ACTUALITE
VOL PAR EFFRACTION A OUAGA : Des délinquants présumés dans les filets de la police nationale  15 janvier 2013
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.La police nationale du Burkina a présenté à la presse, le 14 janvier 2013, un réseau de malfaiteurs présumés qu’elle a démantelé. Le gang est composé de quatre jeunes spécialisés dans le vol d’engins à deux roues et le vol par effraction.


L’interpellation des membres du réseau a eu lieu suite à une plainte pour vol par effraction dans la nuit du 12 au 13 décembre 2012 dans le quartier Karpala de Ouagadougou. Les interpellés ont pour noms Aziz Ouédraogo (26 ans), Hihaya Lalsaga (28 ans), Lassané Sinaré (34 ans) et Cyrille Kaboré (34 ans). C’est après environ un mois d’enquête que le commissariat central de police de Ouagadougou que le réseau a été démantelé. Selon les animateurs de la conférence de presse, le groupe a été formé en 2009 et s’est spécialité dans le vol d’engins à deux roues et le vol par effraction. Leur zone d’opération, selon le commissaire adjoint central de police de la ville de Ouagadougou, Bonswendé Sankara, couvre La Patte d’Oie, Kossodo, Karpala, la Zone 1 et Bendogo.

Les biens saisis par la police sont composés d’un pistolet automatique, de 14 ordinateurs portables, 4 ordinateurs de bureau, Un Ipad neuf, 7 bouteilles de gaz, 39 téléphones portables toutes marques confondues, un lot de chanvre indien écorné et de 2 engins à deux roues.

Pour le commissaire central adjoint de la ville de Ouagadougou, le point de presse est une rencontre de sensibilisation. « Nous avons remarqué que la plupart des délinquants ont un âge compris entre 25 et 35 ans. Nous demandons à la frange jeune que c’est bien de vouloir s’offrir à soi et à sa famille une vie meilleure mais il ne faut jamais prendre la courte échelle car vous finirai tôt ou tard entre les filets de la police », a-t-il déconseillé.

Les présumés coupable encourent des peines de 3 à 5 ans d’emprisonnement, selon le commissaire adjoint central de la police de Ouagadougou.

B.A

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 15 janvier 2013, par syl

courage mon petit B.A. bel article


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Comment s’entrainer au "slow sex" ?
ZOODOINTIMITE. On s’embrasse, on se touche, 15 minutes de missionnaire puis on se dit « bonne (...)
Lu ailleurs : certains de nos cavistes et leur personnel sont dans le désarroi !
ZOODOACTU. Les cavistes sont dans le désarroi, selon les nouvelles qui nous parviennent. Dans (...)
Lu ailleurs : le Procureur général, Armand Ouédraogo, dénonce un grossier montage contre sa personne
ZOODOACTU. Le Procureur général, Armand Ouédraogo, a fait des révélations à nos confrères du (...)
Devant le tribunal : le piège est retombé sur le suspect !
ZOODOACTU. Zongo A., 26 ans et ramasseurs d’ordures, a comparu devant le Tribunal de grande (...)
Devant le tribunal / attaque de Kilwin : 15 ans de prison, dont 10 ans de sureté, et une amende, pour grand banditisme
ZOODOACTU. S. Gnoumou a comparu devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour (...)
Revendications du CS-MEF : " Madame le ministre utilisez la BAC pour recouvrer les centaines de milliards "
ZOODOACTU. La Coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie et des finances (...)
Statuts de l’armée : Me Hervé KAM dit que...
ZOODOINFOS.Je suis avec intérêt le débat qui s’anime après l’adoption de la loi portant statut du (...)
Devant le tribunal : il détourne l’argent de 3 pèlerins
ZOODOACTU. L. Akpo, chef d’agence dans une agence de voyages de la place, a comparu devant le (...)
Devant le tribunal : le chef des opérations plaçait des vigiles fictifs
ZOODOACTU. A. Sanou, employé à la société de sécurité Titan, a comparu devant le tribunal de grande (...)
Lutte contre le grand banditisme : un réseau d’escrocs de numéraires dans les mailles de la Gendarmerie
ZOODOACTU. La Brigade de recherche de Gendarmerie de Ouagadougou a dégarni des murailles un (...)