ACTUALITE
Manoeuvres militaires ivoiro-libériennes pour sécuriser la zone frontalière  24 décembre 2012
Version imprimable de cet article Version imprimable


ZOODOINTER. Des manoeuvres militaires ivoiro-libériennes ont démarré lundi pour sécuriser la zone frontalière, théâtre d`une série d`attaques de groupes armés durant l`année écoulée, a-t-on appris de source militaire ivoirienne.
Ces manoeuvres vont associer jusqu`au 3 janvier "1.600" militaires ivoiriens et "414" soldats libériens, a indiqué à l`AFP une source ivoirienne proche de l`opération.

Les militaires doivent effectuer des patrouilles terrestres entre les villes ivoiriennes de Taï et Toulépleu, distantes d`environ 130 km le long de la frontière avec le Liberia, ainsi que des patrouilles sur le fleuve Cavally, frontière naturelle entre les deux pays, a-t-elle précisé.
Les patrouilles doivent permettre de "sécuriser la frontière commune, fouiller et assainir la zone pour mettre fin aux bandes armées, pour qu`elles n`aient plus un libre accès à la zone", a expliqué la même source.
Le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue libérienne Ellen Johnson Sirleaf avaient annoncé ces "manoeuvres militaires et sécuritaires communes" à l`issue d`une rencontre à Abidjan mi-octobre.
Depuis la fin de la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011 ayant fait environ 3.000 morts, l`ouest de la Côte d`Ivoire a été le théâtre d`attaques sanglantes menées souvent par des groupes armés venus de l`est du Liberia.

Le régime Ouattara a accusé des partisans de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, mais le camp Gbagbo a nié toute implication.
Une accalmie a été observée depuis quelques mois sur le front ouest, mais le pouvoir ivoirien fait face depuis août à une vague d`attaques contre ses forces de sécurité et des sites sensibles, principalement à Abidjan et dans sa région. Deux nouvelles attaques, dont une dans la capitale économique, ont fait le 21 décembre au moins un mort et quatre blessés.

Répondre à cet article

 

 

L’AFFICHE DU JOUR

Évacuation ce mardi soir, par le gouvernement de quatre blessés de l’insurrection populaire et d’un blessé du coup d’Etat manqué á Tunis.

ZOODO TOP TEN
Le café : autour de Roch, une odeur de poudre
ZOODOINFOS.Il se dégage de plus en plus une forte odeur de poudre à canon dans le périmètre (...)
Le café : le CDP et la politique de l’autruche
ZOODOINFOS.Militants et militantes du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (...)
A suivre : licenciement abusif au CFOP-B, le Chef de file de l’opposition politique condamné à payer 6 048 806 F CFA comme dommages et intérêts
ZOODOACTU. L’affaire remonte au 15 mars 2014, lorsque le Chef de file de l’opposition politique (...)
Assises des jeunes du CDP : « Pour rien au monde, nous ne renieront Blaise Compaoré », dixit les jeunes du parti
ZOODOACTU. Les jeunes leaders du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ont tenu leurs (...)
Un gang mis aux arrêts : le cerveau se servait d’un pistolet factice...
ZOODOACTU.Le Commissariat de Police de Nongr-Maasom a mis aux arrêts un réseau de présumés (...)
A suivre : y-a-t-il incompréhension entre Auguste Denise Barry et sa hiérarchie ?
ZOODOACTU. C’est ce 20 septembre 2016 qu’a été présenté le Centre d’études stratégiques en défense et (...)
L`alloco, un plat à déguster avec modération !
ZOODOACTU.Petit détour en Côte d’Ivoire pour parler de mets culinaires. Cependant, nous ne pouvons (...)
A suivre : ça chauffe toujours du côté de l’Arrondissement 07 de Ouagadougou !
ZOODOACTU.Ça chauffe toujours du côté de l’Arrondissement 07 de la commune de Ouagadougou, entre le (...)
Le café : dites à Ping qu’Ali Bongo est le Président du Gabon pour les 7 prochaines années.
ZOODOINFOS.Citoyens du monde épris de paix. Vous qui êtes situés dans les quatre points cardinaux (...)
Conseil des ministres avec Paul Kaba THIEBA, ce mercredi 21 septembre 2016
ZOODOACTU.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 21 septembre 2016, en (...)