Méthodes contraceptives artificielles: l'église du Burkina et du Niger dénoncent la culture de la mort

Soumis par Redaction le Jeu 14/10/2021 - 16:38
o9iu

 

Dans une conférence publique tenue ce  jeudi 14 Octobre 2021, à Ouagadougou, à l'occasion de la présentation d'un document sanitaire intitulé :« Les dangers pour la santé des méthodes contraceptives » , l'église du Burkina Faso et du Niger est sortie une fois de plus de son silence pour dénoncer les méthodes contraceptives artificielles qui encouragent la mort. Mais aussi alerter sur les dangers de l'usage des méthodes contraceptives artificielles promues par les ONG et des lobbies.

Elle propose la pastorale du droit à la vie, la responsabilité des époux , la libération de la femme et de la jeune fille. Elle encourage la promotion de la vie et la construction de la sainte famille à travers l'application des valeurs évangéliques et chrétiennes.

L'infoh24

Zoodomail

Peut être une image de 1 personne et intérieur

 

 

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

5 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications