ZoodoInfo
Coup d’état manqué/arrestation de Michel Kafando : " Si je devais le refaire, je le referai ...", déclare l’Adjudant-chef Moussa Nebié dit Rambo.  7 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS. Le procès du putsch manqué de septembre 2015, a repris, ce vendredi 6 juillet 2018 , Comme annoncé par le président du tribunal, l’Adjudant -chef Moussa Nebié dit Rambo, était devant le tribunal militaire pour répondre aux questions.
Le feu follet du putsch, sans ambages, ne nie pas totalement les faits qui lui sont reprochés.
Il déclare avoir reçu l’ordre de son chef hiérarchique l’Adjudant-Chef Major Badiel Eloi dit le Touareg, d’arrêter le Michel Kafando en ces termes : « Tu a pour mission d’arrêter le président Kafando à la présidence, ...J’ai donc exécuté l’ordre sans murmure et j’en suis fier... ». Froideur dans la salle d’audience.
À la question du parquet militaire à savoir si on doit être fier de faire d’arrêter un Président dans une République, : « Tout à fait. La fierté ce sont mes sentiments personnels. J’ai reçu un ordre, Je l’ai exécuté avec fierté. C’est mon travail. Chez nous on ne pose pas de questions. Si je devais le refaire, je le referai Monsieur. Un ordre c’est un ordre" poursuit - il. "Si je refuse d’exécuter l’ordre du major je pense que ceux qui sont sous mon commandement ne vont pas aussi exécuter mes ordres", selon lui et rajoute.
Si vous étiez mon chef hiérarchique et vous me donné l’ordre d’arrêter le Président du tribunal en face, j’exécuterai sans hésité (Une excuse a été vite demandé au président du tribunal, par Rambo, sur conseil de son Avocat, pour avoir pris l’exemple ).
Il déclare aussi, n’avoir jamais participé à un quelconque programme de coup d’état, mais assume le coup d’état. Rambo a présenté ses condoléances aux familles attristées, il ajoute avoir perdu son frère, pendant les meurtres.

En rappel, l’adjudant Moussa Nebié dit Rambo, est accusé d’attentat à la sûreté de l’État, meurtres, complicité de dégradation volontaire de biens, coups et blessures volontaires et incitation à commettre des actes contraires à la discipline militaire.Il n’a reconnu qu’un seul chef d’accusation, l’arrestation du Président de la Transition.

LAM

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 7 juillet 2018, par LEVERSER

Ce RAMBO la soit il ne comprend pas français ou il se fout de notre gueule. Voilà ses propos : J’ai même mon petit frère qui a pris des balles pour moi c’est un regret et après il dit que si c’était à refaire il allait le faire. Pour qu’un autre frère prenne des balles.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Issaka Lingani, entendu pour la publication d’une vidéo (actualisée)
ZOODOONFOS.Issaka Lingani, journaliste et analyste politique a été entendu, ce mardi 18 (...)
Drame : violent accident, deux morts
ZOODACTU.Un accident mortel s’est produit ce vendredi 21 septembre 2018, sur l’Avenue Joseph (...)
Burkina/Putsch manqué : le capitaine Abdoulaye Dao aurait joué un rôle crucial dans la prise du pouvoir
ZOODOINFOS.Absent de Ouagadougou, dès les premières heures du putsch manqué du 16 septembre 2015, (...)
Devant le tribunal : « c’est le jour de mon anniversaire que j’ai appris à fumer le cannabis »
ZOODOACTU.O. M. était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 18 septembre (...)
Procès putsch 2015 : - je ne peux pas porter un bébé que je n’ai pas conçu
ZOODOACTU. Au deuxième jour de son interrogatoire, le capitaine Abdoulaye, commandant du (...)
Affectation au niveau de l’administration policière : l’UNAPOL demande aux policiers et policières de redoubler de vigilance...
ZOODOACTU. Ceci est un communiqué de l’UNAPOL, au sujet des mouvements dans l’administration . La (...)
Conseil des ministres du 19 septembre 2018 : de vastes nominations
ZOODOINFOS.Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 19 septembre 2018, en (...)
Synthése du conseil des ministres du 19 septembre 2018 :cadrages de la circulation des véhicules poids lourds au centre ville
ZOODOACTU. Le conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 19 septembre 2018, sous la (...)
Devant le tribunal : 5 ans dont 3 ans ferme pour Soumaïla, qui répondait seul à la barre, après évasion de son acolyte
ZOODOACTU.O. Soumaïla est poursuivi pour actes de grand banditisme. Il en répondait des faits ce (...)
Cancer du sein masculin : les signes qui doivent alerter
ZOODOACTU. Le cancer du sein, qui touche chaque année 54 000 femmes en France, peut aussi (...)