ACTUALITE
VOL PAR EFFRACTION A OUAGA : Des délinquants présumés dans les filets de la police nationale  15 janvier 2013
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.La police nationale du Burkina a présenté à la presse, le 14 janvier 2013, un réseau de malfaiteurs présumés qu’elle a démantelé. Le gang est composé de quatre jeunes spécialisés dans le vol d’engins à deux roues et le vol par effraction.


L’interpellation des membres du réseau a eu lieu suite à une plainte pour vol par effraction dans la nuit du 12 au 13 décembre 2012 dans le quartier Karpala de Ouagadougou. Les interpellés ont pour noms Aziz Ouédraogo (26 ans), Hihaya Lalsaga (28 ans), Lassané Sinaré (34 ans) et Cyrille Kaboré (34 ans). C’est après environ un mois d’enquête que le commissariat central de police de Ouagadougou que le réseau a été démantelé. Selon les animateurs de la conférence de presse, le groupe a été formé en 2009 et s’est spécialité dans le vol d’engins à deux roues et le vol par effraction. Leur zone d’opération, selon le commissaire adjoint central de police de la ville de Ouagadougou, Bonswendé Sankara, couvre La Patte d’Oie, Kossodo, Karpala, la Zone 1 et Bendogo.

Les biens saisis par la police sont composés d’un pistolet automatique, de 14 ordinateurs portables, 4 ordinateurs de bureau, Un Ipad neuf, 7 bouteilles de gaz, 39 téléphones portables toutes marques confondues, un lot de chanvre indien écorné et de 2 engins à deux roues.

Pour le commissaire central adjoint de la ville de Ouagadougou, le point de presse est une rencontre de sensibilisation. « Nous avons remarqué que la plupart des délinquants ont un âge compris entre 25 et 35 ans. Nous demandons à la frange jeune que c’est bien de vouloir s’offrir à soi et à sa famille une vie meilleure mais il ne faut jamais prendre la courte échelle car vous finirai tôt ou tard entre les filets de la police », a-t-il déconseillé.

Les présumés coupable encourent des peines de 3 à 5 ans d’emprisonnement, selon le commissaire adjoint central de la police de Ouagadougou.

B.A

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 15 janvier 2013, par syl

courage mon petit B.A. bel article


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
La bande à Malam neutralisée ?
ZOODOACTU.Les forces de défense et de sécurité ont neutralisé hier mercredi la bande du nommé (...)
Ouagadougou : un homme enturbanné interpellé
ZOODOINFOS.Un homme enturbanné est descendu ce vendredi 24 mars 2017, dans la matinée, d’un car (...)
A suivre : un agent des impôts disparait avec plus de 75 millions...
ZOODOACTU. Lors de la conférence de presse du le Syndicat national des agents des impôts et des (...)
Du pognon, 50 000 f Cfa pour sauver sa peau !
ZOODOACTU.S’il y’a un phénomène qui prend de l’ampleur dans la ville de Ouagadougou, c’est bien (...)
Pas de Katiba au Burkina Faso
ZOODOACTU.Selon, le Chef d’état Major Général Adjoint des Armées Colonel Serges Alain Ouédraogo, (...)
Attaques terroristes de Ouagadougou : deux ex refugiés du site de Mentao (Djibo) fortement impliqués
ZOODOACTU.L’attaque contre le café restaurant Cappucino et l’hôtel Splendid qui a fait une (...)
Le Café : les « clandos » de la Fonction publique
ZOODOINFOS.Le Syndicat national des gestionnaires des ressources humaines revient à la charge. (...)
Les boutons derrière la nuque : pourquoi et comment s’en débarrasser ?
ZOODOACTU.Ces tumeurs de la peau qui apparaissent fréquemment chez les hommes sont appelées des (...)
Le Café : un commando face aux juges
ZOODOINFOS.Le commando de Yimdi. Ainsi pourrait-on appeler le groupe de soldats de l’ex-RSP qui (...)
Djibrill Bassolé victime d’une tentative d’assassinat, selon la NAFA
ZOODOACTU.Le président de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) porte à la connaissance de (...)