Devant le tribunal
Devant le tribunal : le post vient de Safiatou Lopez…  19 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.La citation à comparaître pour diffamation et injures de sieur Jean Marc Bonato, Directeur général de l’entreprise Impri-color, contre Safiatou Lopez/Zongo et Hervé Ouattara, tous deux leaders d’association, a été débattue ce jeudi 19 juillet 2018, devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou.

Seul Hervé Ouattara, président du Collectif anti référendum (CAR) du Burkina, était présent lors du procès, avec en appui son conseil. Safiatou Lopez n’a pas daigné se présenter à la barre…

Les faits sont que c’est en avril dernier que Hervé Ouattara, selon ses explications, a reçu un partage sur Facebook et émanant de Safiatou Lopez, une affaire qui a défrayé la chronique. Et cette affaire, il l’avait suivie bien avant de retour d’un voyage, pendant qu’il était dans sa voiture avec son chauffeur, sur les antennes d’une radio FM de la place et où un certain Eugène se plaignait d’avoir été violé par le Directeur de Impri-color.

Sur le champ, il n’a rien trouvé à redire. Mais plus de deux mois durant, cette affaire animait les réseaux sociaux sur Facebook.

Le post vient de Safiatou Lopez…

La dernière en date qui a fait qu’il a pris cette affaire au sérieux est ce partage de Safiatou Lopez. En substance, le message faisait cas de sieur Bonato, qu’elle traite « de criminel, violeur d’enfants et de « pédé » », puis, dans ce même message, elle s’offusque que le mis en cause se permette de se mettre en public avec le ministre de la justice, et donc, se demande si celui-ci aussi est son fiancé…

Sans donc chercher à y voir clair, selon Hervé Ouattara, il a donc partagé ce message sur son profil Facebook, ce 23 avril dernier. Après cela, il s’étonne qu’un huissier de justice vienne le voir pour lui remettre une citation directe à comparaitre, concernant l’affaire Bonato. Il dit qu’il ne connait même pas le sieur en question. Mais après explications du huissier, il prend la convocation…
Il avise son avocat, et ce 15 mai, il écrit et partage sur sa page Facebook pour dire entre autres termes que cette forfaiture des expatriés ne peut se faire, car dans cette affaire Bonato, il est cité à comparaître pour diffamation et injures, ce 04 juin dernier.

Selon Hervé Ouattara, ce qu’il a fait en partageant sur sa page Facebook ce qu’il a reçu de Safiatou Lopez est comme si c’est un réflexe, parce qu’il estime que celle-ci ne peut pas s’intéresser à des choses qui n’en valent pas la peine, étant une qui défend les droits d’autrui. Sinon, il n’a jamais pensé qu’en agissant de sorte, il pouvait se causer des ennuis. En d’autres termes, il n’a fait que relayer le post de Lopez…

En ce qui concerne le second message, Hervé Ouattara dit ne pas savoir de qui émane celui-ci, parce qu’il ne l’a jamais écrit. Car sa page Facebook est piratée depuis un certain temps, si bien que des individus mal intentionnés sont en train même de demander de l’argent en son nom, pendant que lui-même n’en sait rien…

La défense de Bonato n’est pas de cet avis…

La défense de Bonato n’est cependant pas de l’avis de Hervé Ouattara. Car quelqu’un qui ne connait absolument rien d’une affaire ne peut se permettre de balancer des post. Selon celle-ci, Hervé est au courant de cette cabale contre Bonato, et ne peut le nier. Une volonté de nuire qui ne dit pas son nom, puisque sachant bien qu’il est leader d’association, il est beaucoup lu par les internautes. Idem pour Safiatou Lopez. Outre cela, la défense explique que seuls Lopez et Hervé ont cité le nom de Bonato. Sinon, lors des explications du jeune homme qui se plaint, aucun nom ni prénom n’en est sorti. Pour dire qu’il y a donc volonté de nuire.

Elle explique que leur client a appris l’affaire depuis qu’il était à l’extérieur. Cela par des proches et d’autres employés de sa société. Depuis lors donc, il n’est plus revenu au Burkina. Outre cela, les conseils expliquent que des personnes s’étaient organisées pour aller brûler les locaux de Bonato, mais il a fallu alerter la Gendarmerie pour sécuriser les lieux, entre autres menaces de mort que celui-ci a reçu.

La défense de Bonato réclame ainsi la somme de plus de 150 millions FCFA. Elle demande que les deux prévenus que sont Lopez et Ouattara paient ces montants solidairement et que cela soit avec exécution provisoire…Outre cela, elle demande que la sentence prononcée par le tribunal soit publié dans un quotidien de la place, que les post en question soient supprimés parce que depuis lors ce n’est pas le cas, et que les prévenus soient condamnés à payer la somme de 500 000 FCFA par jour en cas de non-respect de la décision…

Le procureur n’est pas de l’avis de la défense de Bonato…

Le procureur n’est cependant pas de l’avis de la partie civile. Il explique qu’en fait, une procédure est en cours contre Bonato. Donc, le parquet ne peut requérir des peines contre des personnes car si Bonato n’est pas présent pour se faire juger, rien ne prouve qu’il n’est pas coupable, ou qu’il l’est. De là donc à enjamber la procédure en cours pour prendre une réquisition contre quelqu’un qui clame son innocence, sans pour autant venir se présenter devant la loi pour monter sa bonne foi, c’est compliqué.
Le Procureur a requis la relaxe pour infraction non constituée pour les prévenus. Toute chose qui a fait des émules au sein de la défense, mais le procureur estime que si toutefois Bonato vient répondre devant la loi, il est toujours bénéficiaire de la responsabilité civile et peut toujours intenter un procès.

« Pour danser le Mapouka, rassures-toi que tu as le postérieur propre »…

La défense de Hervé Ouattra, pour sa part, explique qu’en fait, si Bonato ne se présente pas jusque-là, c’est qu’il sait qu’il est coupable de quelque chose. Car quelqu’un qui clame son innocence ne peut s’éclipser de la sorte, surtout qu’après les révélations du jeune homme violé, d’autres langues se sont déliées. Il donne pour anecdote une histoire qui se passe en Côte D’Ivoire, où il y avait entre temps la danse du Mapouka. Il explique qu’un vieil homme a conseillé une fille d’éviter de danser le Mapouka (qui met en exergue les fesses), si toutefois son postérieur n’est pas propre, parce qu’elle risque de se ridiculiser. Pour résumer que Bonato n’est pas propre et donc ne doit pas chercher à ester en justice contre d’autres personnes, sinon se ridiculiser…

Ce que la défense de Bonato déplore surtout, dans cette affaire, est l’absence de Lopez, celle-là même qui est à l’origine de cette affaire. Mais comme celle-ci n’était pas présente, ni ses conseils, l’on ne fait qu’à s’en tenir…

En attendant, l’affaire est mise en délibéré pour ce 02 août 2018…

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : elle se plaint pour viol, son père retire la plainte, mais le tribunal décide…
ZOODOACTU.Ernest Y., 37 ans, répondait de faits de viol et de chantage ce jeudi 11 octobre 2018 (...)
Décès samedi nuit du comédien Burkinabè Brahima Kéré, « Ben »
ZOODOACTU. Le comédien Brahima Kéré dit « Kher Bra », la cinquantaine révolue, est décédé tard (...)
Devant le tribunal : selon dame Adjara, l’argent s’est transformé en cailloux…
ZOODOACTU.Dame T. Adjara est employée de commerce, mariée et mère de 05 enfants. Elle répondait de (...)
Devant le tribunal : " il s’est réveillé en constatant la disparition de son argent..."
ZOODOACTU.K. Issiaka était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce lundi 15 (...)
Le monde de la culture : la serie noire continue...
ZOODOACTU.La série noire continue dans le monde de la culture, l’artiste comédien et admis à la (...)
Conseil des ministres du 17 octobre 2018 : voici le nouveau patron de l’ONI
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 17 octobre 2018, en (...)
Affaire CIMFASO : « Courrier confidentiel » en Justice
ZOODOACTU. C’est la première fois, depuis sa création en 2012, que notre Journal se retrouvera (...)
Putsch manqué du 16 septembre 2015 : Léonce KONE et les 50 millions
ZOODOINFOS."j’ai reçu les 50 millions de la côte d’ivoire qui n’avaient rien à voir avec le coup (...)
Devant le tribunal : 12 mois de prison ferme contre des indélicats de la société EERI-BF !
ZOODOACTU.Ils étaient quatre prévenus à comparaître devant le Tribunal de grande instance de (...)
Les 3 meilleurs moyens d`aider votre corps à récupérer
ZOODOACTU.Le repos et l’activité sont comme le yin et le yang de la philosophie chinoise. Ils (...)