ZoodoInfo
Crimes économique et de sang au Burkina Faso : les journées de dénonciation se tiennent du 19 au 20 mai à la maison du peuple de Ouagadougou  16 mai 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Des organisations comme le Réseau National de lutte anti-corruption (RENLAC), le Mouvement Burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP), le Comité de Défense des Acquis de l’Insurrection Populaire (CDAIP) etc. ont organisé une conférence de presse ce lundi 15 mai 2017 à Ouagadougou pour annoncer la tenue les 19 et 20 mai 2017, des journées de dénonciation de l’impunité des crimes de sang et crimes économiques.

Ayant constaté avec amertume que les jugements des dossiers qui ont contribué à la chute du régime de Blaise Compaoré ne connaissent pas une avancée véritable, que les dossiers du putsch n’avancent pas malgré l’existence de preuves claires, un groupe d’organisation a décidé de la tenue de ces journées de dénonciation. Pour Elie Tarpaga, membre du comité d’organisation et également du CDAIP, arrêtées sous la pression populaire, la majorité des personnes impliquées dans les dossiers de crimes qui doivent rendre compte au peuple sont remises en liberté pendant que les « bruleurs de feux tricolores » et autres auteurs de larcins croupissent dans les prisons. A l’en croire, il est évident que l’indépendance de la justice et la manifestation de la justice dans ces dossiers ne peuvent provenir que de la pression populaire car, « plus rien ne doit être comme avant ».

« De Roch la solution à Roch la désillusion »
Au menu des activités de la journée de dénonciation, est inscrit pour le premier jour, à partir de 08heures précise un forum d’échanges et de témoignage sur les crimes de sang et des crimes économiques. Le comité d’organisation invite de ce fait, toute victime à venir faire son témoignage et donner les détails de toute injustice subie. Pour la seconde journée, c’est-à-dire le 20 mai à partir de 08 heures également, toujours à la maison du peuple de Ouagadougou se tiendra, un meeting de dénonciation de l’impunité des crimes économiques et de sang, de l’aggravation de la vie chère et de la corruption. Ali Sanou du MBDHP et membre du comité d’organisation des journées de dénonciation indique que ce meeting servira de cadre pour interpeller le gouvernement Thiéba sur la mise en cause des avancées révolutionnaires réalisées à travers l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et la victorieuse résistance au putsch de septembre 2015.
Selon lui, de « Roch la solution », l’on serait passé à « Roch la désillusion ».
Les organisateurs des journées de dénonciation de l’impunité des crimes de sang et crimes économiques pensent que le régime de Roch Marc Christian kaboré montre des signes patents d’une faillite imminente qui procèdent à la diabolisation des luttes. Ainsi, ils entendent poursuivre la lutte, pour défendre et approfondir les acquis des luttes de 2014 et 2015, réclamer justice pour les martyrs de l’insurrection, du putsch, de Dabo Boukary, Norbert Zongo, Thomas Sankara, Juge Nébié et pour toutes les victimes de barbarie. Ils entendent enfin défendre chèrement les libertés démocratiques d’expression, d’opinion, d’organisation et de manifestation tout en refusant la vie chère et la misère.

Pour finir, le comité d’organisation invite les populations à sortir massivement et participer à ces journées de dénonciation, pour « dire non à l’injustice ».

Armelle Tapsoba

Autres organisations membres
UGEB
ABASSEP
AESO
ODJ
SYNAMUB
CADDL
CCVC de la ville de Ouagadougou

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 16 mai 2017, par "LE VIEUX"

CAMARADES DU MBDHP ET AUTRES ; JE VOUS DEMANDE DE METTRE LA PRESSION SUR CLAUDE WETTA DU RENLAC POUR QU’IL S’EXPLIQUE SUR SA DECLARATION LORS DU LA CORRUPTION DES DEPUTES AVEC DES TABLETTES. IL AVAIT APPROUVÉ CE DON ET FAIRE DES PIROUETTES APRES LA PRESSION POPULAIRE. POUR MOI CE MONSIEUR N’EST PLUS CREDIBLE.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : l’enfant d’un confrère dans de sales draps...
ZOODOACTU.K. Lionel était face au Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de (...)
De retour de mission du Mali, un soldat se fait extorquer la somme de 8 millions FCFA dans l’achat d’une parcelle...
ZOODOACTU.C. Salifou est un soldat qui est revenu du nord Mali de mission, en 2017. Il décide (...)
Devant le tribunal : arnaque à la caisse d’épargne Baytoul Maal...
ZOODOACTU.Rocambolesque histoire qui ressemble à celle des décaissements de fonds, dans l’affaire (...)
Un passager découvert mort dans les toilettes de la gare Rakiéta-Larllé de Ouagadougou...
ZOODOACTU.A la gare de transport voyageurs Rakiéta de Larllé s’est déroulé un drame ce jeudi 15 (...)
Temps de Carême : " ...déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au SEIGNEUR votre DIEU "
ZOODOINFOS.Il me plait de lever une confusion qui est en train de s’installer. Beaucoup d’entre (...)
Devant le tribunal : manque de bol pour des arnaqueurs d’un pandore...
ZOODOACTU.Voilà des personnes qui ont essayé une arnaque et qui sont tombées sur le Commandant de (...)
Violences sexuelles sur une fille : arrestation de trois personnes mises en cause
ZOODOACTU.Dans la nuit du 15 au 16 Février 2018, mon parquet était informé de ce qu’une vidéo (...)
Arrondissement 3 de Ouagadougou : les conseillers opposés au maire demandent au ministre à entériner la destitution de Raïnatou Ouédraogo
ZOODOACTU.Les 16 conseillers opposés au maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, Raïnatou (...)
CEDEAO : 4 Chefs d’État bientôt à Accra pour "Accélérer’’ la monnaie unique
ZOODOACTU.Quatre chefs d’Etat ouest-africains se retrouveront mercredi, à Accra, au Ghana, pour (...)
Devant le tribunal : défaut de maîtrise au volant, homicide involontaire et délit de fuite, entre autres faits...
ZOODOACTU.Allassané I. est conducteur d’un car de transport voyageurs et qui fait la navette (...)