ouest, mais le pouvoir ivoirien fait face depuis août à une vague d`attaques contre ses forces de sécurité et des sites sensibles, principalement à Abidjan et dans sa région. Deux nouvelles attaques, dont une dans la capitale économique, ont fait le 21 décembre au moins un mort et quatre blessés.

Répondre à cet article

 

 

L’AFFICHE DU JOUR

SEM .Michel KAFANDO : des investigations seront menées bientôt pour retrouver le corps de Feu Thomas SANKARA, au nom de la réconciliation nationale .

L’injustice, la gabegie et la corruption, seront sanctionnées, déclare le président Michel KAFANDO

Urgent : le couvre feu est maintenu de 00h à 05 h sur toute l’étendue du territoire du Burkina Faso

ZOODO TOP TEN
Conseil national de la transition : des visages des futurs députés
ZOODOACTU. A quelques heures de l’officialisation des 90 membres du Conseil national de (...)
Issouf Nacanabo : « un militaire a tiré sur moi chez François Compaoré »
ZOODOACTU.Lors du don du balai citoyen à l’hôpital Yalgado, nous avons rencontré Issouf Nacanabo, (...)
Presidence de la transition : c’est Michel KAFANDO
ZOODOACTU.En attendant la validation, ce lundi par le conseil constitutionnel, Michel Kafando, (...)
SONABHY : le directeur général limogé
ZOODOACTU.Boukary Jean-Baptiste de la Salle BEREHOUNDOUGOU, nommé en conseil des ministres du 02 (...)
Burkina Faso : Les communes rurales et urbaines seront désormais dirigées par des délégations spéciales.
ZOODOACTU.le lieutenant colonel Issac Zida a signé un décret portant dissolution des conseils (...)
MPP:le camarade Simon COMPAORE encourage les camarades à accueillir les personnes exprimant le désir de rejoindre les rangs du parti
ZOODOACTU.Le Bureau Politique National (BPN) du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a (...)
Zidaphobie : un mouvement de grogne pour se faire entendre à la TNB
ZOODOACTU.Les agents de la télévision Nationale du Burkina (TNB) ont tenu un mouvement de grogne (...)
Réconcilation nationale : Salvador M. YAMEOGO, président du RDF veut contribuer à l’apaisement des coeurs
ZOODOACTU.Le 30 octobre 2014, a marqué le début du soulèvement populaire, qui a eu, pour épilogue, (...)
Nomination de Zida au poste de premier ministre de la transition : « Je crains que le gouvernement qu’il va former ne soit un gouvernement aux ordres »
ZOODOACTU.Après la prestation de serment du président Michel Kafando, les Burkinabè attendait de (...)