ZoodoInfo
Haut conseil du dialogue social (HCDS) : une doléance des partenaires...  12 mai
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Le ministre de la Fonction publique, du travail et de la Protection sociale, Seyni Ouédraogo et son collègue de la Communication et des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou étaient face à la presse ce vendredi 11 mai 2018 à Ouagadougou.

Ils sont deux ministres à se présenter devant la presse ce vendredi 11 mai 2018. Le premier, le ministre de la Fonction publique, du travail et de la Protection sociale, Seyni Ouédraogo s’est entretenu avec les hommes de médias sur les questions concernant son département. Il s’agit de la création du Haut conseil du dialogue social ; la mise en application de l’assurance maladie universelle ; et de l’organisation des concours. Le second, le ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou est revenu sur les évènements ayant marqué l’actualité nationale ces derniers jours tels que : la délocalisation du conseil des ministres ; l’acquisition de véhicules au profit des membres du gouvernement ; etc.
Il faut rappeler que c’est le jeudi 3 mai 2018, que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé à l’installation des membres du Haut conseil du dialogue social (HCDS). A travers cette cérémonie, il a donné quitus à l’institution d’exécuter les missions qui lui sont confiées. A en croire le ministre de la Fonction publique, du travail et de la Protection sociale, Seyni Ouédraogo, le HCDS s’inscrit dans une vision tripartite prônée par l’Organisation internationale du travail (OIT). Il explique que l’OIT a pour mission d’élaborer de façon participative, les règles relatives au travail ; et accessoirement régler de façon collective, les conflits sociaux dans le milieu du travail. Il confie que l’Union d’action syndicale (UAS) prenant à son compte les recommandations de l’institution, a réitéré dans son cahier de doléances de 2016, la nécessité de mettre en œuvre le HCDS. Le gouvernement burkinabè prenant appuis sur cette doléance, mais aussi face aux revendications des partenaires sociaux a décidé de porter par décret la création du Haut conseil du dialogue social a-t-il souligné. Le ministre rassure qu’il est opérationnel et qu’il séjourne temporairement dans les locaux du Conseil économique et social (CES) d’où il mène ses missions. Selon le ministre, le HCDS s’inscrit dans la catégorie des institutions administratives indépendantes, et il est rattaché à la présidence du Faso.
Pour ce qui est des concours, Seyni Ouédraogo a confié que cette année, ils sont rythmés par une série d’innovations. Il a relevé la réduction de 39 à 40% des effectifs à entrer dans la fonction publique. Le ministre explique que cette innovation a pour objectif la réduction du train de vie de l’Etat. En sus de cette innovation, le gouvernement envisage délocaliser dans les 13 régions, certains concours notamment ceux qui mobilisent le plus grand nombre de candidats a indiqué le patron de la Fonction publique. Il a ajouté aux innovations, la publication du programme des déroulements du concours de même que l’acquisition d’un matériel informatique pour procéder à la correction des copies.
Relativement à l’assurance maladie universelle, le ministre en charge de la fonction publique a relevé que le processus commence à trouver une opérationnalisation avec le décret pourtant création de la caisse nationale d’assurance maladie. A l’en croire, juridiquement le dispositif est prêt et il ne reste qu’à opérationnaliser la caisse a-t-il soutenu. Il explique que l’assurance aura pour vocation de permettre à 18 millions de Burkinabè de bénéficier d’une couverture maladie assurance.

Edoé MENSAH

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Attaques déjouées à Ouagadougou : des présumés terroristes abattus.Des images.
ZOODOINFOS.Le communiqué de la gendarmerie et des images prises sur place
Burkina Faso : l’UPC lance des représailles...
ZOODOINFOS.Le mouvement Brassard noir, dans une déclaration en date du lundi 14 Mai 2018, (...)
Devant le tribunal : de l’acide versé sur le visage de son prochain...
ZOODOACTU.B. Assane répondait de faits de coups et blessures, cela volontairement, sur la (...)
Devant le tribunal : la machette de dame Claire...
ZOODOACTU.Dame O. M. Claire a été entendue par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou (...)
Devant le tribunal : bisbilles entre militants du MPP, de l’arrondissement 06 de Ouagadougou...
ZOODOACTU.Des militants d’un même parti politique, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), (...)
Point de presse sur l’opération de sécurisation à Ragnongo : les terroristes détenaient des tenues militaires burkinabè et françaises
ZOODOACTU.Depuis les attentats du 2 mars, les services de renseignement travaillent au (...)
Traitement des agents de la fonction publique d’Etat : des syndicats, s’adressent au président du Faso.
ZOODOACTU.Excellence Monsieur le Président du Faso, Président du Conseil des Ministres, Nous (...)
SYNTHA : une grève de 48 heures allant du mercredi 23 mai 2018 à 7h au vendredi 25 mai 2018 à 6heures 59....
ZOODOACTU.Suite au dépôt le lundi 07 mai 2018, d’un préavis de grève de 48H par notre syndicat, nous (...)
Conseil des ministres du 24 mai 2018 : des cadres relevés de leurs fonctions...
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 24 mai 2018, en séance (...)
Le poème lourd de sens de Booba après la non-sélection de Benzema
ZOODOACTU.Le rappeur, fervent défenseur de l’attaquant, a manifesté sa déception sur Instagram et (...)