ZoodoInfo
Président du groupe municipal MPP, Joseph Ouédraogo : " Le chien aboie et la caravane passe..."  14 mai
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Komsilga a abrité la « Première Journée du Conseiller Municipal de la Majorité de la Commune de Ouagadougou », ce samedi 12 mai 2018. Placé sous le thème, « Rôle et leadership du Conseiller Municipal dans la gestion locale et le développement de la commune », les élus locaux du Mouvement du Peuple pour le Progrès(MPP) et ses alliés, ont consacré cette journée à des réflexions et échanges, dans le but de renforcer leurs actions pour une meilleure efficacité dans la commune.

Les défis sont énormes dans la commune de Ouagadougou. Pour Armand Béouindé, édile de la Commune, « Ouagadougou c’est 600 Km2, 3 millions d’habitants, 254 conseillers et dans chaque secteur, il y a des problèmes qui sont posés, tel que des défis de sécurité, de salubrité, de vivre ensemble... ». Le but de cette journée, a signifié le maire à cette première Journée du Conseiller Municipal de la Majorité de la Commune de Ouagadougou, « c’est de mener des réflexions sur comment les élus locaux peuvent être mieux outillés afin de participer activement à l’amélioration des conditions de vie de nos populations ».
En gros, cette journée vise à outiller les conseillers pour la quête de l’excellence dans l’exercice de leur fonction. C’est donc cette vision qui a animé le MPP et ses alliés (UNIR PS, ODT, RPR, NTD, CMP, et NOURA) et value la tenue de cette rencontre ce samedi 12 mai 2018 à Komsilga.
Le parrain de la cérémonie, le Ministre en charge de la décentralisation et de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo n’a pas manqué de saluer l’initiative. C’est la première fois, dira-t-il, que je vois un groupe municipale qui se réunie pour se donner des idées, pour échanger, pour harmoniser leur points de vue, afin d’être plus efficace au sein du conseil municipal pour le développement de leur commune. Pour lui, cela permet d’avoir des débats d’un niveau beaucoup plus élevé au sein des conseils municipaux et de prendre en compte tous les défis qui s’imposent dans la commune. Le parrain, à l’occasion, invite les autres communes à emboiter le pas.
Pour le Ministre d’Etat, Simon Compaoré, patron de cette cérémonie et Président par intérim du parti majoritaire, le travail, l’abnégation, l’harmonie, l’efficacité et les résultats doivent animés constamment les élus locaux, afin qu’au soir du bilan, ils puissent marcher la tête haute pour tout le travail qu’ils auraient abattu. Nous sommes contraints à bien faire, poursuivra Armand Béouindé. « La population nous a fait confiance et nous ne devons pas faillir. Nous devons travailler avec acharnement pour ne pas la décevoir », a-t-il avancé.
Du reste, à ceux qui pourraient estimer que les lignes ne bougent pas dans la commune, le représentant du président du groupe municipal MPP, Joseph Ouédraogo, leur envoie une pique. « Le chien aboie et la caravane passe. Nous sommes sereins, car au soir du bilan, l’histoire nous donnera raison » a-t-il défendu.

Hermann Guingané

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 15 mai 2018, par Raogo

" L’arrogance n’est autre qu’une insuffisance d’intelligence, elle est incorrigible."

Citation de Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN