Côte d'Ivoire

Attaque de Kafolo/arrestation du chef Commando : qui est derrière ? s'interroge Hamed Bakayoko

kk,

Le ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko a annoncé ce lundi 22 juin 2020, l’arrestation du chef du commando et de plusieurs personnes directement impliqués dans l’attaque du poste mixte Armées-Gendarmerie à Kafolo dans la sous préfecture de Sikolo au nord du pays le 11 juin dernier.


"Nous devons continuer le travail pour que tous ceux qui ont fait ça et que toutes les complicités nationales et internationales soient établies. Je peux vous dire que le chef du commando qui a mené l’action a été pris hier (ndr: dimanche) et avec les investigations nous saurons avec qui, il était en contact et qui est derrière", a révélé le ministre lors de la cérémonie d’observation d’une minute de silence au nouveau camp d’Akouédo en l’honneur des soldats ivoiriens tombés à Kafolo.
Selon le ministres certains compatriotes ont donné des informations aux assaillants dans le cadre de cette attaque.

" Beaucoup de ses personnes qui ont commis cet acte criminel sont sous les verrous. Hier encore, on me rendait compte des arrestations très importantes des personnes directement en action. On a retrouvé des photos dans leurs portables qui montrent ce qu’ils ont filmé", a confirmé le ministre.
Hamed Bakayoko a exprimé sa satisfaction quant à la capacité de réaction des soldats ivoiriens et à l’évolution des enquêtes. " Ca ne va pas rester comme ça ", a prévenu le ministre de la défense. Lors de cette cérémonie, le ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko a prié pour le repos de l’âme des soldats tombés, tout en rassurant les militaires que l’Etat mettra tout en oeuvre pour faire face à ce genre de situation.
En attendant la date officielle, Hamed Bakayoko a également annoncé que le chef de l’Etat participera en personne à la cérémonie d’hommage en l’honneur des soldats tués.
L’attaque de Kafolo avait causé la mort d’une dizaine de militaires ivoiriens.

 

Abidjan.net

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications