Communications-Médias

Une faille WhatsApp exploitée par les hackers

Soumis par Redaction le mer 15/05/2019 - 07:06
xff

Une faille sécuritaire dans la très populaire application de messagerie WhatsApp a permis à des pirates informatiques d'installer un logiciel espion sur des téléphones, a admis la société mardi, dernier déboire en date pour sa maison mère Facebook.

Cette faille -dévoilée par le Financial Times, et résorbée dans la dernière mise à jour de WhatsApp- a permis aux pirates informatiques d'insérer un logiciel malveillant sur des téléphones en appelant les usagers de l'application, utilisée par 1,5 milliard de personnes dans le monde.

Société israélienne
Le quotidien financier a cité un vendeur de logiciels d'espionnage affirmant que ce logiciel avait été mis au point par une société israélienne entourée de secret, NSO Group, accusée d'aider des gouvernements du Moyen-Orient au Mexique à espionner des militants et des journalistes.

WhatsApp a découvert début mai l'attaque informatique, qui vise des appareils Android, des iPhones d'Apple, entre autres, et a trouvé un remède en moins de dix jours.

Version corrigée
WhatsApp encourage donc "les gens à télécharger la dernière version de notre application, et à mettre régulièrement à jour celle du système d'exploitation de leur téléphone mobile pour le protéger d'éventuels programmes destinés à (subtiliser) les données" qui y sont stockées, a déclaré un porte-parole dans un communiqué envoyé à l'AFP.

La société n'a pas donné de chiffres sur le nombre d'utilisateurs concernés ou visés par l'attaque informatique.

 

 

Belga

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

2 + 17 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications