ACTUALITE
La Tunisie menée par ses femmes   13 septembre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER.Elles s’appellent Jalila, Saadia ou Neila. Elles ont 30 ou 50 ans et elles dirigent la Tunisie entrepreneuriale, artistique ou militante, sans faire de grabuge. Et efficacement. Portraits de huit leaders puissantes tunisiennes.

Après avoir obtenu l’égalité entre citoyens et citoyennes dans la Constitution, la parité sur les listes électorales et dans diverses instances, elles ont arraché l’adoption à l’unanimité, le 26 juillet, d’une loi contre la violence faite aux femmes et l’abrogation de l’article 227 bis qui permet à un violeur d’épouser sa victime. Certaines réclament l’égalité en matière d’héritage, le droit de pouvoir épouser un étranger sans qu’il ne se convertisse à l’islam…

Des combats qu’elles mènent au sein de la société civile suscitent des débats publics salutaires pour la démocratie.

Aujourd’hui plus que jamais, le pays compte avec elles et sur elles pour se réguler et réaliser des performances

« La Tunisie sera sauvée par ses femmes », répètent à l’envi les hommes politiques en se référant à la mobilisation des Tunisiennes en faveur des partis modernistes, lors des élections de 2014 (législatives et présidentielle). Des partis, tels que Al Badil Ettounsi, Afek Tounes ou Machrou Tounes, leur ouvrent leurs rangs et tentent de les séduire, elles qui représentent la moitié de la population du pays.

On sait que les Tunisiennes n’ont pas attendu cette affirmation pour s’imposer. Mais, aujourd’hui plus que jamais, le pays compte avec elles et sur elles pour se réguler et réaliser des performances. Et c’est au quotidien que ces précieuses avant-gardistes confortent leur position, en tant que dirigeantes et leaders d’opinion.

• Sarra Masmoudi, l’influente patronne de l’industrie pharmaceutique

• Asma Bouraoui Khouja, la stratège économique

• Neila Benzina, l’e-businesswoman

• Boutheina Ben Yaghlane, la professeure entrée en politique

• Saadia Mosbah, l’égérie antiraciste

• Jalila Mezni, la patronne discrète

• Anissa Daoud, la comédienne engagée

• Héla Boujneh, l’activiste

JA

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Attaques déjouées à Ouagadougou : des présumés terroristes abattus.Des images.
ZOODOINFOS.Le communiqué de la gendarmerie et des images prises sur place
Burkina Faso : l’UPC lance des représailles...
ZOODOINFOS.Le mouvement Brassard noir, dans une déclaration en date du lundi 14 Mai 2018, (...)
Devant le tribunal : de l’acide versé sur le visage de son prochain...
ZOODOACTU.B. Assane répondait de faits de coups et blessures, cela volontairement, sur la (...)
Devant le tribunal : la machette de dame Claire...
ZOODOACTU.Dame O. M. Claire a été entendue par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou (...)
Devant le tribunal : bisbilles entre militants du MPP, de l’arrondissement 06 de Ouagadougou...
ZOODOACTU.Des militants d’un même parti politique, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), (...)
Point de presse sur l’opération de sécurisation à Ragnongo : les terroristes détenaient des tenues militaires burkinabè et françaises
ZOODOACTU.Depuis les attentats du 2 mars, les services de renseignement travaillent au (...)
Traitement des agents de la fonction publique d’Etat : des syndicats, s’adressent au président du Faso.
ZOODOACTU.Excellence Monsieur le Président du Faso, Président du Conseil des Ministres, Nous (...)
SYNTHA : une grève de 48 heures allant du mercredi 23 mai 2018 à 7h au vendredi 25 mai 2018 à 6heures 59....
ZOODOACTU.Suite au dépôt le lundi 07 mai 2018, d’un préavis de grève de 48H par notre syndicat, nous (...)
Conseil des ministres du 24 mai 2018 : des cadres relevés de leurs fonctions...
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 24 mai 2018, en séance (...)
Le poème lourd de sens de Booba après la non-sélection de Benzema
ZOODOACTU.Le rappeur, fervent défenseur de l’attaquant, a manifesté sa déception sur Instagram et (...)