ACTUALITE
Manoeuvres militaires ivoiro-libériennes pour sécuriser la zone frontalière  24 décembre 2012
Version imprimable de cet article Version imprimable


ZOODOINTER. Des manoeuvres militaires ivoiro-libériennes ont démarré lundi pour sécuriser la zone frontalière, théâtre d`une série d`attaques de groupes armés durant l`année écoulée, a-t-on appris de source militaire ivoirienne.
Ces manoeuvres vont associer jusqu`au 3 janvier "1.600" militaires ivoiriens et "414" soldats libériens, a indiqué à l`AFP une source ivoirienne proche de l`opération.

Les militaires doivent effectuer des patrouilles terrestres entre les villes ivoiriennes de Taï et Toulépleu, distantes d`environ 130 km le long de la frontière avec le Liberia, ainsi que des patrouilles sur le fleuve Cavally, frontière naturelle entre les deux pays, a-t-elle précisé.
Les patrouilles doivent permettre de "sécuriser la frontière commune, fouiller et assainir la zone pour mettre fin aux bandes armées, pour qu`elles n`aient plus un libre accès à la zone", a expliqué la même source.
Le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue libérienne Ellen Johnson Sirleaf avaient annoncé ces "manoeuvres militaires et sécuritaires communes" à l`issue d`une rencontre à Abidjan mi-octobre.
Depuis la fin de la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011 ayant fait environ 3.000 morts, l`ouest de la Côte d`Ivoire a été le théâtre d`attaques sanglantes menées souvent par des groupes armés venus de l`est du Liberia.

Le régime Ouattara a accusé des partisans de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, mais le camp Gbagbo a nié toute implication.
Une accalmie a été observée depuis quelques mois sur le front ouest, mais le pouvoir ivoirien fait face depuis août à une vague d`attaques contre ses forces de sécurité et des sites sensibles, principalement à Abidjan et dans sa région. Deux nouvelles attaques, dont une dans la capitale économique, ont fait le 21 décembre au moins un mort et quatre blessés.

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : plaintes contre les maquis La Garde plus et Dynastie, sis au quartier Paspanga
ZOODOACTU.Les tenanciers des maquis (Bars et restaurants dansants) que sont la Garde Plus et (...)
Voici les pays et dirigeants que Trump a insultés depuis son élection
ZOODOACTU.Son "pays de merde" n’était pas un coup d’essai. Loin de là. ÉTATS-UNIS - Un tollé, aux (...)
Devant le tribunal : 10 ans de prison, dont 7 ans de sûreté pour Abdoul Fatao...
ZOODOACTU.S. F. Abdoul a comparu devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou ce (...)
Kompienga : des assaillants ouvrent le feu sur un habitant.
ZOODOACTU.Des assaillants ont attaqués ce lundi 15 janvier, aux environs de 18 heures, le (...)
Devant le tribunal : deux élèves comparaissent pour avoir troublé d’autres écoles lors d’une grève d’enseignants
ZOODOACTU.I. P. Ismaël, élève en classe de troisième (âgé de 19 ans) au Groupe scolaire Sainte (...)
Devant le tribunal : cambriolage chez Shin Fang Sheng
ZOODOACTU.Ils sont 3 receleurs et un cambrioleur qui ont comparu devant le Tribunal de grande (...)
Les forces armées nationales interpellent des individus suspectés d’être en lien avec les groupes armés extrémistes et violents au Nord du pays.
ZOODOACTU.Les opérations de sécurisation réalisées par les unités déployées au Nord du pays pendant (...)
Création du Haut Conseil pour le Dialogue Social : Bassolma Bazié explique le superflu
ZOODOACTU.Le Bureau du collectif CGT-B a tenu une conférence de presse ce jeudi 18 janvier 2018 (...)
Kôrô Yamyélé dans un petit village au Burkina Faso : à son Excellence Monsieur Donald TRUMP, Président des USA
ZOODOINFOS.Excellence, je suis un fermier (pas comme ceux des USA) dans un petit village du (...)
Conseil des ministres du 17 janvier 2018 : le 5è recensement général de la population et de l’habitat sera organisé cette année
ZOODOACTU. Le traditionnel Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 17 janvier 2018 sous la (...)