Devant le tribunal

Abus de confiance ou arnaque?

jy

Issa I. est poursuivi pour abus de confiance, et répondait des faits le mardi 05 mai 2020 devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Une affaire assez complexe qui porte sur la disparition d'une moto de marque Yamaha Force X.

 

Le plaignant, qui est sieur Kientega, explique qu'il est le voisin d'un certain Omar. un jour, celui-ci vient, lui demande sa moto pour une course parce qu'il a des factures à payer. Il lui donne la moto après s'être fait déposer chez sa femme qui tient un kiosque dans un endroit proche. Plus tard, dans la nuit, Omar revient cette fois-ci chez lui à la maison et lui demande encore sa moto pour une autre course. Il le satisfait, puis attend son retour en vain. C'est donc trois jours plus tard qu'il se rend chez Omar pour savoir ce qui se passe. Il arrive, trouve la femme de celui-ci qui le réveille et, Omar lui raconte qu'il a commissionné un de ses amis pour lui acheter de la cigarette pendant qu'ils étaient dans un maquis, mais celui-ci n'est plus revenu. 

C'est alors qu'ils se rendent ensemble chez le prévenu, Issa, qui leur raconte lui aussi qu'il est parti du maquis bien vrai avec la moto, mais il était assez saoul pour revenir et a continué chez lui. 

C'est donc le lendemain qu'il s'est réveillé, a appelé Omar pour lui remettre la moto, puis, celui-ci lui dit qu'il est chez un gros bras où il dort. Il repart, direction Ouaga-inter, où il va lui aussi trouver des amis. Il commissionne à son tour un certain Oussou pour l'achat de cigarettes. Sauf que le nommé Oussou ne reviendra jamais. 

Malgré les recherches avec la police, à son domicile au quartier Kaar paala, pas de suite. C'est ainsi donc que Issa est gardé et déféré à la Maison d'arrêt et de correction de Ouagadougou puis répondait à la barre pour ces faits d'abus de confiance.  

Il reconnait en tous cas avoir pris la moto, puis a remis à Oussou qui a disparu avec. Outre, il n'a pas fait de déclaration à la police ni à la gendarmerie, donc, se sent fautif. Cependant, dans cette affaire, le procureur n'est pas d'accord avec sa version des faits, lui qui a été incarcéré deux fois pour consommation de stupéfiants. Donc, il s'agit d'une simple reconversion de consommateur de stupéfiants à d'autres choses hors la loi. 

Si la victime déclare qu'il ne réclame rien à Issa parce que c'est à Omar qu'il a prêté sa moto, le procureur requiert cependant que le prévenu soit condamné à la peine de prison de  05 ans dont 3 ans ferme et une amende de 1 million dont 300 000 FCFA ferme. Le délibéré est pour ce 04 juin 2020. 

Sam CISCO

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications