Devant le Tribunal : deux sœurs se déchirent pour de l'argent

Soumis par Redaction le dim 13/11/2022 - 22:11
erzsfgc

Il s'agit de deux sœurs de sang, Z. Martine et Philomène, qui se sont attraites en justice pour une affaire d'argent qui remonte à l'an 2021. 

La première accuse la seconde d'avoir détourné son argent, qui s'élève à près de 06 millions FCFA. Elles étaient donc en train de s'expliquer devant le Tribunal de grande instance de Ouaga1 le vendredi 10 novembre 2022. 

 

Tout commence en l'an 2021. Les deux sœurs et 4 autres membres  de la famille vendent la parcelle de leur mère à hauteur de 70 millions FCFA. Chacun reçoit la somme de 08 millions FCFA. Martine explique qu'elle a bien reçu sa part, mais plus tard, Philomène est venue et lui a expliqué qu'elle va garder son argent par devers elle-même, car elle n'a pas confiance aux jeunes gens de la cour. Elle discutent et finalement, l'argent est remis à Philomène. Celle-ci repart en laissant 02 millions FCFA avec la propriétaire des 08 millions FCFA. 

 

Lors de l'audition de Philomène en premier, portant sur une escroquerie de 06,9 millions FCFA, elle explique autre chose. Elle dit qu'il est bien vrai qu'elle a gardé l'argent de sa grande-soeur Martine par devers elle, mais celle-ci a dilapidé tout son argent en l'espace de 02 mois, soit le juillet 2021, date de la réception de l'argent, à septembre de la même année. 

Elle informe qu'elle a commencé par dire à sa soeur de créer un compte pour celle-ci, mais elle était réticente. Elle lui a tout simplement dit qu'elle avait confiance, car non seulement Philomène est sa petite sœur, mais aussi, est comptable de profession dans une institution de la place. 

Plus tard, elle est sollicitée tous les week-ends par Martine pour de l'argent, et elle a toujours répondu. Quand celle-ci faisait l'opération de ses yeux, c'est encore Philomène qui honorait les ordonnances. Mais pendant cette opération d'yeux, et vu que sa grande-soeur devait quitter la cour vendue pour un autre lieu, elle lui achète une parcelle à Bobo-Dioulasso qu'elle fait construire pour celle-ci et son fils. Le montant total s'élève à 2,4 millions FCFA. Elle continue en disant que toutes les dépenses faites étaient dites à Martine, qui n'y voyait aucun inconvénient. 

 

Parcelle revendue...

 

Après la guérison des yeux, elle part à Bobo-Dioulasso, puis y reste un bon bout de temps, réclamant toujours de l'argent. Philomène explique que c' est étant là-bas qu'elle a eu la folie des grandeurs et par finir, à dû vendre la parcelle achetée pour la somme de 03,3 millions FCFA. 

N'ayant plus où rester, elle est revenue à Ouagadougou pour ensuite l'accuser de détournement de son argent, pendant qu'elle avait pris le soin de noter tout ce qui sortait sur un calepin (elle l'a remis au Tribunal séance tenante). Sauf que Martine ne signait rien, se contentant de dire qu'elle avait confiance. En tout et pour tout donc, selon la prévenue, il ne reste plus que la somme de 500 000 FCFA.

 

Martine, dans son audition à son tour, explique qu'elle ne voulait pas remettre son argent à sa petite-soeur, mais celle-ci l'y a contrainte, pour finalement la décevoir. Elle explique qu'elle n'a rien compris de l'usage de son argent, et est déçue. 

Chose obsolète qui a sauté aux yeux du Tribunal, le fait qu'elle ait revendu sa parcelle de Bobo-Dioulasso à 03,3 millions FCFA pendant que non seulement l'achat et les constructions ont coûté en tout 02,4 millions FCFA. Ce qui signifie qu'il n'y a pas eu d'entourloupe dans cela. Martine explique néanmoins que la parcelle était loin de la ville et qu'elle ne voulait pas y habiter. 

Après lui avoir demandé sa constitution de partie civile, elle réclame la somme de 02 millions FCFA. Elle ne parle donc plus de 06,9 millions FCFA.

 

Philomène reconnaît qu'il ne reste que 500 000 FCFA

 

Le procureur estime que Philomène est coupable d'escroquerie, et, surtout, pour une comptable, elle devait avoir au moins des documents comme preuves. Il requiert que celle-ci soit condamnée à une peine de 12 mois et une amende de 500 000 FCFA avec sursis. Philomène, quant à elle, dit qu'elle reconnaît qu'il ne reste plus que 500 000 FCFA de l'argent de Martine et est prête à les lui rendre. Le délibéré est fixé pour ce 17 novembre prochain. 

 

P Pillers

Zoodomail.com

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

6 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications