ACTUALITE

Manoeuvres militaires ivoiro-libériennes pour sécuriser la zone frontalière  24 décembre 2012


ZOODOINTER. Des manoeuvres militaires ivoiro-libériennes ont démarré lundi pour sécuriser la zone frontalière, théâtre d`une série d`attaques de groupes armés durant l`année écoulée, a-t-on appris de source militaire ivoirienne.
Ces manoeuvres vont associer jusqu`au 3 janvier "1.600" militaires ivoiriens et "414" soldats libériens, a indiqué à l`AFP une source ivoirienne proche de l`opération.

Les militaires doivent effectuer des patrouilles terrestres entre les villes ivoiriennes de Taï et Toulépleu, distantes d`environ 130 km le long de la frontière avec le Liberia, ainsi que des patrouilles sur le fleuve Cavally, frontière naturelle entre les deux pays, a-t-elle précisé.
Les patrouilles doivent permettre de "sécuriser la frontière commune, fouiller et assainir la zone pour mettre fin aux bandes armées, pour qu`elles n`aient plus un libre accès à la zone", a expliqué la même source.
Le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue libérienne Ellen Johnson Sirleaf avaient annoncé ces "manoeuvres militaires et sécuritaires communes" à l`issue d`une rencontre à Abidjan mi-octobre.
Depuis la fin de la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011 ayant fait environ 3.000 morts, l`ouest de la Côte d`Ivoire a été le théâtre d`attaques sanglantes menées souvent par des groupes armés venus de l`est du Liberia.

Le régime Ouattara a accusé des partisans de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, mais le camp Gbagbo a nié toute implication.
Une accalmie a été observée depuis quelques mois sur le front ouest, mais le pouvoir ivoirien fait face depuis août à une vague d`attaques contre ses forces de sécurité et des sites sensibles, principalement à Abidjan et dans sa région. Deux nouvelles attaques, dont une dans la capitale économique, ont fait le 21 décembre au moins un mort et quatre blessés.

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Politique : « François COMPAORE se porte excessivement bien, contrairement aux mauvaises langues », affirme Alpha Yago
ZOODOACTU.Les leaders des mouvements associatifs du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (...)
Burkina Faso : l’Armée va-t-elle confisquer les élections d’octobre prochain ?
ZOODOACTU.Au commencement, un colonel travaillant à l’étranger se déclara candidat aux élections (...)
Focus : quand Shérif Sy, Président du CNT, Boureima Ouédraogo et PDG de O.BOUF, s’expliquent
ZOODOACTU.Le focus de la semaine écoulée est porté sur Shérif Sy, Président du CNT, et Boureima (...)
Déstructuration du système COMPAORÉ : faut-il croire qu’avec l’"OBOUF-gate" nous en sommes au commencement ?
ZOODOACTU.L’un des propos forts allégués après le départ de Blaise doit être attribué au Président (...)
Verdict du procès des élèves de Niangoloko : Course poursuite à Banfora après la condamnation des élèves
ZOODOACTU .Cinq des sept élèves des deux lycées d’enseignement secondaire publics de Niangoloko, (...)
Faits divers : mort subite d’un sexagénaire
ZOODOACTU.Un homme d’une soixantaine d’années a trouvé la mort ce vendredi 27 février aux environs (...)
Conseil des ministres du 4 mars 2015 : de fortes décisions
ZOODOACTU.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 04 mars 2015, en (...)
Banwa : des agriculteurs à Salif Diallo
ZOODOACTU.C’est avec grande joie que nous vous recevons en tant que l’un des leaders (...)
Grands dossiers de crimes économiques et de sang au Faso : la balle de retour dans le camp de la justice
ZOODOACTU.Un peu plus de trois mois après la mise en place du pouvoir de la transition, le (...)
Robert Mugabe fête ses 91 ans et s’en prend aux réserves animalières des Blancs
ZOODOINTER.Le président zimbabwéen Robert Mugabe, dont la réforme agraire des années 2000 a été (...)