Devant le Tribunal : deux larrons perdent leur téléphone sur les lieux d'une agression

Soumis par Redaction le ven 06/05/2022 - 00:00
wgdz

Deux jeunes gens, M.P. et N.D.  moins de la trentaine en âge, étaient devant le tribunal de grande instance de Ouaga1 ce mercredi 4 mai pour répondre de faits de vol aggravé, d'autant plus qu'ils ont tenu en respect la victime, sieur Akakou, avec un couteau et l'ont dépouillé de son téléphone portable et d'une somme d'argent de plus de 150 000 FCFA. 

 

Ce qui est cocasse dans cette affaire est que les agresseurs ont emporté le téléphone, même s'ils ne reconnaissent pas avoir pris  d'argent, car ils vont s'enfuir, laissant le téléphone d'un des leurs sur les lieux. 

 

La.victime explique qu'il est gérant d'un bar ainsi que de chambres de passe. Le jour des faits, il avait fini de fermer les locaux et retournait chez lui. C'est alors qu'il est intercepté par, d'abord un des prévenus, qui l'immobilise sur son vélo, puisque c'est son moyen de locomotion. Ensuite arrive le second, et ceux-ci, avec un couteau, le dépouillent de son sac qui contenait l'argent, et du téléphone qu'il tenait, mais étant donné qu'il y a eu lutte, puisqu'il ne voulait pas se laisser faire aussi facilement et à même été blessé par les prévenus, qui ont pris la tengante peu après, ceux-ci ont perdu leur téléphone. 

 

Donc, de fil en aiguille, avec l'identification du numéro, les deux larrons ont été appréhendés.

Ceux-ci reconnaissent avoir pris le téléphone mais pas l'argent. Ils disent qu'ils ont veillé dans un lieu de baptême et c'est en repartant chez eux qu'ils ont  croisé la victime qui les regardait d'une manière bizarre et ont cherché à en connaître la raison. Selon eux, c'est en voulant en savoir plus que la victime a fait sortir un couteau et ils s'en sont emparés pour le blesser et partir avec le téléphone.

Des réponses qui ont mis le procureur dans tous ses états car les prévenus ne.sont pas à leur premier acte, comme ils l'ont reconnu en enquête préliminaire, et a requis contre ceux-ci la peine de prison de 5 ans. dont 4 ferme, ainsi qu'une amende ferme de 1 million FCFA. Le délibéré est pour le 11 mai prochain. 
 

Pierre PILLON

Zoodomail.com

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications