Burkina Faso : le pape prie pour les victimes de l’attentat dans une église

frtq

Le pape François prie pour les victimes du nouvel attentat perpétré le 28 avril 2019 dans une église chrétienne protestante du Burkina Faso, où six morts sont à déplorer.

Interpellé le lendemain par Vatican News, le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège Alessandro Gisotti, a fait savoir que le pape « a appris avec douleur la nouvelle » de l’attaque djihadiste qui a eu lieu à Sigadji, dans la province de Soum, au nord du pays. « Il prie pour les victimes et leurs proches et pour toute la communauté chrétienne du pays », a-t-il ajouté. Le pasteur et ses deux enfants comptent parmi les victimes.

Le Burkina Faso est gagné par un « climat de tension croissante », note Vatican News : six personnes ont été tuées le 26 avril à Maytagou. Le 5 avril, des hommes armés ont tué quatre personnes durant le Chemin de croix d’un village du diocèse de Dori. Un prêtre du même diocèse a également disparu depuis le 17 mars. Depuis 2015, on compte plus de 250 victimes des groupes terroristes islamistes.

 Anne Kurian

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

4 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.