Devant le tribunal
Devant le tribunal : du stup dans le sex...  8 mars
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Toutes des femmes. Une histoire qui mérite que l’on s’y attarde, parce qu’il s’agit de flagrant délit au sein de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), où les trois femmes ont tenté d’y faire passer des stupéfiants pour des pensionnaires...

Les trois personnes ont comparu en même temps, ce 10 février 2018. La première interrogée est C. Sita., ancienne pensionnaire de la MACO, qui a bénéficié de la grâce présidentielle en décembre dernier, pendant qu’elle purgeait une peine de 12 mois pour consommation de drogue.

Pour se défendre, elle explique qu’elle et venue rendre visite à une ex co-détenue, qui l’a aidée pendant ses instants difficiles quand elle y était incarcérée. Elle raconte qu’elle voulait faire plaisir à,la dame en question et que c’est celle-ci qui l’aidait quand elle n’avait rien pour se nourrir convenablement ou pour se petits besoins.

Elle est donc venue ce 03 janvier 2018, en tant que visiteuse, pour faire plaisir à son ex co-détenue, et continuer pour la suite à Tanghin Dassouri. A la porte, elle parvient à franchir le dispositif de contrôle. C’est à l’intérieur qu’une des Gardes de sécurité pénitentiaire l’interpelle et lui dit de venir pour un contrôle approfondi. Elle la conduit dans une salle de toilettes et découvre dans son vagin du cannabis dans un sachet noir...

Sita répond en défense que c’est pour sa consommation personnelle, et qu’elle voulait continuer avec cela à Tanghin Dassouri. Elle ne voulait pas donner cette drogue à qui que ce soit, selon elle...

Il se trouve cependant que le concubin de Sita est incarcéré pour cession de drogue, et elle explique que ce n’est pas pour celui-ci qu’’elle est venue...
Elle insiste qu’elle emportait sa dope pour sa consommation personnelle, et a dû venir à la MACO avec cela pour ensuite continuer sa route...

Elle a été condamnée à une peine de prison de 36 mois ferme, elle qui n’a même pas eu le temps de faire un mois dehors pour bénéficier de la grâce présidentielle qui lui a été accordée...

Tramadole...

Les deux prévenues qui ont suivis sont dames Maïmouna et sa belle-mère Dabiré. La première explique qu’elle n’est pas au courant de l’introduction de Tramadole au sein de la MACO pour son mari. Elle a cuisiné à part son plat, et, rien comme dope ne s’y trouve... Elle explique que celui-ci y est gardé pour des faits qui sont liés à son travail de garagiste. Elle a l’habitude de venir lui donner à manger, mais sans autre chose. Sauf que ce 03 janvier 2018, elle a été accompagnée par sa belle-mère, Dabiré, qui a préparé son plat à part. Elle ne connait donc pas l’origine de cette affaire de Tramadole qu’on lui reproche, parce que ce n’est pas dans son colis que cela a été découvert, mais dans celui de la belle-mère.

La belle-mère explique pour sa part qu’elle a été approchée par sa deuxième belle-fille ( puisque leur homme est polygame), qui lui a demandé d’apporter un sachet dont à son mari et qui sont des produits pour la bonne santé, selon sa belle-fille. Elle prend donc le sachet, et le dépose comme quelque chose de normal sur son colis... Arrivées à la MACO, elles sont contrôlées sans problème. C’est à leur sortie qu’elles sont interpellées par les Gardes de sécurité pénitentiaires (GSP) pour se voir dire qu’elles ont tenté d’introduire des stupéfiants au sein de la MACO. Elles ont donc été conduites à la gendarmerie, qui est allée ensuite pour cueillir la seconde concubine qui a donné à sa belle-mère naïve le sachet de Tramadole, mais sans succès, parce que celle-ci avait déjà eu vent de l’affaire et avait disparu...

Ces deux personnes ont été relaxées au bénéfice du doute...


Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Issaka Lingani, entendu pour la publication d’une vidéo (actualisée)
ZOODOONFOS.Issaka Lingani, journaliste et analyste politique a été entendu, ce mardi 18 (...)
Drame : violent accident, deux morts
ZOODACTU.Un accident mortel s’est produit ce vendredi 21 septembre 2018, sur l’Avenue Joseph (...)
Burkina/Putsch manqué : le capitaine Abdoulaye Dao aurait joué un rôle crucial dans la prise du pouvoir
ZOODOINFOS.Absent de Ouagadougou, dès les premières heures du putsch manqué du 16 septembre 2015, (...)
Devant le tribunal : « c’est le jour de mon anniversaire que j’ai appris à fumer le cannabis »
ZOODOACTU.O. M. était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 18 septembre (...)
Procès putsch 2015 : - je ne peux pas porter un bébé que je n’ai pas conçu
ZOODOACTU. Au deuxième jour de son interrogatoire, le capitaine Abdoulaye, commandant du (...)
Affectation au niveau de l’administration policière : l’UNAPOL demande aux policiers et policières de redoubler de vigilance...
ZOODOACTU. Ceci est un communiqué de l’UNAPOL, au sujet des mouvements dans l’administration . La (...)
Conseil des ministres du 19 septembre 2018 : de vastes nominations
ZOODOINFOS.Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 19 septembre 2018, en (...)
Synthése du conseil des ministres du 19 septembre 2018 :cadrages de la circulation des véhicules poids lourds au centre ville
ZOODOACTU. Le conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 19 septembre 2018, sous la (...)
Devant le tribunal : 5 ans dont 3 ans ferme pour Soumaïla, qui répondait seul à la barre, après évasion de son acolyte
ZOODOACTU.O. Soumaïla est poursuivi pour actes de grand banditisme. Il en répondait des faits ce (...)
Cancer du sein masculin : les signes qui doivent alerter
ZOODOACTU. Le cancer du sein, qui touche chaque année 54 000 femmes en France, peut aussi (...)