ZoodoInfo
Coopération Burkina-Bénin : une séance de travail qui annonce des actions concrètes  10 octobre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le Ministre des affaires étrangères burkinabè, Alpha Barry, a reçu cette matinée du mardi 10 octobre 2017, son homologue béninois, Aurélien Agbénonci et sa délégation, pour une séance de travail dans la capitale burkinabè, en l’honneur de la visite du Président Patrice Talon dans le pays des hommes intègres.

La rencontre de cette matinée du mardi 10 octobre 2017, est une séance de travail entre les deux délégations béninoise et burkinabè, à l’occasion de la visite du Président béninois Patrick Talon. En effet, c’est pour préparer le communiqué conjoint qui va sanctionner la visite du président béninois, que les deux délégations se sont réunies ce matin. L’occasion a porté sur les questions de renforcement des liens entre les deux pays. Alpha Barry a expliqué que la rencontre permettra de jeter les bases de la prochaine session de commission mixte entre les deux pays relativement aux orientations reçus des deux chefs d’états, qui ont donné le ton dans les toasts qu’ils ont prononcé lors du diner officiel qui a été offert au Président Talon. Les orientations données à ces commissions mixtes surviennent à la fin de l’année sur de grandes questions majeures, il était donc important qu’une rencontre soit tenue, précisera le ministre. « Le Benin est l’un des principaux ports et corridor qu’utilise les transporteurs burkinabè et c’est l’un des ports d’approvisionnement en produit pétrolier du pays » a indiqué le ministre avant de poursuivre « nous avons en commun un projet de construction d’un dépôt pétrolier entre les deux pays au port de Cotonou qui devrait bientôt être terminé ». A cette rencontre, les questions liées à la gestion de la frontière, aux zones touristiques partagées par les deux pays, (la Pendjari et bien d’autres questions), ont également été abordées, a précisé le Ministre.

Une très bonne relation entre les deux pays.
Les relations entre les deux pays se portent bien ? Questionnera un journaliste. « Oui absolument. Demander à mon frère et ami le Ministre Aurélien .Tout ce passe bien. Nous avons une convergence de vue entre ministres, entre chefs d’Etat et j’aillais dire à ce niveau tout se passe très bien. Nous avons une très bonne relation » a soutenu le ministre Alpha Barry. Cet avis est entièrement partagé par son homologue béninois, Aurélien Agbénonci. « Je confirme les propos tenus par mon collègue, mon ami mon frère, le ministre Alpha Barry, sur la qualité des relations entre le Bénin et le Burkina Faso. Je voudrais saisir cette occasion pour remercier les autorités du Burkina, le Président de la République et aussi mon collègue pour la qualité de l’accueil que le président Patrice Talon et sa délégation ont reçu depuis hier » a-t-il exprimé. Le président Talon vous l’a dit, l’intégration africaine n’est est pas un vain mot, il faut des actes concrets. Le développement aujourd’hui, a continué le ministre, ne peut se faire par des incantations, il faut des actes concrets. Le port de Cotonou est un port qu’utilise le Burkina et nous sommes en train d’améliorer la qualité de service. Le président Talon a indiqué hier que les rangs sur les routes en partant de Cotonou jusqu’à notre frontière serait abolit et sanctionner, toute la coopération autour du parc W de Bendjari sera mis en valeur pour qu’on ait plus de ressources pour nos populations, a soutenu le ministre. « Vous savez également que les ministres du Niger, du Burkina et du Bénin se sont réunis à Cotonou il y a quelques mois. Dans le communiqué de presse que vous découvrirez tout à l’heure puisque nous réservons la primeur à nos chef d’Etat, vous verrez qu’il y a des points concrets, précis qui font que le Bénin, le Burkina ne se célèbre pas seulement en cette amitié, mais ils agissent de manière concrète pour que cette fraternité, cette amitié, puisse déboucher sur des projets, et qu’il y ait des programmes qui bénéficient à nos populations et améliorent le quotidien des burkinabè et des béninois. C’est ça le sens de notre amitié, de notre fraternité » a-t-il conclu.

Hermann Guingané

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Situation nationale : des anciens révolutionnaires sortent...
ZOODOACTU.La vie se déroule selon un processus marqué par de grandes étapes et les humains ont (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Crise au MINEFID : un front-anti grévistes accuse les syndicats en grève d’être des opportunistes
ZOODOACTU.Ce lundi 18 juin 2018, à la Direction générale de la coopération (DGCOOP), des agents du (...)
Devant le tribunal : mystère autour de cette perte à GECOM-SIDCO Burkina
ZOODOACTU.Affaire complexe pour sieur K. Elie, qui est poursuivi pour des faits d’abus de (...)
Conseil des ministres du 20 juin 2018 : 492 procédures administratives ont été identifiées et seront simplifiées d’ici à 2020
ZOODOACTU. L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 20 juin 2018 sous la (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : voici le mouvement des prêtres 2018-2019.
ZOODOACTU.Voici la nouvelle configuration des équipes pastorales pour 2018-2019.
Crise au MINEFID : l’Institut Martin Luther King d’Etudes Politiques demande aux parties d’aller au dialogue
ZOODOACTU.L’IEP-ML King fait le triste constat que depuis le début de la crise au sein du MINEFID (...)