Attaques terroristes

Mali : l’otage suisse Béatrice Stockly aurait été tuée par des terroristes

Soumis par Redaction le dim 11/10/2020 - 09:10
ht

Le Département fédéral suisse des Affaires étrangères a annoncé ce vendredi soir qu'une otage suisse avait été tuée au Mali par des "terroristes". L'information aurait été obtenue par Berne ce vendredi, à l'occasion de la libération de Sophie Pétronin, aux mains d'un groupe de djihadistes liés à al-Quaïda pendant près de quatre ans.

 

Les circonstances autour du décès de cette otage suisse, dont l'identité n'a pas été révélée, demeurent inconnues, de même que le lieu où se trouve sa dépouille. Un porte-parole du Département fédéral a cependant confirmé à Arcinfo, un média suisse, qu'il s'agissait bien de la Bâloise Béatrice Stockly. Sa mort remonterait au mois dernier.

Cette otage se trouvait aux mains du même groupe que Sophie Pétronin, le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (Gsim), qui a prêté allégeance à al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), depuis quatre ans. La missionnaire suisse avait été enlevée en janvier 2016 dans sa maison de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali. Elle avait déjà été brièvement otage pendant quelques jours en 2012 par des djihadistes. Elle vivait au Mali depuis le début des années 2000.

 

L'Est Republicain

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

3 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications