Conseil des ministres

Synthèse du conseil des ministres du 27 février 2019 : dengue au Burkina ? une fake new.

Soumis par Redaction le mer 27/02/2019 - 19:07
lou

Le traditionnel conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 27 février 2019 sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Marc Christian KABORE.
Au sortir du conseil, trois intervenants ont, tour à tour, présenté aux hommes de médias une synthèse des travaux. Il s’agit du ministre du Commerce, Harouna KABORE, de celui de la Santé, Claudine LOUGUE et bien entendu du ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance DANDJINOU.

- LE MINISTRE PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT a annoncé:

-Au titre du Ministère en charge des finances, l'adoption d'un décret modificatif portant procédure des passations d’exécution du règlement des marchés publiques et de délégation de service.

Les #résultats attendus sont :

- Un meilleur accès des PME/PMI aux marchés publics et une opérationnalisation des accords-cadres afin de donner un coup d’accélérateur à l’économie nationale ;

-Au titre du ministère en charge des infrastructures, le conseil a adopté un rapport relatif à la mise en œuvre du volet des travaux de Haute intensité de main d’œuvre(HIMO).

Cela doit permettre le recrutement, pour 2019, de 10 225 jeunes et femmes au profit de 49 communes urbaines pour des travaux de curage manuel de caniveaux, des ouvrages d’art, des accotements manuels des voies bitumées, etc., soit 300 brigadiers par chef- lieu de région et 130 par commune.

Au titre des COMMUNICATIONS ORALES :

- Le ministre en charge du Travail social a fait part au Conseil, de l’organisation prochaine, d’une Table-ronde pour financer le régime d’assurance maladie ;

- Le ministre en charge des Burkinabè de l’extérieur a fait cas du lancement, ce 28 février 2019 à Niamey, du processus de délivrances des CNIB ou des passeports, dans le cadre de la mise en œuvre du processus de vote des burkinabè de l'extérieur.

LE MINISTRE DU COMMERCE, DE L’INDUSTRIE ET DE L’ARTISANAT a rappelé qu'en octobre 2018, la loi relative au nouveau code des investissements a été adoptée. Il est question, aujourd’hui, de proposer les textes d’application, c’est-à-dire les décrets d’application du code des investissements et les arrêtés.

Les résultats attendus sont, entre autres, une meilleure organisation et structuration de la commission nationale des investissements, une définition des secteurs d’activités concernés et de meilleures possibilités aux PME/PMI burkinabè évoluant dans la transformation des matières premières locales.

LE MINISTRE DE LA SANTE s'est exprimé au sujet de la fake new annonçant une épidémie de dengue évoquée sur les réseaux sociaux. Il n y a pas d'épidémie de dengue au Burkina Faso, rassure-t-elle. Elle a néanmoins appelé les populations à observer des mesures de prévention en assainissant le milieu de vie et en utilisant des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action…

Pour ce qui est de la question de la méningite dans le district sanitaire de Diapaga, elle a souligné que tout est sous contrôle grâce à l’engagement et au travail acharné de l’ensemble des acteurs ; et ce, en dépit de la situation sécuritaire dans la région.

DCPM/Ministère de la Communication
et des relations avec le Parlement

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

10 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications