Ajouter un commentaire

Soumis par M.S. (non vérifié) le Jeu 03/10/2019 - 22:50

Permalien

Félicitations au REN-LAC, pour cette déclaration sur ce phénomène qui a vraiment la peau dure. Je me souviens de certaines publications sur la question ces dernières années. En 2012, j'ai lu un article sur cette question publié sous le titre " Vente de places dans les établissements scolaires publics au Burkina Faso: un véritable racket organisé ", dans le journal en ligne Lefaso.net et le quotidien Le Pays, respectivement les 19 et 20 septembre 2012. En 2015 sous la Transition, le même article était publié à nouveau dans le journal en ligne Lefaso.net du samedi 5 septembre sous le titre "Spéculation sur les places dans les établissements scolaires publics : faites quelque chose pour soulager la souffrance des parents d’élèves, s’il vous plait !" Toujours en 2015, il est publié le 9 septembre dans le journal Le Quotidien N° 1457 sous le titre "Spéculation sur les places dans les établissements scolaires publics: Nous qualifions cette pratique de racket organisé ».
Voilà une belle interpellation à nous tous et toutes, acteurs et actrices de la communauté éducative: les plus hautes autorités, responsables administratifs à tous les niveaux de tous les ordres d’enseignement, les syndicats d’enseignants, les associations de mères éducatrices, les associations de parents d’élèves, les associations et ONG intervenant dans l'éducation, etc. Il n’y a d'éducation porteuse, dans la durée, que celle par l'exemple. Bonne rentrée scolaire à tous et à toutes, que nous souhaitons dans la quiétude et la paix retrouvée.

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

3 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long