ACTUALITE

VOL PAR EFFRACTION A OUAGA : Des délinquants présumés dans les filets de la police nationale  15 janvier 2013

ZOODOACTU.La police nationale du Burkina a présenté à la presse, le 14 janvier 2013, un réseau de malfaiteurs présumés qu’elle a démantelé. Le gang est composé de quatre jeunes spécialisés dans le vol d’engins à deux roues et le vol par effraction.


L’interpellation des membres du réseau a eu lieu suite à une plainte pour vol par effraction dans la nuit du 12 au 13 décembre 2012 dans le quartier Karpala de Ouagadougou. Les interpellés ont pour noms Aziz Ouédraogo (26 ans), Hihaya Lalsaga (28 ans), Lassané Sinaré (34 ans) et Cyrille Kaboré (34 ans). C’est après environ un mois d’enquête que le commissariat central de police de Ouagadougou que le réseau a été démantelé. Selon les animateurs de la conférence de presse, le groupe a été formé en 2009 et s’est spécialité dans le vol d’engins à deux roues et le vol par effraction. Leur zone d’opération, selon le commissaire adjoint central de police de la ville de Ouagadougou, Bonswendé Sankara, couvre La Patte d’Oie, Kossodo, Karpala, la Zone 1 et Bendogo.

Les biens saisis par la police sont composés d’un pistolet automatique, de 14 ordinateurs portables, 4 ordinateurs de bureau, Un Ipad neuf, 7 bouteilles de gaz, 39 téléphones portables toutes marques confondues, un lot de chanvre indien écorné et de 2 engins à deux roues.

Pour le commissaire central adjoint de la ville de Ouagadougou, le point de presse est une rencontre de sensibilisation. « Nous avons remarqué que la plupart des délinquants ont un âge compris entre 25 et 35 ans. Nous demandons à la frange jeune que c’est bien de vouloir s’offrir à soi et à sa famille une vie meilleure mais il ne faut jamais prendre la courte échelle car vous finirai tôt ou tard entre les filets de la police », a-t-il déconseillé.

Les présumés coupable encourent des peines de 3 à 5 ans d’emprisonnement, selon le commissaire adjoint central de la police de Ouagadougou.

B.A

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 15 janvier 2013, par syl

courage mon petit B.A. bel article


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Affaire boissons dites frelatées : la mise au point du Goupe OBOUF
ZOODOACTU.Depuis quelques jours, la presse écrite, orale, et audiovisuelle fait échos de la mise (...)
Devant le tribunal : elle endormait ses victimes puis les dépouillaient
ZOODOACTU.Djamilatou C., étudiante en licence d’Anglais, a comparu devant le tribunal de grande (...)
Burkina Faso : l’Armée va-t-elle confisquer les élections d’octobre prochain ?
ZOODOACTU.Au commencement, un colonel travaillant à l’étranger se déclara candidat aux élections (...)
Demande de pardon de l’ADF-RDA : haro sur les propos belliqueux du Naba Kiba du Yatenga
ZOODOACTU.Suite aux évènements des 30 et 31 octobre, consécutifs au projet de modification de (...)
Transition au Burkina : « Si ça ne tenait qu’à nous, nous aurions déjà tout balayé », a confié Michel KAFANDO aux OSC
ZOODOACTU.Dans le cadre de la rencontre qui s’est tenue hier entre le gouvernement et les (...)
Focus : grèves, sondages, découverte de produits prohibés, lotissements, entre autres… ça bouge au Faso
ZOODOACTU.Nous revenons sur certains faits qui auront marqué les faits de la semaine. Et ce (...)
Conseil des ministres du 25 février 15 : OBOUF sommé de rentrer au pays au plus tard le 26 février
ZOODOACTU.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 25 févier 2015, en (...)
Politique : « François COMPAORE se porte excessivement bien, contrairement aux mauvaises langues », affirme Alpha Yago
ZOODOACTU.Les leaders des mouvements associatifs du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (...)
Fraudes au Burkina : les douaniers burkinabé doivent se remettre en cause
ZOODOACTU.La semaine dernière, la ville de Fada, dans l’Est du pays, était en ébullition. Pour (...)