ACTUALITE
L’opposition politique regrette l’allure que prend actuellement ce bras de fer entre le gouvernement et les syndicats de l’enseignement.  12 janvier
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Du 09 au 11 janvier 2018, à l’appel de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE), les travailleurs de l’éducation et de la recherche étaient en grève pour la satisfaction de leur plateforme revendicative.
Cette grève a connu un large succès, toute chose qui témoigne de la profondeur du mécontentement dans le rang des enseignants et des chercheurs. Elle fait suite à une série de grèves et de sit-in, par lesquels la CNSE a tenté d’attirer l’attention de nos dirigeants sur la situation de ses membres.
Déjà, lors du discours du nouvel an du CFOP, et à diverses autres occasions, l’Opposition politique a manifesté son soutien indéfectible aux syndicats de travailleurs en lutte pour de meilleures conditions de vie et de travail.
Par le présent communiqué, l’Opposition apporte son soutien aux syndicats de l’éducation et de la recherche. Pour l’Opposition, leur lutte est légitime et fondée. Elle les assure de sa solidarité pleine et entière.
L’Opposition politique regrette l’allure que prend actuellement ce bras de fer entre le gouvernement et les syndicats de l’enseignement. Notre système éducatif, déjà en panne, traverse là l’une des crises les plus aigues de son histoire. Si cette situation perdure, les principaux perdants seront nos enfants, eux dont l’avenir doit être la priorité de nos priorités.
L’Opposition invite par conséquent le pouvoir en place (même si certains de ses animateurs affirment avec dédain avoir envoyé leurs enfants étudier hors du Burkina) à tout mettre en œuvre pour trouver une solution à cette crise.
Elle dénonce les propos tenus par certains membres du gouvernement, dans des tentatives vaines d’opposer les vaillants enseignants au reste du peuple burkinabè.
Plus que jamais, l’opposition invite le gouvernement à trouver une issue rapide à la crise, car il y va de l’avenir de nos enfants.
L’Opposition tiendra le gouvernement du MPP et alliés pour responsable d’une éventuelle mauvaise issue de cette crise, notamment si celle-ci devait entrainer un blanchiment de l’année académique.

Ouagadougou, le 12 janvier 2018
Le Chef de file de l’Opposition politique,
Zéphirin DIABRE

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 12 janvier 2018, par Ka

Total soutien à l’opposition pour son action louable envers le monde éducatif qui lutte pour leur droit naturel. Souvent je suis en désaccord avec une opposition qui ne sait pas de quoi elle s’oppose, et mette dans son esprit des actions violentes et non justifiées. Aujourd’hui ce soutien aux enseignants est très constructif pour l’avenir du monde éducatif dont un premier ministre joue le Rambo pour ne rien entendre de leurs revendications. Je soutiens cette action des enseignants sans violence et dans la légalité totale.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : Kader vole le fétiche de son village...
ZOODOACTU.Voilà un monsieur, B. Kader, qui se fourre dans des ennuis... Il est poursuivi de vol (...)
Pascal Bouda : " un homme politique use de son poids pour régler des comptes avec ma personne.."
ZOODOINFOS.La présente déclaration fait suite à ma sortie médiatique du 19 octobre 2017 où je (...)
CDP : Eddie Komboïgo n’a pas lu ’’la lettre de démission’’ de Léonce Koné
ZOODOACTU.Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir) Eddie (...)
Somgandé / 7 personnes mortes suite à une bousculade :"Moi-même j’ai pensé que c’était fini pour moi"
ZOODOACTU.Dans la nuit du 20 au 21 avril dernier s’est produit uu drame au Plateau Omnisports du (...)
Sandwicherie : " Tanti-Propre " s’en est allée
ZOODOACTU.Le monde de la restauration est en deuil. Ce grand restaurant, « Chez Tanti-propre », (...)
Devant le tribunal : Judith, pour porter le chapeau...
ZOODOACTU.Une affaire qui a été reportée par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, il y a (...)
Devant le tribunal : c’est à Akaptamé, que l’argent a disparu...
ZOODOACTU.Voilà une affaire qui remonte de depuis l’an 2012, qui était en instruction depuis lors (...)
Comité de veille parlementaire CNT : " le poste du haut représentant est dangereux..."
ZOODOACTU. Le Comité de veille parlementaire CNT (CV/CNT) était face à la presse ce mercredi 25 (...)
Signature de conventions d’extradition et d’entraide judiciaire entre la France et le Burkina Faso
ZOODOINFOS. L’ambassadeur de France au Burkina Faso, Xavier LAPEYRE DE CABANES et le ministre de (...)
Devant le tribunal : 44 ans, violeur sur une mineure de 12 ans, et sans remord...
ZOODOACTU.Viol sur la personne de Z. Fadila, mineure âgée de 12 ans lors des faits... L’auteur (...)