Attaques terroristes

Burkina : le ministre de la Communication vent débout contre "la propagande terroriste"

damdu

Le ministre burkinabè de la Communication Rémi Fulgance Dandjinou a exhorté vendredi, ses concitoyens à s'abstenir de la "propagande terroriste", peu après la publication sur les réseaux sociaux d'images de dépouilles de douaniers tués par des terroristes.

"Nous avons franchi les limites de l'acceptable. Ressaisissons nous. Refusons de relayer ces photos! Refusons de faire la propagande des actes terroristes. ", a écrit vendredi Rémi Fulgance Dandjinou sur sa page Facebook.

Le ministre de la Communication réagissait peu après la publication sur les réseaux sociaux, d'images de douaniers burkinabè qui venaient juste d'être tués par des terroristes à Bittou (Centre-est).

" Je me demande comment des Burkinabè peuvent prendre du plaisir à partager des images de leurs frères burkinabè tombés sous les balles assassines de lâches terroristes ?, s'est-il interrogé.

"En attendant que la loi sanctionne ces actes", M. Dandjinou a demandé à ses concitoyens de prendre l'exemple des Français et des Américains qui n'exposent "jamais" les images de leurs soldats gisant au sol.

Il a aussi invité ceux qui ont publié ces images à les supprimer, car il est encore temps.
Agence d'information du Burkina

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

7 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications