ZoodoInfo
Le Café : les mains nues de SADOU  20 mars
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Le patron de l’armée burkinabè n’est pas n’ importe quel quidam. Quand il parle de la situation sécuritaire, tout le monde tend l’oreille. Ainsi, à l’issue de l’exercice Flintlock qui est censé redonner du tonus aux éléments, celui-là même qui a la charge de conduire les troupes au front a avoué n’avoir pas les moyens de mettre hors d’état de nuire Malam Dicko, l’ennemi public numéro 1 du Burkina : « Nous n’avons pas les moyens maintenant. Il ne suffit pas de déployer tous nos hommes au Nord, il faut une organisation. S’ils sont tous au Nord et il y a une attaque à l’Est ou à l’Ouest ? Comment faire ? » Et le Général d’ajouter : « Si on pouvait attraper Malam Dicko on allait le faire mais ce n’est pas possible pour l’instant ». Cette déclaration a le mérite de la clarté. Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à dire en temps de guerre ? N’est-ce pas ce qui est reproché aux médias par le CSC, c’est-à-dire écrire ou dire des choses pouvant saper le moral de la troupe et encenser l’ennemi ? Là, il faut se le dire, le Général Oumarou Sadou s’est vraiment lâché. Et s’il a brisé la loi du silence qui régit la Grande muette, c’est sans doute pour une raison sérieuse. Ce qui est sûr, il sait de quoi il parle. Peut-être a-t-il voulu, par ces mots forts, mettre le politique face à ses responsabilités, en leur disant en quelque sorte, oui, je veux bien combattre les djihadistes, mais pas avec les mains nues. Il veut aussi certainement, prendre à témoin l’opinion, elle qui réclame ici et maintenant des résultats à l’armée. Face à la difficulté de sa mission, le Général Sadou a donc voulu faire passer deux messages : l’un au chef suprême des armées, le président Roch Kaboré pour une mise à niveau de l’armée ; l’autre aux citoyens qui ne connaissent pas les réalités du terrain. Sera-t-il compris, lui qui a été nommé pour en découdre avec Malam Dicko et ses sbires ? En tout cas, on est loin des déclarations fracassantes et tapageuses du genre « les terroristes seront terrorisés ».

Bonne dégustation !!!
Zoodyinga

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 20 mars 2017, par DABIRE Enoch

Tous mes encouragements et mes félicitations à nos forces de défense et de sécurité. Si l’on met de côté les forces de gendarmerie et de police notre armée, à vue d’œil, était peu préparée à la situation que nous affrontons au Nord de notre pays. La déclaration du Chef d’Etat Major ne sera certainement pas contreproductive car elle a le mérite insigne d’interpeller le Chef de l’Etat (notre Commandant en chef) et tout le peuple burkinabè. prenons garde : notre pays me semble au bord de la grande curée : pendant que l’on est occupé à se partager la dépouille de l’Etat par l’arme de la grève, l’administration civile abandonne le Nord aux mains des terroristes.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : abus d’autorité des koglwéogos ?
ZOODOACTU.D. Omer est apprenti chauffeur de 28 ans. Il est accusé d’avoir braqué, en compagnie de (...)
Devant le tribunal : " j’ai mis un doigt dans le v...."
ZOODOACTU. S. Noaga, âgé d’environ 40 ans, a comparu ce vendredi 15 septembre devant le Tribunal (...)
La radio AL HOUDA auditionnée
ZOODOACTU.La Commission en charge de la liberté de presse de l’éthique et de la déontologie du (...)
Conseil des ministres du 13 septembre 2017 : commémoration du putsch raté du 16 septembre 2015 au menu
ZOODOACTU.Le Conseil hebdomadaire des ministres s’est tenu ce mercredi 13 septembre au palais (...)
Conseil des ministres du 13 septembre 2017 : des vastes nominations
​ ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 13 septembre 2017, (...)
Une fraude à petite échelle découverte au Burkina Faso dans la subvention Tuberculose au Fonds Mondial
ZOODOACTU.Une enquête du Bureau de l’Inspecteur général a trouvé des preuves de fraude à petite (...)
Devant le tribunal : " c’est juste une claque sur sa joue droite "
ZOODOACTU. S. Salomon, maçon, âgé de 25 ans, était devant le Tribunal de grande instance de (...)
Côte d’Ivoire : quand les Forces nouvelles se rebellent
ZODOINTER.Progressivement mis à l’écart, les anciens proches de Guillaume Soro contre-attaquent en (...)
Déclaration des partis de l’APMP pour l’an 2 du putsch manqué du 16 septembre 2015
ZOODOACTU.Vaillant Peuple du Burkina Faso, Camarades militantes et militants de l’APMP, (...)
Suite à son interview du 8 juin 2015 dans Jeune Afrique : Entre remords et regrets, Dr Ablassé OUEDRAOGO s’excuse et se présente.
ZOODOINFOS.Chers Concitoyens et Chers Amis, Le 8 Juin 2015, en pleine préparation de la (...)