ACTUALITE

RDC : Retour de Denis Mukwege, le docteur qui soigne les femmes violées   14 janvier 2013


ZOODOINTER.Le gynécologue Denis Mukwege, réputé pour son aide aux nombreuses femmes violées dans l’Est de la République démocratique du Congo, et qui avait quitté la ville après une tentative d’assassinat à Bukavu (est), est rentré lundi dans son pays, a constaté l’AFP.

Le Dr Mukwege avait été agressé le 25 octobre et l’un de ses domestiques avait été tué. Il s’était réfugié en Suède puis en Belgique, où il séjournait avec sa famille jusqu’à son retour.

Cette agression avait provoqué de vives condamnations locales et internationales. Une enquête a été ouverte.

A son arrivée le médecin a expliqué qu’il était revenu pour dire" non à la violence sexuelle, non à la guerre et non à la balkanisation de la RDC". "Toute la communauté internationale est derrière nous" a-t-il ajouté après avoir passé plusieurs semaines en Europe.

Lundi matin, des milliers d’habitants de la ville - portant notamment des tee-shirts sur lesquels on pouvait lire "Bienvenue Dr Mukwege" - sont allés accueillir le médecin à l’aéroport de Kavumu, à une vingtaine de kilomètres du centre-ville, a constaté l’AFP.

Des calicots avec pour message "Nous réclamons la paix et la justice dans l’unité", "Nous réclamons le retour sans condition du Dr Mukwege", ou encore "Bienvenue chez toi, Dr Mukwege" ont été accrochés sur les grandes artères de la ville.

La Mission de l’ONU pour la stabilisation de la RDC (Monusco) a mis en place un "dispositif spécial composé de notre police et de nos militaires"," pour accueillir le médecin, a dit à l’AFP Madnodje Mounoubai, porte-parole de la Monusco. Ce dispositif a escorté le Dr Mukwege chez lui avec la police nationale, selon le porte-parole.

Le médecin avait conditionné en novembre son retour à l’assurance d’une "sécurité suffisante".

"Nous allons renforcer les patrouilles que nous faisons (. . . ) autour de son domicile et autour de l’hôpital de Panzi", a expliqué Madnodje Mounoubai.

"Les autorités provinciales ont promis une garde au médecin et il ne traitera plus seul les malades : il sera toujours assisté par un assistant (. . . ) pour sa sécurité", avait pour sa part indiqué samedi à la presse Antoine Nfundiko, médecin-directeur par intérim de l’hôpital.

Il avait ajouté que le gynécologue serait logé "au sein de l’hôpital de Panzi dès son retour à Bukavu" et qu’il serait toujours en présence d’un assistant.

Denis Mukwege a fondé l’hôpital et la fondation de Panzi pour aider les femmes violées dans l’Est de la RDC. Chaque année, le programme de lutte contre les violences sexuelles, le plus important de l’hôpital, reçoit 3. 000 femmes.

Son nom a été suggéré plusieurs fois pour le Prix Nobel de la paix. Il a notamment reçu le prix de l’ONU pour les droits humains.

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Burkinabè arrêtée à Cotonou pour trafic de bébés : sur les traces de Safia Coulibaly
ZOODOACTU .Le personnage existerait bel et bien physiquement. Safia Coulibly, épouse Lankoandé, (...)
Explosion de Larlé : l ’oeil d’un expert en dynamitage
ZOODOACTU.Quinze cartons de gomme, cinq rouleaux de fils électriques de couleur jaune et deux (...)
Une Burkinabè arrêtée à Cotonou pour trafic de bébés
ZOODOINFOS.Interpol Bénin vient d’arrêter une Burkinabè pour trafic de bébés, a-t-on appris vendredi (...)
Conseil des ministres du 23 juillet:la valse des magistrats
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 23 juillet 2014, en séance ordinaire, (...)
Devant le tribunal : il viole la femme de son frère
ZOODOACTU.Yéro S. est célibataire et père de deux enfants. Il a comparu devant le tribunal de (...)
Une Burkinabè arrêtée pour trafic de bébés :"ça n’ira pas loin à cause de gros bonnets impliqués", dixit Pr Etienne Traoré
ZOODOACTU.Mes chers compatriotes, j’apprends sans surprise que l’une de nos compatriotes aurait (...)
Un restaurant servant de la viande humaine fermé au Nigeria
ZOODOINTER.Un restaurant dans l’Etat nigérian de Anambra a été fermé après que les autorités aient (...)
Santé : deux médecins interdits d’excercer à Ouaga
ZOODOACTU.Le Président du conseil régional de l’Ordre des médecins de Ouagadougou attire (...)
Explosion à Larlé : le propriétaire des explosifs entre les mains de la gendarmerie
ZOODOACTU.Le commandant de la compagnie de Gendarmerie du Kadiogo, le lieutenant Issa Paré, a (...)
Burkina - Blaise Compaoré : "Il faudra bien partir un jour..."
ZOODOACTU.Son avenir après 2015, la révision de la Constitution, l’opposition, la crise malienne, (...)