Côte d'Ivoire

Déclaration du Préfet d'Abidjan : " Le koutoukou ne soigne pas le Coronavirus; les sauces pimentées ne soignent pas le Coronavirus ; l’oignon, l’ail et le gingembre ne soignent pas le Coronavirus."

nbjhm

Il faut arrêter de plaisanter avec ces situations d’urgence mondiale, car de telles idées que j’entends à mon bureau et dans mes interactions avec les populations sont de nature à conduire à des comportements dangereux et exposer de nombreuses vies .

À force de tout prendre à la légère et avec la même insouciance qui nous empêche d’avancer, nous pourrions en payer très cher le prix dans ce type de crises.

Déjà, certains artistes inspirés par on ne sait quelle muse se joue de la maladie.

Lorsque les pays les plus puissants de la planète commencent à suspendre des vols , à fermer les Écoles, à interdire des activités économiques, à limiter les mouvements, à mettre en chômage partiel des travailleurs de certains secteurs, lorsque les bourses et les grandes places financières commencent à dégringoler, il n’y a plus aucune place pour le jeu et les plaisanteries de mauvais goût .

Abidjanais, lavez vous les mains chaque fois que possible, ne toussez ni n’éternuez en l’air ou sans mouchoirs, limitez les contacts sociaux physiques tels que les salutations avec les mains , appliquez toutes les consignes rendues publiques par les autorités de la Santé.

Pour toutes informations, appelez le 143 ou le 101

L’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré le COVID-19 (Corona Virus Disease 2019) comme une pandémie.

En Cote d’Ivoire, le Gouvernement en ses différentes instances avait déjà commencé à se préparer à des éventualités depuis l’apparition de la maladie en Chine, en témoigne mon post du 29 Janvier 2020.

Des simulations de réaction administrative et sécuritaire ont lieu de façon permanente dans le système de santé Ivoiriens, afin de faire face à des pandémies de ce genre.

Nous invitons par conséquent les populations d’Abidjan à l’observation stricte de toutes les mesures ci-dessus édictées et à toutes celles qui viendront les heures et les jours à venir.

C’est le sens de la réunion tenue ce jour à la Préfecture d’Abidjan avec L’INHP (Institut National d’Hygiene Publique), les Sous-Préfets, les Maires , les forces de sécurité, les Directeurs et Chefs de services , les Guides religieux, les Chefs traditionnels ainsi que tous les représentants des couches sociales d’Abidjan. "

Préfet d'Abidjan Vincent Toh Bi Irié

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

1 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications