Devant le tribunal

Devant le tribunal: 3,990 000 FCFA à multiplier en 500 millions FCFA...

Soumis par Redaction le mer 20/02/2019 - 22:39
gentt

Sieur Moné S. M. comparaissait devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de faits d'escroquerie portant sur la somme de 3 990 000 FCFA. C'était ce mardi 19 février 2019, et la victime est dame S. Alimata.

 

La victime explique qu'elle est commerçante et livre des marchandises à de tierces personnes. Sauf que ses créanciers n'arrivent pas à honorer leurs engagements, si bien qu'elle se retrouve aussi dans une situation d'endettement. Elle raconte qu'elle a fait un emprunt dans une banque de la place, pour régler ses problèmes. 

 

Las d'attendre que ses créanciers viennent lui rembourser son argent, elle fait entre-temps la rencontre de sieur Tapsouna, un soi-disant marabout, qui lui explique qu'il peut l'aider à régler ses problèmes avec ses créanciers. 

Celui-c i lui extorque la somme de 250 000 FCFA, et la met en contact avec sieur Moné, le prévenu. Car Tapsouna a disparu, depuis lors et n'était pas présent à la barre. 

 

Dame S. Alimata explique que lors de sa rencontre avec Tapsouna, celui-ci lui a dit qu'il est sous la tutelle de Moné, qui est son père spirituel. Et il lui a donné le numéro de celui-ci. 

 

Par la suite,Tapsouna est mis aux arrêts par la police pour une affaire qui n'a rien à voir avec leur lien. Dame Alimata se retourne vers Moné, le père spirituel, pour lui expliquer ce qu'elle attendait de Tapsouna. 

 

Moné traite celui-ci d'incapable et de vaurien, puis propose à la dame de l'aider à recouvrer ses créances, ainsi qu'à faire prospérer ses affaires. 

 

Dame Alimata est d'accord. Elle y investit des sommes d'argent allant d'abord à plus de 2 millions FCFA. Cela pour la prospérité de ses affaires, entre autres. 

 

Plus tard, ne voyant pas les choses se concrétiser, elle approche sieur Moné et celui-ci lui dit que le processus, pour faire ces genres de choses, est long. Il lui demande de lui envoyer la somme de 1 million nFCFA afin qu'il voie un opérateur économique de la place qui va lui livrer deux conteneurs de riz. Dame Alimata s'exécute. Mais rien n'y fit, puisque celle-ci attendra en vain. Elle passe tout son temps à appeler sieur Moné, qui ne répond pas, et qui déménage de surcroît de sa maison. 

 

Dame Alimata pose ainsi plainte, le Service régional de la police judiciaire (SRPJ) cueille l'indélicat, qui reconnait les faits partiellement, tout en mettant les charges sur Tapsouna qui est hors du pays, soit en ltalie, pour l'heure. 

 

A la police, il accepte rembourser la somme due à la plaignante. Il y signe un engagement à payer. Sauf que les choses iront plus loin, puisqu'il est ensuite déféré à la Maison d'arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO). 

 

Le procureur a relevé les faits d'escroquerie, surtout que pour la dernière phase, Moné se proposait de multiplier de l'argent pour la victime, à hauteur de 500 millions FCFA. Puisque selon celle-ci, celui-ci a fait une démonstration en sortant un mouchoir et en l'activant,  puis la somme de 20 000 FCFA en est sortie. 

 

Mais elle précise que c'est quand Moné lui a proposé de multiplier l'argent qu'elle a su que c'était en fait un escroc, et donc demandait tout simplement son dû.   

L'avocat de Moné, Me Sebgo Désiré, est venu sauver la face de son client qui avait par ailleurs été condamné en 2015 à 3 ans de prison ferme  pour des faits similaires, et a bénéficié d'une semi liberté pour raison de santé. L'avocat, après avoir expliqué en détail les faits, a tout simplement demandé la clémence du tribunal pour son client, qui est sexagénaire, père de 10 enfants, de surcroît. 

 

Par ailleurs, Me Sebgo estime que son client est mieux placé hors de la prison pour compenser la victime. 

 

Le procureur a requis contre Moné la peine de prison ferme de 60 mois, mais celui-ci sera finalement condamné à celle de 36 mois ferme avec paiement de la somme réclamée par la victime...

 

 

Claire Leboeuf

  •  
  •  
  •  
  •  

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

8 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications