Culture

Avant première du film « maman oublie moi »

avt

« Maman oublie moi » est le tout premier film du réalisateur burkinabè Yves Edgard Bonkoungou et de son coréalisateur Dos Bavukahe. Le lancement officiel du film a eu lieu ce lundi 17 juin 2019 au ciné Burkina en présence des ainés du cinéma burkinabè.

« Maman oublie moi » est un long métrage de 90 minutes qui parle d’une petite famille dont le chef de ménage est taximan. Il se débrouille malgré le peu qu’il gagne avec son activité, pour mettre sa famille à l’abri du besoin. Sauf que sa femme est très exigeante et rêve de vivre dans un grand confort. Son mari n’arrivant pas à leur offrir cela, elle fait la rencontre d’un homme très riche. Elle quitte alors son époux et sa fille pour aller vivre avec celui-ci. Le mari est alors obligé de jouer à la fois le rôle de père et de mère pour leur fille. Son ex femme, de son côté, a eu la vie de rêve qu’elle voulait tant, mais elle sera confrontée à beaucoup de difficultés parce qu'elle ressentira le manque de sa fille qu’elle a abandonnée. Elle demande à son nouveau partenaire de lui faire un enfant, chose que celui-ci refuse pour un certain nombre de raisons. Cette histoire est tirée de faits réels selon les réalisateurs. Dans cette histoire, les réalisateurs ont peint entre autres l’amour de la famille. Le film a été réalisé sur fond propre selon les réalisateurs. « On ne donne pas de financement dans ce pays, peut-être qu’on donne  mais nous, on n’a pas encore reçu, et si on doit attendre des financements pour faire nos œuvres on ne fera jamais d’œuvres » a affirmé l’un des réalisateurs Yves Edgard Bonkoungou. La persévérance de Habib le taximan, héro du film est à saluer selon le directeur général du BBDA Walib Bara « il nous montre qu’il ne faut jamais abandonné et quand on voit aujourd’hui le contexte sécuritaire dans lequel le Burkina est plongé c’est une invite à la résistance et je crois que ce film peut être aussi un outil pour montrer au monde entier que le Burkina Faso reste un pays de résistance et de créativité ».

Trente deux personnes interviennent dans le film selon les réalisateurs et le film a été tourné en un mois et monté en un mois. Le film est projeté du 17 juin au 23 juillet 2019 aux séances habituelles.

 

                                                        Eliette Zoungrana ( Stagiaire)

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

14 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications