Politique

Incarcération de Jean Claude Bouda : le MPP Zoundweogo n'est pas content de la direction du parti et menace...

opo

Le dimanche 31 mai 2020   s'est tenue une rencontre extraordinaire du parti au pouvoir ( Mouvement du peuple pour le progrès) à Manga dans la province du Zoundwéogo, fief de l'ex ministre de la défense Jean Claude Bouda emprisonné depuis le mardi 26 mai 2020 à la Maison d'arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) pour délit d'apparence, enrichissement illicite...

 

La direction du parti a dépêché une mission urgente conduite par le premier-vice président du parti, Clément P. Sawadogo pour aller à la rencontre des militants MPP de la province du Zoundwéogo et leur témoigner le soutien de la direction du parti à leur frère et camarade arrêté et incarcéré pour chefs d'accusation cités plus haut. 

 

Celui-ci, après les salutations d'usage et la transmission du message du parti, a passé la parole à l'assemblée composée des membres du Bureau politique national ressortissants de la province, des secrétaires généraux des sous-sections et d'autres personnes ressources. 

 

Tour à tour les jeunes, les femmes et les anciens se sont indignés du message du chef de mission qui ne contient aucun signe d'espoir de libération de leur frère, Jean Claude Bouda. Ils fustigent cette attitude du parti qui ressemble à un complot pour liquider politiquement  celui-ci et menacent d'exprimer leur colère  si il n'est pas libéré dans de brefs délais. Ils promettent que celui- ci n'est pas libre de ses mouvements dans un bref délai, ils ne participeront plus à une activité politique du MPP et donc il faut considérer que le parti est mort dans la province. 

 

Très remontés, les militants n'ont plus fait recours aux civilités de courtoisie pour s'adresser au missionnaires qui étaient visiblement embarrassés. Pour dire que les militants lui ont  dit de transmettre au président du parti qu'ils ne sont pas du content de son attitude  suite à l'incarcération de leur mentor politique, Jean Claude Bouda. 

 

D' anciens camarades de lutte politique depuis le Front populaire ont fait des témoignages et rendu de vibrants hommage à Jean Claude Bouda sont très choqués par ce qui lui arrive.

 

Le chef de mission, seul à venir, car après que Lassané Sawadogo, secrétaire exécutif du parti, qui devrait l'accompagner, ait   désisté à la dernière minute, a repris la parole pour rassurer les militants que le parti est aussi préoccupé par la situation et il rendra compte à qui de droit. 

Les militants se sont quittés dans une ambiance pas vraiment chaleureuse.

 

Thierry KABORE

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Commentaires

Soumis par BONKONGOU (non vérifié) le mer 03/06/2020 - 07:47

Permalien

C'est bien d'être mécontent et préoccupé mais est-ce le faite aux autres ?? Après le parti chacun récolté ce qu'il a semé. SIOA. FAPJ MDNAC que des détournements.

Soumis par Adama tiemtore (non vérifié) le mer 03/06/2020 - 08:02

Permalien

Que veulent les militants. Justice ou injustice?ils ne peuvent sen prendre au parti car cest la justice que nous reclamons tous qui a decide de la mise en examen de jcb.attendons de voir ce que la justice va decider au lieu de vouloir le soustraire a la justice.les militants qui menacent de se soustraire aux activites du parti a cause dun individu mis en cause ne sont pas des vrai militants et le mpp doit sen débarrasser. Jcb lui meme a affirmé que cest lui meme qui a accepte se mettre a la disposition de la justice afin que la verite jaillise.Que voulez vous de plus pauvres militants?

Soumis par Koutou (non vérifié) le mer 03/06/2020 - 08:40

Permalien

Leçon: Au Burkina Faso, les délinquants peuvent se soustraire de la justice en adhérant au Parti majoritaire. Messieurs du Zoundwéogo, ressaisissez-vous.

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

4 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications