Devant le Tribunal : «Ça fait seulement...», se défend le prévenu

Soumis par Redaction le lun 17/01/2022 - 00:00
htrf

Pour avoir consommé et  cédé volontairement des stupéfiants, Koanda et Barry (noms d’emprunt) répondaient devant le   Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou le 14 janvier 2022 pour s’expliquer. Ils ont été arrêtés alors qu’ils portaient sur eux, 26 grammes de cannabis.

Courant décembre 2021, aux environs de 21heures,  une équipe de la Police  a fait une descente musclée dans un fumoir   situé en plein cœur de la capitale Burkinabè. Au cours de cette opération nocturne, deux personnes seront mis aux arrêts : ce sont  Koanda et Barry. Sur eux, il sera retrouvé 26 grammes de chanvre indien.  Ils seront alors embarqués et conduits au commissariat où tous deux reconnaîtront les faits, allant même jusqu’à indiquer leur source d’approvisionnement (un certain « Rougeau »).

Mais, conduits à la barre ce matin  pour répondre, les deux prévenus rejettent carrément leurs déclarations de l’enquête préliminaire. Tous deux se murent dans un déni total de leurs propos. Barry soutenant qu’il n’a jamais touché à la drogue et Koanda, affirmant quant à lui,  n’avoir jamais touché ni vendu de la drogue de toute sa vie. Des positions sur lesquelles ils insistent et  persistent.  Il a fallu l’intervention du Procureur pour que l’un d’eux se ravise et passe aux aveux : Barry.  Ce dernier, passé à la cuisine du parquet, va  finalement reconnaître  son acte, indiquant qu’il consomme la drogue depuis maintenant 05 mois. Sur sa source d’approvisionnement, il fait savoir que c’est son compair Koanda qui les lui fournit. « Je m’approvisionne chez Koanda et ça fait seulement cinq mois que je suis dedans» répond-t-il à la question du procureur. Une réponse qui n’est  pas du goût de  son binôme Koanda, en témoigne le regard que ce dernier lui lance.

Koanda, lui est resté focus sur sa position : il ne consomme pas de la drogue et il n’en vend pas non plus.

« Monsieur, vous mentez !» lui lance madame le procureur. Et pour preuve selon elle,  Koanda n’est pas à sa première comparution devant le Tribunal. « Ça fait la troisième fois que vous comparaissez à cette barre, pour des faits similaires.  Donc ne venez pas nous mentir. Vous êtes bel et bien un narcotrafiquant !», martèle  t’elle,  tout en requérant contre lui, une peine d’emprisonnement de 24 mois dont 12 mois fermes et une amende de 500 000 francs. Contre  Barry, qui a reconnu les faits, elle a requis 12 mois dont 06 fermes et une amende de  500 000 francs assortie du sursis.

Le Tribunal pour sa part, a reconnu les deux prévenus coupables des faits à eux reprochés. En répression, il a  condamné Barry à une peine de 24 mois de prison et une amende de 300 000f le tout assorti du sursis. Mais, contre Koanda, les juges ont prononcé une peine d’emprisonnement de 24 mois dont 12 fermes et une amende de 300 000f avec sursis.

 

Image illustrative

Georges TOE

Zoodomail.com

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

10 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications