Astuces

Voici à quelle fréquence il faut changer ses draps

Soumis par Redaction le lun 26/10/2020 - 06:46
jkiu

L’humidité apportée par la transpiration offre un environnement favorable aux germes et aux acariens. Il est ainsi essentiel de changer régulièrement les draps pour éviter leur prolifération. Il faut savoir que les acariens se nourrissent des peaux mortes et sont responsables des problèmes de santé tels que l’asthme, les allergies ou encore l’eczéma.

À quelle fréquence changer les draps ?

Certaines personnes changent de drap quotidiennement, mais il n’est pas nécessaire d’en arriver là pour dormir dans un environnement sain. En réalité, la fréquence du changement de drap dépend des habitudes de vie de chacun. Il faut savoir que le lit « se salit » surtout durant la nuit. En effet, c’est durant le sommeil que les peaux mortes se déposent sur le drap, les couettes et les taies d’oreiller. Ainsi, si une personne se douche tous les soirs avant de se coucher et s’endort en pyjama, elle n’aura pas besoin de changer ses draps toutes les semaines. Une fois toutes les deux semaines suffit amplement. En revanche, pour une personne qui a l’habitude de se doucher le matin et qui s’endort complètement nue, un changement de drap hebdomadaire s’avère primordial.

Il n’est pas nécessaire d’attendre ces délais si du café s’est renversé sur le lit. L’idéal est de s’endormir dans un lit qui sent la fraîcheur et non l’odeur de sueur. Chacun peut ainsi changer de drap selon son appréciation, sans toutefois dépasser les deux semaines.

 

Autres points à connaître

Il est recommandé d’utiliser des housses antiacariennes pour protéger le matelas, les couettes et les taies d’oreiller. Elles empêchent les acariens de s’y infiltrer et il sera plus facile de s’en débarrasser. Il est aussi recommandé de changer les taies d’oreiller avec les draps. En revanche, l’oreiller sera nettoyé seulement une fois tous les deux ou trois mois. Pour éliminer efficacement les acariens, les draps et les taies d’oreiller sont à laver à 60 °C.

Outre la désagréable sensation de s’endormir dans un environnement sale, les risques sanitaires existent si le linge de lit n’est pas changé à temps : toux, picotement des yeux, éternuements, eczéma…

Afriquefemme

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications