Zoodo Intimité
On fait toujours mieux l`amour après une dispute, c`est normal ?  6 mars
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTIMIITE.Se réconcilier sur l’oreiller, un grand classique qui a du bon mais aussi des effets pervers. On peut en user, sans en abuser ! Vous n’êtes ni anormaux ni pervers si les ébats qui suivent une bonne dispute sont en général plus intenses ! Pendant le conflit, vous vous êtes malmenés, éloignés l’un de l’autre : l’acte sexuel vous apparait comme une manière de réparer cet accroc.

ous vous donnez donc à fond pour effacer les mots malheureux qui ont pu être prononcés. La dispute vous ayant permis de mettre un différend à plat, peut-être même de commencer à le résoudre, vous faites l’amour comme si vous signiez un traité de paix, avec conviction. Enfin, la querelle a mobilisé des émotions fortes qui ne sont pas encore totalement redescendues et que vous investissez pleinement dans la relation sexuelle.

- Un bon moyen pour booster la libido

Tous les couples sont menacés par un certain assoupissement, par des scénarios sexuels un peu trop répétitifs donc lassants. Les disputes suivies de réconciliations torrides sur l’oreiller permettent de casser cette routine, d’insuffler de l’énergie dans la vie sexuelle. Surtout, les affrontements empêchent trop de fusion, remettent de la différence entre les deux membres du couple (nous ne sommes pas d’accord, nous sommes deux individus distincts) : une distance indispensable pour alimenter le désir.

- Attention aux dérives

Si la dispute devient un préliminaire systématique, si vous n’arrivez plus à faire l’amour sans vous être affrontés auparavant, il y a danger. Bons pour le couple à petite dose, les conflits peuvent finir par devenir usants s’ils sont trop fréquents : ils font des dégâts que la relation sexuelle ne parvient plus à réparer. Et puis en vous enfermant dans ce rituel amoureux un peu particulier, vous vous privez de toute autre approche plus tendre, plus complice, plus sensuelle. Dommage.

Femme Afrique

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Situation nationale : des anciens révolutionnaires sortent...
ZOODOACTU.La vie se déroule selon un processus marqué par de grandes étapes et les humains ont (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Crise au MINEFID : un front-anti grévistes accuse les syndicats en grève d’être des opportunistes
ZOODOACTU.Ce lundi 18 juin 2018, à la Direction générale de la coopération (DGCOOP), des agents du (...)
Devant le tribunal : mystère autour de cette perte à GECOM-SIDCO Burkina
ZOODOACTU.Affaire complexe pour sieur K. Elie, qui est poursuivi pour des faits d’abus de (...)
Conseil des ministres du 20 juin 2018 : 492 procédures administratives ont été identifiées et seront simplifiées d’ici à 2020
ZOODOACTU. L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 20 juin 2018 sous la (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : voici le mouvement des prêtres 2018-2019.
ZOODOACTU.Voici la nouvelle configuration des équipes pastorales pour 2018-2019.
Crise au MINEFID : l’Institut Martin Luther King d’Etudes Politiques demande aux parties d’aller au dialogue
ZOODOACTU.L’IEP-ML King fait le triste constat que depuis le début de la crise au sein du MINEFID (...)