ACTUALITE

RDC : Retour de Denis Mukwege, le docteur qui soigne les femmes violées   14 janvier 2013


ZOODOINTER.Le gynécologue Denis Mukwege, réputé pour son aide aux nombreuses femmes violées dans l’Est de la République démocratique du Congo, et qui avait quitté la ville après une tentative d’assassinat à Bukavu (est), est rentré lundi dans son pays, a constaté l’AFP.

Le Dr Mukwege avait été agressé le 25 octobre et l’un de ses domestiques avait été tué. Il s’était réfugié en Suède puis en Belgique, où il séjournait avec sa famille jusqu’à son retour.

Cette agression avait provoqué de vives condamnations locales et internationales. Une enquête a été ouverte.

A son arrivée le médecin a expliqué qu’il était revenu pour dire" non à la violence sexuelle, non à la guerre et non à la balkanisation de la RDC". "Toute la communauté internationale est derrière nous" a-t-il ajouté après avoir passé plusieurs semaines en Europe.

Lundi matin, des milliers d’habitants de la ville - portant notamment des tee-shirts sur lesquels on pouvait lire "Bienvenue Dr Mukwege" - sont allés accueillir le médecin à l’aéroport de Kavumu, à une vingtaine de kilomètres du centre-ville, a constaté l’AFP.

Des calicots avec pour message "Nous réclamons la paix et la justice dans l’unité", "Nous réclamons le retour sans condition du Dr Mukwege", ou encore "Bienvenue chez toi, Dr Mukwege" ont été accrochés sur les grandes artères de la ville.

La Mission de l’ONU pour la stabilisation de la RDC (Monusco) a mis en place un "dispositif spécial composé de notre police et de nos militaires"," pour accueillir le médecin, a dit à l’AFP Madnodje Mounoubai, porte-parole de la Monusco. Ce dispositif a escorté le Dr Mukwege chez lui avec la police nationale, selon le porte-parole.

Le médecin avait conditionné en novembre son retour à l’assurance d’une "sécurité suffisante".

"Nous allons renforcer les patrouilles que nous faisons (. . . ) autour de son domicile et autour de l’hôpital de Panzi", a expliqué Madnodje Mounoubai.

"Les autorités provinciales ont promis une garde au médecin et il ne traitera plus seul les malades : il sera toujours assisté par un assistant (. . . ) pour sa sécurité", avait pour sa part indiqué samedi à la presse Antoine Nfundiko, médecin-directeur par intérim de l’hôpital.

Il avait ajouté que le gynécologue serait logé "au sein de l’hôpital de Panzi dès son retour à Bukavu" et qu’il serait toujours en présence d’un assistant.

Denis Mukwege a fondé l’hôpital et la fondation de Panzi pour aider les femmes violées dans l’Est de la RDC. Chaque année, le programme de lutte contre les violences sexuelles, le plus important de l’hôpital, reçoit 3. 000 femmes.

Son nom a été suggéré plusieurs fois pour le Prix Nobel de la paix. Il a notamment reçu le prix de l’ONU pour les droits humains.

Répondre à cet article

 

 

L’AFFICHE DU JOUR

Nécrologie : l’ex ministre de la communication, HIEN Kilimité, est décédé, le dimanche 21 décembre .L’ enterrement à lieu ce mardi 22 décembre 14 au cimetière de Goughin .

ZOODO TOP TEN
Bénin : un réfugié burkinabè nommé François Compaoré
ZOODOINFOS.Disparu de la circulation depuis la démission de son frère Blaise, le 31 octobre (...)
Zogona : le calme revient
ZOODOACTU.Après le mouvement de grogne le dimanche 14 décembre 2014 des jeunes du quartier (...)
Conseil des ministres du 17 décembre 14 : de vastes nominations
ZOODOINFOS..Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 17 décembre 2014, en (...)
Paysage médiatique au Burkina:le journal L’Hebdo du Burkina suspend sa parution
ZOODOACTU.Le journal, L’Hebdo du Burkina n’est plus dans les kiosques à journaux depuis quelques (...)
Burkina Faso : le fructueux marché illégal de la Vente de défenses d’éléphant
ZOODOACTU.C’est une décision du gouvernement qui va frapper les esprits des forestiers et de tous (...)
Côte d’Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca
ZOODOINFOS.Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin (...)
Les phrases les plus stupides des politiques
ZOODOINTER.Les politiciens peuvent également sortir des énormités. Les internautes américains (...)
« On a sorti Gbagbo et installé Ouattara », admet Nicolas Sarkozy
ZOODOACTU.L’ancien locataire de l’Elysée a fait la confidence aux journalistes Nathalie Schuck et (...)