Travailleurs publics affectés par la crise sécuritaire : des agents de santé du district sanitaire de Djibo exposent leurs difficultés au ministre chargé de la Fonction Publique.

Soumis par Redaction le mar 02/08/2022 - 18:54
jjhpk

Le mardi 2 août 2022 à Ouagadougou, Bassolma Bazié, ministre chargé de la Fonction Publique a reçu une délégation d’agents de santé du district sanitaire de Djibo. La délégation est allée expliquer d’une part la situation administrative des travailleurs publics dans la province du Soum et d’autre part la menace terrorisme dont ils font face dans cette localité.

Pour la délégation, plusieurs agents de santé dans le district ont des dossiers administratifs notamment d’intégration, de correction d’indemnité qui peinent à être traiter. A cela, elle a jouté être déconnectée des réseaux de téléphonie mobile et de la connexion internet. Face aux défis sécuritaires dans la province, les agents de santé ont subi plusieurs menaces dans l’exercice de leurs fonctions.

« Cette situation qui devenait de plus en plus intenable affectait la qualité des soins que nous prodiguions aux populations sans oublier nos propres vies » a martelé Dr Salif Ouédraogo, porte-parole de la délégation. Par conséquent, l’instinct de survie a amené une cinquantaine d’agents de santé à quitter leur poste.

A la date du 02 juin dernier, un communiqué a été pris pour une mise en demeure de ces agents pour abandon de poste. Depuis, la délégation a dit entreprendre plusieurs démarches qui sont restées sans suite. Dr Salif Ouédraogo et ses camarades sont venus solliciter l’implication du ministre Bazié dans le dénouement de la situation.

Le ministre chargé Bassolma Bazié tout en félicitant ces travailleurs pour le sacrifice consenti, a salué la démarche de ceux-ci. Il les a invités à dresser la liste et les difficultés de tous les agents qui sont dans cette condition. « Je prendrai attache avec mes collègues des autres départements pour voir comment trouver une issue favorable à leurs doléances », a indiqué Bassolma Bazié. Il les a invités à garder la sérénité et la confiance aux différentes autorités du pays.

« Franchement, tout le monde est content de l’engagement du ministre à nous accompagner à résoudre la situation », a dit M . Ouédraogo.

D’entrée de jeu, la délégation a félicité le ministre Bassolma Bazié pour la note prise ces derniers jours, pour se pencher sur le cas des agents publics, tout statut confondu, affectés par la crise sécuritaire.

DCRP/MFPTPS

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

3 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications