ZoodoInfo
Le Café : services payés à la police, les masques tombent  18 mai
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.La dernière semaine du mois de mars de cette année 2017, le peuple burkinabè et non, ont constaté un mouvement d’humeur, au sein des différents services de la police nationale. Ils ont refusé d’assurer la sécurité des biens et des personnes dans des services privés.La raison est simple « le service payé est confronté à un problème de transparence dans sa gestion ». De hautes autorités policières et d’autres personnes sont indexées. On veut la lumière sur cette affaire . Simon Compaoré le ministre en charge de la sécurité, remue sa langue sept fois avant d’autoriser l’audit . Ce mardi 17 mai 2017, l’inspection générale des services de la police nationale, présente le rapport de janvier 2016 à février 2017, devant l’autorité policière et la presse. Le rapport est renversant. 02 contrats « partiellement signés », 232 « formellement établis » et 174 « inexistants » sur un nombre de 408 institutions financières et hôtelières sécurisées. Ensuite, sur 14 sociétés minières bénéficiant des services de sécurisation de la police, il ressort qu’il y a 10 contrats « conformes » et 4 « inexistants » .Des personnalités politiques et économiques sont mouillées dans le rapport.Le commissaire Seynou, SG de l’Union police nationale (UNAPOL), l’organisation syndicale de la Police Nationale du Burkina Faso, n’est pas étonné, « ce rapport était connu depuis 2011, la raison de la mutinerie à l’époque qui a conduit à la radiation injuste de nos camarades ».
La recommandation principale du rapport, est la relecture du décret . « la gestion des services payés telle que faite actuellement est totalement illégale car elle est à porte-à-faux » avec le décret 79-356/PRES/IS/DGPN du 17 septembre 1979 portant fixation des montants des rétributions allouées aux prestations de services effectués par les fonctionnaires de police au profit de particuliers.Ainsi, le jour du marché est arrivé .Le peuple souhaiterai voir dans tout les sens, la vérité et la justice sur les dossiers sensibles par les autorités . On vous observe !

Bonne dégustation !!!

Zoodyinga

Répondre à cet article

 

Il y a 4 commentaire(s) pour cet article

posté le 18 mai 2017, par zoumba

Il faut aller au bout de la transparence et rendre ce rapport public afin que toutes les personnes impliquées soient connues et sanctionnées. Il ne faut pas se réfugier derrière les textes.

Aucun texte, même mal ficelé, n’autorise le vol, le détournement des deniers publics. N’accusons pas le pauvre "décret". Il n’y ait pour rien.

La morale, la dignité, tous codes d’honneur qui ont fondé ce pays, tous ces codes foutent le camp.
Le seul mot d’ordre qui compte : bouffer, piller, prendre sa part du gâteau, pour le reste on s’en fout, point barre !


posté le 18 mai 2017, par AB

il faut réhabilité les agents radiés en 2011.car leur lutte était juste et noble.


posté le 18 mai 2017, par ANTA

On ne sait plus à quel saint patron se confier. La présidence du Faso, pourrie ; le Premier ministère, pourri, l’Assemblée nationale, pourrie, la justice, pourrie ; l’Armée, pourrie ; la Police, pourrie ; la Communication, pourrie ; les Finances avec ses démembrements, pourris ; les infrastructures, pourries ;l’Education, pourrie ; Tu tournes à droite, c’est pourri, tu tournes à gauche, tu te bouches le nez. Les commerçants nous empoisonnent, il ne nous reste plus que Toégui nous emmerde avec ses élucus. Dans une lettre pathétique adressée à Simon le DG de la police sortant faisait semblant d’ignorer tout de la gestion des services payés (SP). Or que dit le rapport ? Pendant au moins les 14 mois concernés par l’enquête, il a perçu 22 millions, soit 1 571 428 FCFA par mois. Je ne sais pas ce que gagne un DG de la police mensuellement, mais un million et demi ne peut pas passé inaperçu même chez KANIS ou Kadafhi. Maintenant qu’on a pris les gros poulets OGM le bec dans le sac de maïs que va-t-il advenir ? En 2011 on a chassé des poussins parce qu’ils piaulaient de colère et de faim. Que va-t-on faire des gros poulets OGM qui les affamaient et qui ont lâchement refusé de s’assumer ? Je demande à Simon qui ne décolérait pas devant le petit poulets. Que vas-tu faire de gros poulets OGM, gourmands et lâches puisque lors de la restitution du rapport, seuls trois gros poulets OGM ont osé ouvrir le bec, les autres sont restés motus et becs fermés. "venez nous sauvez wooo, PNDES va nous tuer wooo" "Venez nous sauver wooo, voleurs va nous tuer wooo" !


posté le 23 mai 2017, par SOSTHENE NANA

BRAVO A LA POLICE.JE NE VAIS CESSER D’EN PARLER,BON NOMBRE DINSTITUTIONS RESTENT OU LES MASQUES DOIVENT TOMBER. SI NON LE CHANGEMENT TANT ASPIRER NE REFFLERA QUE MIRRAGE.ON NE PEUT PAS TRAITER LA FIEVRE(MAL) DE CE PAYS PAR DU PARACETAMOL.IL FAUDRAIT TRAITER LES CAUSES.


Ajouter un commentaire

 

L’AFFICHE DU JOUR

La lune a été vue dans plusieurs localités du Burkina. Le jeûne commence samedi 27 mai 2017.( Le Président du Présidium de la FAIB
El hadj Abdou Rasmane SANA )

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : la nuit comme deux amoureux jusqu’au petit matin...
ZOODOACTU.D. Compaoré a été condamné à 24 mois de prison par le Tribunal de grandes instances (TGI) (...)
Affaire enfants volés et femme lynchée et déshabillée par la foule : la version de la victime
ZOODOACTU.C’est le visage tuméfié et bardé de sparadrap, des larmes pleins les yeux, la voix (...)
Le Café/mutinerie : la derniére cartouche de ADO
ZOODOINFOS.la terre d’éburnie, a été secoué en moins de 6 mois par des mutineries.Motifs évoqués, (...)
Devant le tribunal : l’enquête menée par les Koglweogo...
ZOODOACTU.Michel K et Justin K tous deux habitants à Zagtouli ont comparu devant le tribunal de (...)
Conseil des ministres du 24 mai 2017 : un forum national sur la sécurité en septembre
ZOODOACTU.Le traditionnel Conseil des ministres présidé par le président du Faso, Roch Marc (...)
« Devenue trop ``large``, je n`arrive plus à jouir… »
ZOODOINTIMITE.Bonjour, "J’espère que vous vous portez bien ? En fait, je suis une jeune femme (...)
Nominations : Pingrenoma ZAGRE au Ghana
ZOODOACTU.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 mai 2017, en séance (...)
Affaire enfants volés et femme lynché et déshabillée par la foule : la version de la Police
ZOODOACTU.Le mardi 23 mai 2017 aux environs de 11h 45mns, des éléments de la Police Nationale en (...)
Tragédie à Tialgo : un communiqué des ressortissants de la commune de Ténado
ZOODOACTU.Notre Commune de Ténado, dans la Province du Sanguié et Région du Centre-Ouest, a connu (...)