ZoodoInfo
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "  13 juin
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents publics de l’État, s’est ouverte ce mardi 12 juin 2018 à Ouagadougou, sous le patronage du premier ministre.Cinq centrales syndicales et 21 syndicats autonomes prennent part à cette conférence.
Durant 3 jours les participants se pencheront entre autres sur les grands principes et les valeurs structurants de la fonction publique et restauration de l’État.l Il y a aussi, la rationalisation du système de rémunération des agents public de l’État
(cadre juridique, système indiciaire et indemnitaire) et le dernier point, traitera sur la rationalisation des dépenses de l’État, autres avantages en nature servis aux agents de l’État et optimisation des recettes fiscales.. « Les critères objectifs doivent être pris en compte dans la rémunération des agents publics. Il s’agit notamment du diplôme, de la qualification, la durée de la fonction, le niveau et la pénibilité du service public en cause », selon, le ministre de la fonction publique Pr Seny Ouédraogo, pendant son mot d’ouverture.
Le premier ministre Paul Kaba Thieba, a pour sa part insisté, sur trois principes majeurs à savoir l’équité, la justice et la soutenabilité des finances publiques .
La conférence de délégués de la Confédération général du travail du Burkina (CGT-B), bien que absente, Olivier Guy Ouédraogo porte –parole des syndicats présents déplore cette absence, en disant ceci :« On ne peut pas construire le Burkina de demain avec des réflexions qui ont toujours prévalues d’opposition et de lutte de classe..."
Le président du Faso, dans un tweet, invite les partenaires sociaux et les autres composantes de la Nation à un dialogue constructif pour parvenir à un compromis historique.

Zara D

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Situation nationale : des anciens révolutionnaires sortent...
ZOODOACTU.La vie se déroule selon un processus marqué par de grandes étapes et les humains ont (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Crise au MINEFID : un front-anti grévistes accuse les syndicats en grève d’être des opportunistes
ZOODOACTU.Ce lundi 18 juin 2018, à la Direction générale de la coopération (DGCOOP), des agents du (...)
Devant le tribunal : mystère autour de cette perte à GECOM-SIDCO Burkina
ZOODOACTU.Affaire complexe pour sieur K. Elie, qui est poursuivi pour des faits d’abus de (...)
Conseil des ministres du 20 juin 2018 : 492 procédures administratives ont été identifiées et seront simplifiées d’ici à 2020
ZOODOACTU. L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 20 juin 2018 sous la (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : voici le mouvement des prêtres 2018-2019.
ZOODOACTU.Voici la nouvelle configuration des équipes pastorales pour 2018-2019.
Crise au MINEFID : l’Institut Martin Luther King d’Etudes Politiques demande aux parties d’aller au dialogue
ZOODOACTU.L’IEP-ML King fait le triste constat que depuis le début de la crise au sein du MINEFID (...)