ZoodoInfo
Coup d’état manqué/arrestation de Michel Kafando : " Si je devais le refaire, je le referai ...", déclare l’Adjudant-chef Moussa Nebié dit Rambo.  7 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS. Le procès du putsch manqué de septembre 2015, a repris, ce vendredi 6 juillet 2018 , Comme annoncé par le président du tribunal, l’Adjudant -chef Moussa Nebié dit Rambo, était devant le tribunal militaire pour répondre aux questions.
Le feu follet du putsch, sans ambages, ne nie pas totalement les faits qui lui sont reprochés.
Il déclare avoir reçu l’ordre de son chef hiérarchique l’Adjudant-Chef Major Badiel Eloi dit le Touareg, d’arrêter le Michel Kafando en ces termes : « Tu a pour mission d’arrêter le président Kafando à la présidence, ...J’ai donc exécuté l’ordre sans murmure et j’en suis fier... ». Froideur dans la salle d’audience.
À la question du parquet militaire à savoir si on doit être fier de faire d’arrêter un Président dans une République, : « Tout à fait. La fierté ce sont mes sentiments personnels. J’ai reçu un ordre, Je l’ai exécuté avec fierté. C’est mon travail. Chez nous on ne pose pas de questions. Si je devais le refaire, je le referai Monsieur. Un ordre c’est un ordre" poursuit - il. "Si je refuse d’exécuter l’ordre du major je pense que ceux qui sont sous mon commandement ne vont pas aussi exécuter mes ordres", selon lui et rajoute.
Si vous étiez mon chef hiérarchique et vous me donné l’ordre d’arrêter le Président du tribunal en face, j’exécuterai sans hésité (Une excuse a été vite demandé au président du tribunal, par Rambo, sur conseil de son Avocat, pour avoir pris l’exemple ).
Il déclare aussi, n’avoir jamais participé à un quelconque programme de coup d’état, mais assume le coup d’état. Rambo a présenté ses condoléances aux familles attristées, il ajoute avoir perdu son frère, pendant les meurtres.

En rappel, l’adjudant Moussa Nebié dit Rambo, est accusé d’attentat à la sûreté de l’État, meurtres, complicité de dégradation volontaire de biens, coups et blessures volontaires et incitation à commettre des actes contraires à la discipline militaire.Il n’a reconnu qu’un seul chef d’accusation, l’arrestation du Président de la Transition.

LAM

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 7 juillet 2018, par LEVERSER

Ce RAMBO la soit il ne comprend pas français ou il se fout de notre gueule. Voilà ses propos : J’ai même mon petit frère qui a pris des balles pour moi c’est un regret et après il dit que si c’était à refaire il allait le faire. Pour qu’un autre frère prenne des balles.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : « Tu es femme, besoin d’être secouée, appeler au numéro XXX. »
ZOODOACTU.O. Boureima est élève-professeur en Mathématiques et Physique-chimie à l’Institut des (...)
Devant le tribunal : ...d’un coup d’épaule il ouvre la porte de la chambre de Léocadie.
ZOODOACTU.Malick D., gestionnaire d’entreprise, est poursuivi pour des faits de menaces sous (...)
Sécurité routière : un mort sur la route du SIAO
ZOODOACTU.Il était 11h, ce dimanche 15 juillet 2018, quand un véhicule Toyota V6 à vive allure ( (...)
France – Croatie : ce que va gagner l’arbitre de la finale du Mondial
ZOODOACTU.Plus modestement bien sûr que les joueurs, Néstor Pitana est une autre star de la (...)
Burkina Faso : le procès des demi-dieux
ZOODOINFOS.Le feuilleton judiciaire du putsch de septembre 2015 se poursuit ce lundi, 16 (...)
Procès putsch manqué : l’armée, la cause du malheur du soldat de 2e classe Seydou Soulama
ZOODOACTU.Ce mardi 17 juillet 2018, le sergent-chef Ali Sanou et le soldat de 2e classe Seydou (...)
Devant le tribunal : N. Lazare a vendu la parcelle non-lotie de son bienfaiteur…
ZOODOACTU.Abus de confiance est escroquerie, tels sont les faits reprochés à N. Lazare. Il a (...)
Sucres cachés, les aliments à éviter
ZOODOACTU.Véritable menace, le sucre est partout dans notre alimentation. Même là où on ne le (...)
Situation nationale : Lookmann Sawadogo et les siens estiment qu’il faut un peu d’humilité en soi pour la bonne marche des choses...
ZOODOACTU.Un Forum des acteurs de la société civile a eu lieu ce samedi 14 juillet 2014, au (...)
L’utilisation et la promotion des contraceptifs sont un péché grave
ZOODOACTU.« On reconnaît l’arbre à son fruit. Tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que (...)