COVID-19

Vaccin Covid-19: le Burkina Faso reçoit 151 200 doses du vaccin Johnson & Johnson

Soumis par Redaction le mer 21/07/2021 - 21:11
potikg

Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo a reçu des mains de l'ambassadrice des Etats-unis au Burkina, Sandra Clark 151 200 doses de  vaccin contre la Covid-19 de la firme Jansen du groupe américain Johnson and Johnson le mercredi 21 juillet 2021 à Ouagadougou. Des nouvelles doses qui permettent désormais d'élargir la vaccination à tout Burkinabè de plus de 18 ans.

Après une première réception de 115 000 doses du vaccin Astra Zeneca, le ministère de la Santé Burkinabè a reçu un deuxième don de 151 200 doses du vaccin Johnson and Johnson Jansen dans la cadre de l'initiative Covax.

Ce don du gouvernement américain fait partie des 80 millions de doses annoncées par le Président américain Joe Biden dans le but d'accélérer la distribution mondiale de vaccins d'après l'ambassadrice des États-Unis au Burkina, Sandra Clark. «Tous les pays quel que soit leur revenu ont besoin de vaccins qui répondent à des normes rigoureuses de sécurité et d'efficacité», s'est-elle exprimée en relevant que ce don est également le fruit de l'étroite collaboration entre les États-Unis et le Burkina.

Et de rassurer l'ambassadrice que «ce vaccin est le produit de tests rigoureux et il a aidé a faciliter le retour à la vie normale aux États-Unis ».

Le vaccin désormais élargi à tout Burkinabè de plus de 18 ans  

Ainsi, pour le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo qui a réceptionné ces doses de vaccins, cela témoigne de la solidarité internationale dans la lutte contre la Covid-19 et vient renforcer l'offre vaccinale des populations vivants au Burkina.

«L'arrivée du vaccin Johnson and Johnson et bientôt d'autres vaccins nous permet aujourd'hui d'élargir la cible vaccinale à l'ensemble des personnes de plus de 18 ans», a-t-il annoncé. Initialement ouvert à une certaine catégorie de personnes dont le personnel soignant, les personnes ayant une comorbidité, etc cette annonce officialise l'extension du vaccin à tout Burkinabè de plus de 18 ans.

Aux questions des journalistes, le ministre de la Santé a rassuré que la réception du vaccin Johnson and Johnson ne discrédite en rien AstraZeneca, en ce sens que tous sont homologués par l'OMS. «Il ne s'agit pas d'une compétition entre vaccins, il s'agit de renforcer nos capacités. Après Johnson and Johnson nous allons recevoir Sinopharm», a-t-il relevé.

Pr Charlemagne Ouédraogo a à cet effet rappelé que la vaccination contre la Covid-19 demeure volontaire et invité toute personne de plus de 18 ans à se faire vacciner. Par ailleurs, à l'endroit de ceux qui ont déjà reçu leur première dose d'AstraZeneca, le ministre souligne qu'ils doivent continuer avec ce même vaccin pour leur seconde dose. Pour ce qui est du vaccin Johnson and Johnson par contre, Pr Charlemagne Ouédraogo indique que ce dernier se fait en une seule dose.

Depuis le lancement de la campagne de vaccination le 2 juin 2021, ce sont plus de 33 000 personnes qui ont été vaccinées.

Samiratou OUEDRAOGO-Zoodomail

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications