ACTUALITE

Polémique en Allemagne : et si Dieu n’était pas un homme ?  24 décembre 2012

ZOODOINTER.A la veille des fêtes de Noël, la ministre de la Famille allemande a déclenché la polémique. Dans une interview à l’hebdomadaire « Die Zeit », Kristina Schröder a déclaré que le pronom utilisé pour parler de Dieu n’avait pas d’importance. « C’est très simple : chacun devrait décider pour soi-même. L’article est sans signification », a déclaré la ministre de 35 ans. Plutôt que de recourir au masculin pour évoquer Dieu, elle a même suggéré d’utiliser un pronom neutre (le « das » dans la langue allemande). Selon « France Info », c’est en lisant des contes de Grimm à sa fille que Kristina Schröder se serait tout d’un coup interrogée sur le genre de Dieu.

Les chrétiens-démocrates choqués

Mais pour les membres de l’Union chrétienne-démocrate (CDU-CSU), pas question de réinterpréter ainsi la religion. « Cette sottise intellectuelle me laisse sans voix », a lancé Christine Haderthauer, ministre des Affaires sociales du land de Bavière. « Je trouve que c’est triste de retirer à nos enfants les images fortes qui sont si importantes pour leur imagination au nom [....] du politiquement correct », a-t-elle ajouté dans une interview au tabloïd « Bild ». Des propos qui rejoignent ceux de Norbert Geis, un autre élu conservateur. « Pour nous, chrétiens, Dieu est manifestement le père. Il doit en rester ainsi », juge-t-il.

Selon « RTL », pour clore le débat, le porte-parole de Kristina Schröder est revenu sur l’incident, défendant les déclarations de sa ministre. « Bien évidemment, Dieu n’est ni homme ni femme », a-t-il affirmé, citant des écrits du pape Benoît XVI en guise de preuve. Pas sûr que cette conclusion apaise les croyants.

Elle

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Politique : « François COMPAORE se porte excessivement bien, contrairement aux mauvaises langues », affirme Alpha Yago
ZOODOACTU.Les leaders des mouvements associatifs du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (...)
Affaire boissons dites frelatées : la mise au point du Goupe OBOUF
ZOODOACTU.Depuis quelques jours, la presse écrite, orale, et audiovisuelle fait échos de la mise (...)
Burkina Faso : l’Armée va-t-elle confisquer les élections d’octobre prochain ?
ZOODOACTU.Au commencement, un colonel travaillant à l’étranger se déclara candidat aux élections (...)
Devant le tribunal : elle endormait ses victimes puis les dépouillaient
ZOODOACTU.Djamilatou C., étudiante en licence d’Anglais, a comparu devant le tribunal de grande (...)
Focus : quand Shérif Sy, Président du CNT, Boureima Ouédraogo et PDG de O.BOUF, s’expliquent
ZOODOACTU.Le focus de la semaine écoulée est porté sur Shérif Sy, Président du CNT, et Boureima (...)
Demande de pardon de l’ADF-RDA : haro sur les propos belliqueux du Naba Kiba du Yatenga
ZOODOACTU.Suite aux évènements des 30 et 31 octobre, consécutifs au projet de modification de (...)
Transition au Burkina : « Si ça ne tenait qu’à nous, nous aurions déjà tout balayé », a confié Michel KAFANDO aux OSC
ZOODOACTU.Dans le cadre de la rencontre qui s’est tenue hier entre le gouvernement et les (...)
Déstructuration du système COMPAORÉ : faut-il croire qu’avec l’"OBOUF-gate" nous en sommes au commencement ?
ZOODOACTU.L’un des propos forts allégués après le départ de Blaise doit être attribué au Président (...)
Conseil des ministres du 25 février 15 : OBOUF sommé de rentrer au pays au plus tard le 26 février
ZOODOACTU.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 25 févier 2015, en (...)
Fraudes au Burkina : les douaniers burkinabé doivent se remettre en cause
ZOODOACTU.La semaine dernière, la ville de Fada, dans l’Est du pays, était en ébullition. Pour (...)